Accueil > Accessibilité > Ce fauteuil roulant tient… dans un petit sac de voyage
Une fois replié, le fauteuil roulant "Revolve Air" peut être emporté comme bagage en cabine pour voyager en avion. Sa dimension n'excède pas la limite fixée dans les aéroports. © Revolve Air

Ce fauteuil roulant tient… dans un petit sac de voyage

Imaginez un fauteuil roulant de la taille d’un bagage à main une fois replié. Et qui ne dépasse pas les dimensions d’un bagage en cabine pour voyager en avion. Baptisé “Revolve Air”, ce modèle est encore au stade de prototype. Son créateur espère pouvoir le commercialiser à partir de 2022.

Monter directement dans l’avion avec son propre fauteuil roulant et le ranger, une fois replié, en cabine, au-dessus de son siège, comme n’importe quels petite valise ou sac à dos… Voici le scénario d’une vidéo futuriste qui présente “Revolve Air”.

Une roue qui se replie « comme un parapluie »

Ce concept propose pourtant un fauteuil de taille classique, doté de roues en aluminium et plastique ainsi que d’un cadre en fibre de carbone. L’innovation réside ailleurs. « La roue se replie comme un parapluie », résume tout simplement Andrea Mocellin, son créateur.

 

Pas besoin de mettre son fauteuil roulant dans la soute de l’avion, il tient dans le compartiment bagage en cabine. © Revolve Air

« 60 % moins volumineux », assure son créateur

Une fois compactée, comparée à un modèle lambda replié, l’aide technique occupe 60 % de place en moins. “Revolve Air” rentre ainsi dans les limites de taille autorisées pour les bagages en cabine dans les avions (soit 55 x 35 x 25 cm pour les Aéroports de Paris, par exemple). Question poids, la version finale du fauteuil devrait atteindre entre huit et neuf kilogrammes.

Un gain de temps précieux

Un moyen d’optimiser fortement son temps de voyage. « Aujourd’hui, une personne handicapée doit arriver à l’aéroport avant tout le monde et quitte l’avion en dernier. Au départ, il faut qu’elle enregistre son fauteuil roulant comme bagage en soute, qu’elle demande un fauteuil temporaire et une assistance pour monter à bord, etc. », rappelle Andrea Mocellin.

Grâce à cette aide technique, l’utilisateur pourrait se rendre directement à bord de l’avion ou jusqu’au Tarmac, si la montée s’effectue par escaliers.

Une liberté et une sérénité assurées

« Psychologiquement, on se sent aussi plus indépendant. Pas besoin de demander d’aide. Fini aussi la peur de voir son fauteuil endommagé ou perdu une fois arrivé à destination, comme cela peut arriver pour les bagages en soute », argumente encore Andrea Mocellin.

Cet Italien de 36 ans travaille actuellement comme product designer pour Lilium, une compagnie allemande qui planche notamment sur des taxis volants. À noter que l’usage de ce fauteuil roulant atypique ne se limite pas au transport aérien, mais vise aussi à faciliter les déplacements en voiture, en taxi ou en train.

 

Plié, le fauteuil roulant se transporte aisément dans le couloir de l’avion. © Revolve Air

Une commercialisation prévue pour 2022

Au stade de prototype, l’innovation fait déjà l’objet d’un brevet. Son créateur espère obtenir un produit fini en octobre. Avec l’ambition de commercialiser ses premiers modèles courant 2022.

En ciblant d’abord la location dans les aéroports et la vente aux particuliers, notamment à destination des femmes ou hommes d’affaires et des athlètes handisport qui passent une partie de leur vie à voyager.

Prouesse technique, même les roues de ce fauteuil sont pliables. © Revolve Air

A propos de Florent Godard

Journaliste en Pays de la Loire. Féru d’actu économique et sociale, amateur de nouvelles technologies.

Lire aussi

Apple offre de nouvelles fonctionnalités d’accessibilité

L’entreprise multinationale américaine Apple vient de dévoiler de nouvelles fonctionnalités de ses produits. L’objectif ? …

6 commentaire

  1. A Quand une telle révolution pour les personnes handicapées, ce serait un retour à beaucoup plus de liberté ( pour moi ) ou le début de la liberté pour les personnes nées avec un handicap.
    Mais à quel prix ?

  2. Génial comme concept ! Enfin plus besoin d’attendre une assistance .. et attendre qu’on remonte le fauteuil roulant de la soute .. génial ! Après le top aussi c’est en imaginer un qui passe le couloir étroit des avions .. enfin libre et autonome !!
    Déjà comme ça , c’est FABULEUX .

  3. I buy it immediately. I’m travelling a lot. This is real freedom!

  4. Combien coûtera ledit fauteuil à l achat ?

    Y a t il 1 cagnotte en ligne pour vous aider à réaliser et commercialiser cet article ???

  5. Il est grand temps de se soucier de l’accès aux transports tout types (avions, trains, fluvial, et j’en oublies, car beaucoup reste sur la touche aux moments des vacances, et j’en passe des meilleurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial