http://hirose-aa.com/?p=the-best-broker-forex-in-the-world the best broker forex in the world top binary options signals cambi la storia tasso 2012 point and figure charts online forex how much money can i make from forex

Accueil » Autonomie » Aides Techniques » Dans l’ouest, un tracteur adapté pour retrouver son indépendance
Dans l’ouest, un tracteur adapté pour retrouver son indépendance
Simon Martineau a inventé un système de harnais par télécommande sur un tracteur. Celui-ci est désormais accessible à un agriculteur en fauteuil roulant. © DR

Dans l’ouest, un tracteur adapté pour retrouver son indépendance

Publié le 18 mars 2016

Simon Martineau, gérant d’un garage à Mayenne, près de Laval (Mayenne) a mis au point un système de harnais par télécommande sur un tracteur. Du sur mesure ayant permis à un agriculteur en fauteuil de retrouver son indépendance. how much money can i make from forex

Faire Face : Comment avez-vous eu cette idée ?

Simon Martineau : L’histoire a commencé presque par un défi. Un client, exploitant agricole, souhaitait que nous lui adaptions son tracteur. Jusque-là, il devait demander de l’aide pour monter et descendre de l’engin. Avec mon collègue mécanicien Pierre Outin, nous avons travaillé ensemble pour construire quelque chose de fonctionnel et facile à réaliser. C’était une première pour notre garage.

FF : Quel système avez-vous conçu ?

S.M : Peu de temps après, une personne amputée nous a contactés pour une demande d’adaptation sur un poids lourd. Il souhaitait, lui aussi un système pour accéder à la cabine du camion, de façon indépendante. Nous avions conçu un prototype que nous avons adapté sur le tracteur, avec simplement une patte de fixation différente. Le système fonctionne comme une sorte de treuil de transfert. L’exploitant se place dans un baudrier, traversé par un câble placé dans le harnais. Le câble, actionnable par télécommande, est relié à un bras articulé sur le toit du tracteur. Cela permet de hisser la personne. Quand celle-ci se trouve à la bonne hauteur, un descendeur automatique s’actionne grâce à une manette. Elle permet de descendre en douceur sur le siège.

FF : Quel est le coût de cette invention ?

S.M : Elle s’élève à 4 500 euros si on ne prend en compte que les pièces. Avec la main d’œuvre, le coût de revient final s’élève environ à 8 000 euros.

FF : Ce prototype vous donne d’autres idées pour la suite ?

S.M : Dans le domaine des véhicules spéciaux adaptés au handicap, des choses existent déjà mais les systèmes restent très coûteux et peu d’éléments s’adaptent sur les tracteurs ou les poids lourds. L’agriculteur a trouvé le système pratique et sécurisant. Cette invention a été médiatisée. Nous avons été contactés par d’autres personnes ensuite. C’est quelque chose que nous souhaitons développer. Nous avons en tête d’autres systèmes, notamment des adaptations sur les poids lourds. Propos recueillis par Céline Diais

 

Un commentaire

  1. Oui, pourquoi pas tout ce qui roule vole et vogue et glisse peux s’adaptées pour les handicapées point and figure charts online forex La seule chose qu’il faut pour ça, c’est l’argent

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*