Pass sanitaire : la liste des contre-indications médicales s’élargit

Publié le 5 novembre 2021 par Franck Seuret
Les personnes dont la contre-indication médicale à la vaccination anti-Covid-19 est officiellement reconnue ont droit au pass sanitaire. © Franck Seuret

Le Gouvernement vient de reconnaître une nouvelle catégorie de contre-indications médicales à la vaccination anti-Covid-19. Elle concerne les patients atteints de maladies rares pour lesquels les experts de ces pathologies déconseillent le vaccin. C’est le cas notamment de la fibrodysplasie ossifiante progressive.

« Quel soulagement ! » Carla Vergellati vient tout juste de recevoir son pass sanitaire. Elle va donc pouvoir reprendre le cours d’une vie que l’impossibilité médicale de se faire vacciner avait suspendue depuis fin août avec l’instauration de ce laissez-passer.

Cette jeune Corse est en effet atteinte de fibrodysplasie ossifiante progressive (Fop). Or, les spécialistes de cette maladie rare proscrivent toute vaccination intramusculaire. Le problème, c’est que la Fop ne figurait pas jusqu’alors parmi les cas officiellement reconnus de contre-indications médicales à ces vaccins.

À lire aussi : La galère des exclus de la vaccination pour pathologie “oubliée”

Une nouvelle catégorie de contre-indications

Un récent décret vient d’élargir la – très courte – liste initiale qui avait été instituée le 7 août.

« Une recommandation établie par un centre de référence maladies rares (CRMR) ou un centre de compétence maladies rares (CCMR) après concertation médicale pluridisciplinaire (avis collégial) de ne pas initier la vaccination contre la Covid-19 » permet désormais également d’obtenir un certificat faisant office de pass sanitaire.

Cette nouvelle catégorie de contre-indications ne pointe donc pas nommément la Fop ou une autre maladie mais renvoie à l’appréciation par les experts de ces pathologies rares.

Passer par un centre maladies rares

Concrètement, un patient atteint de Fop ou d’une autre maladie rare pour laquelle la vaccination pourrait être contre-indiquée doit se rapprocher du CRMR/CCMR qui le suit, précise la direction générale de la santé. À charge pour ce dernier de transmettre directement un certificat médical de contre-indication à la caisse d’Assurance maladie du patient, qui éditera alors le pass sanitaire.

Et si le patient n’est plus suivi par un CRMR/CCMR ? Son médecin traitant devra contacter la filière de santé maladies rares correspondante à sa pathologie. Elle l’orientera vers le CRMR/CCMR compétent.

Trois mois de combat

Dommage qu’il ait fallu attendre quasiment trois mois pour corriger cette injustice. Carla Vergellati peut enfin souffler, elle qui a porté ce combat. « Ce fut long, fatigant, éprouvant car tellement affligeant ! »

Quelles sont les contre-indications médicales reconnues aux vaccins anti-Covid-19 ?

Le décret du 7 août modifié par le décret du 29 août dresse une liste de contre-indications ouvrant droit à un certificat médical faisant office de pass sanitaire :

– allergie à un des composants du vaccin ;

– réaction anaphylactique au moins de grade 2 à une première injection d’un vaccin contre le Covid ;

– personnes ayant déjà présenté des épisodes de syndrome de fuite capillaire (contre-indication commune au vaccin Vaxzevria et au vaccin Janssen) ;

– syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique (Pims) post-Covid-19 ;

– une recommandation établie après concertation médicale pluridisciplinaire de ne pas effectuer la seconde dose de vaccin suite à la survenue d’un effet indésirable d’intensité sévère ou grave (myocardite, syndrome de Guillain-Barré…).

Il précise aussi deux contre-indications temporaires :

– traitement par anticorps monoclonaux anti-SARS-CoV-2 ;

– myocardites ou péricardites d’étiologie non liée à une infection par SARS-CoV-2 survenues antérieurement à la vaccination et toujours évolutives.

Comment 5 commentaires

Bsr etant atteinte d’une pathologie de behcet +++ATCD multiples dont 3 péricardiques en rapport avec ma behcet, angor +++avec absence de coronaire droite, ne voulant pas me vacciner par peur avec ma pathologie et les risques , puis je avoir le droit a un contre indication au vaccin et pass sanitaire ?
Cordialement.

Bonjour, moi j’ai fait en 1991 une réaction au vaccin de l’hépatite. Je n’ai rien d’officiel puisqu’à ce moment là les médecins m’ont dit  »nous ne savons pas ce qui c’est passe »
Aujourd’hui, je ne veux pas revivre les symptômes, je ne suis pas vaccinée. Comment faire pour faire avancer cette situation?
Mon soucis c’est à l’hospitalisation de ma mère de 90 ans, je ne peux pas la voir, ni voir les médecins qui s’occupent d’elle. Ainsi, elle reste sans visite et va très mal!!!

Bjs j ai 450 anticorps j ai et obligé défaire vacciner car je suis soignante j ai été malade 15 jours depuis ce temps j ai des problèmes de santé est ce que je pourrais faire un certificat médical du fait des anticorps présents cdl

bonjour , je suis atteinte d’une myopathie des ceintures , je ne suis pas vaccinée car mon médecin qui ne voulait pas me vacciner pour des risques d’allergie , a ensuite changé d’avis !.
Savez-vous si ma pathologie fait partie des contre-indications sachant que j’ai fait il y a 2 ans une maladie allergique auto immune pemphigoïde bulleuse ?
merci pour votre réponse à venir .
Bien cordialement . Myriam Bignon .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de Confidentialité de Google et l'application des Conditions d'Utilisation.