Jeux Paralympiques : toute la gagne dans un manga

Publié le 25 août 2021 par Elise Descamps

Pour qui ne connaît pas le handisport, la lecture du manga Jeux Paralympiques s’impose. Il vient tout juste d’être édité par la Fondation Ipsen à l’occasion du lancement des jeux Paralympiques de Tokyo.

La gagne… Page après page, dans le manga Jeux Paralympiques de la Fondation Ipsen, cet objectif apparaît comme une évidence. Peu importent les obstacles, il faut gagner. Et dans une compétition sans merci, les athlètes paralympiques ne peuvent compter sur aucun cadeau. 

Rien de tel que le manga pour raconter ce qui se joue dans le sport de haut niveau, au sein de destinées marquées par le combat contre la maladie ou le handicap. Exit les clichés de compétition de second rang. 

Renaud Clerc, Sonia Heckel, Ryadh Sallem

Le livre de 200 pages est ainsi un recueil de trois œuvres écrites par trois jeunes auteures : Reptilian, Kat-chan et Kara7. Chaque histoire va à la rencontre d’un athlète se préparant pour les Jeux de Tokyo.

Fictifs, les trois récits s’appuient sur les témoignages des sportifs : Renaud Clerc (athlétisme), Sonia Heckel (boccia, sorte de pétanque) et Ryadh Sallem (rugby-fauteuil). Le Comité paralympique et sportif français est partenaire de cette belle trilogie. Objectif : changer le regard sur le handisport.

L’ouvrage fait l’objet d’une distribution gratuite pendant la durée des jeux Paralympiques – du 24 août au 5 septembre – dans la fan zone de Paris, place du Trocadéro. Pour tous les non Parisiens, il est également téléchargeable en français et en anglais.

Mieux faire connaître les maladies rares

La Fondation Ipsen, à but non lucratif, est placée sous l’égide de la Fondation de France. Elle se consacre à la diffusion des connaissances sur les maladies rares et à la sensibilisation sur de grands enjeux de société comme le handicap. Elle développe le programme BookLab. Celui-ci édite des livres issus de collaborations entre experts et artistes et les diffuse dans plus de 60 pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *