La PCH à durée illimitée à compter du 1er janvier

Publié le 31 décembre 2021 par Franck Seuret
Article réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
草原の道と虹
Au moins une fois tous les dix ans, la MDPH doit vous rappeler votre droit à demander une nouvelle évaluation de vos besoins. © AdobeStock
Au 1er janvier 2022, les personnes dont le handicap n'est pas susceptible d'évoluer favorablement peuvent prétendre à la prestation de compensation à vie. Ce qui ne les empêchera pas de demander une réévaluation si leurs besoins changent. Il y avait déjà l'AAH, la carte mobilité inclusion (CMI) et l'allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP)… à vie. Désormais, au 1er janvier 2022, il y a aussi la prestation de compensation du handicap à vie. Le Parlement avait instauré ce droit en mars 2020. Manquaient les textes d'application* publiés en octobre dernier dans le Journal officiel.

Qui y a droit ?

Un droit à la PCH est ouvert sans limitation de durée lorsque votre « handicap n’est pas susceptible d'évoluer favorablement ». Sous réserve de remplir les conditions y ouvrant droit. Elle comprend cinq élém
La suite est réservée aux abonnés du magazine. Déjà abonné ? Se connecter