Accueil » Autonomie » Compensation » Compensation du handicap : « La MDPH a supprimé 80 % de mes aides humaines. »
Compensation du handicap : « La MDPH a supprimé 80 % de mes aides humaines. »
Sarah Salmona : « À mon avis, la MDPH a diminué mon nombre d'heures pour des raisons purement financières. » © Franck Seuret

Compensation du handicap : « La MDPH a supprimé 80 % de mes aides humaines. »

Publié le 31 mars 2017

PRÉSIDENTIELLE 2017. En 2015, la MDPH a diminué quasiment par quatre le nombre d’heures d’aides humaines dont bénéficiait Sarah Salmona. En cause, un nouveau mode d’évaluation des besoins, minute par minute. Depuis, le principe du chronométrage a été abandonné… mais pas l’ambition de mieux maîtriser les dépenses.

Sarah Salmona avait droit à huit heures d’aide humaine par jour. Elle doit désormais se contenter de 2 heures 22. En septembre 2015, la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) des Yvelines a drastiquement revu à la baisse la prestation de compensation du handicap de cette trentenaire, myopathe.

« La MDPH a supprimé 80 % de mes aides humaines alors même que mes capacités physiques se sont dégradées sur le plan respiratoire, insiste-t-elle. Je suis redevenue une enfant à charge pour mes parents. Ils ont dû financer des heures supplémentaires pour me permettre de continuer à aller travailler, à rester seule dans l’appartement. Et puis ils viennent quotidiennement pour m’aider. »

Shampoing deux fois par semaine

Sarah Salmona a été victime de la mise en œuvre d’un nouveau mode d’évaluation des besoins. Le Guide PCH aide humaine, publié en 2013 par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (Cnsa), propose aux équipes pluridisciplinaire des temps moyens. Exemples : 2 minutes et 30 secondes pour le lavage des dents, 22 minutes pour le déjeuner, etc. Il indique également des fréquences. Se brosser les dents ? C’est deux fois par jour. Se laver les cheveux ? Deux fois par semaine.

Fini le minutage de chacun des actes

Sous la pression des associations, notamment de la Coordination handicap et autonomie (CHA), la Cnsa a publié une version amendée du guide, début mars. Elle y a supprimé le principe du minutage de chacun des actes quotidiens, comme Faire Face l’annonçait début février. Mais pour Sarah Salmona et d’autres allocataires, le mal est fait.

« Un risque de nivellement par le bas. »

Et ce nouvel outil est loin d’apaiser toutes les craintes. « Il apparait plus comme la recherche d’un moyen pour maitriser les dépenses engagées qu’une méthode pour répondre aux besoins individuels de chaque demandeur, souligne la CHA. La volonté d’uniformiser les pratiques engendre un risque de standardisation, de nivellement par le bas au détriment des personnes concernées. » Comme le précise Sarah Salmona, « on est tous différents, avec des besoins différents ». Franck Seuret

15 commentaires

  1. Moi j’ai vu passer aussi de 8h à 2h et est du finir par tout stopper car l état du logement devenait épouvantable et devant acquérir un véhicule adapté je ne pouvais plus financer aucune aide .à 50pour cent 8h et arrivé à 8opour cent 2h payantes et le reste déduis de l héritage de mes enfants donc du faire le choix de plus rien pour continuer à me déplacer avec mes enfants et ne parlons pas des minable aides pour aménager véhicule et logement.c cher de rester autonome

  2. Moi j’ai vu passer aussi de 8h à 2h et est du finir par tout stopper car l état du logement devenait épouvantable et devant acquérir un véhicule adapté je ne pouvais plus financer aucune aide .à 50pour cent 8h et arrivé à 8opour cent 2h payantes et le reste déduis de l héritage de mes enfants donc du faire le choix de plus rien pour continuer à me déplacer avec mes enfants et ne parlons pas des minable aides pour aménager véhicule et logement.c cher de rester autonome

  3. MDPH aide qui? Les mourants? Atteinte d une maladie rare invalidente, je n ai eu droit qu à la station debout penible. Je suis en fauteuil, je risque pas de rester debout. Apres un recours gracieux, on m a accordé la carte de stationnement. Aucune aide financière pour acheter des médicaments non remboursables, ni aide technique, ni aide humaine pour Menage, etc…C est mon époux qui s occupe de moi, handicap à 79% pour ne pas faire 80, c est inadmissible. MDPH injuste, je le dis. Bravo à ceux qui se battent. Courage…

  4. C est du grand n importe quoi arretont l assistanat des migrants je n est rien contre eux mais occupent nous plutôt de personnes qui en ont besoins ou va la France j ai honte la mdph travaillez serieusement

    • Je suis conscient de votre légitime mécontentement, mon cher Alain, mais je ne crois pas que l’assistanat des migrants, empêche l’aide aux personnes en situation de handicap.En ce qui concerne les migrants, l’Europe ferme résolument les yeux, et individuellement, nous acceptons avec résignation, que des femmes et des enfants crèvent, sans la dignité d’un animal.Je suis également en situation de handicap, et rien n’est jamais simple.Mais cependant, je mange à ma faim, je dors dans un lit,et je ne guette pas avec anxiété le ciel, de peur qu’un avion surgisse pour bombarder ma commune.Je profite également chaque année de vacances.Ce ne sont pas les migrants, ou d’autres, qui sont responsables des approximations du travail des M.D.P.H.Tournons nous plutôt, vers les pourris qui détiennent les ficelles du pouvoir,et ont pour but, de diviser et de semer la haine, dans le cœur des individus. En dressant les gens les uns contre les autres, ils masquent leur incompétence,ainsi que leur cupidité.Alors de grâce, cessons de faire l’apologie de l’égoïsme, en apportant de l’eau au moulin de leur intolérance, en croyons que de pauvres humains dans la détresse, nous privent de nos droits.Moi aussi, Alain, j’ai honte, d’être un être humain, et de lire des propos comme les vôtres.à mes yeux, il n’y a pas de degrés dans la misère et l’handicape, alors ne nous trompons pas de combat, et ne jugeons pas hâtivement nos semblables.Ils sont aussi victimes que nous, avec en plus la faim et la peur au ventre.Alors, s’il vous plait, ne les mettons pas au rangs ds nuisibles.Je partage la révolte des témoignages exprimés, mais je reste convaincu, que dans notre pays,si aucuns  » parasites, » comme il est courant d’entendre nommer par les imbéciles les minorités négligées, ne mangeaient le pain des français, comme affirment les simples d’esprit, vos situations ne connaitraient pas d’amélioration, car les marchands d’illusions qui nous gouvernent, ou tentent de le faire garderaient pour eux,ces économies, pour consolider leur narcissisme, sur l’hôtel de leur mégalomanie.Ne croyons pas ses discours anti humain divulgués par des gens représentant des partis terroristes.
      Le seul combat valable à mes yeux, c’est celui de la FRATERNITÉ?car je souhaite un avenir à mes enfants et petits enfants.Potez vous bien, et vivez dans la sérénité.
      Bien cordialement jean gabriel

      • BIENVENU Isabelle

        Très belle réponse, pleine de l’humanité et de la solidarité dont nous avons besoin pour résister aux épreuves, quelles qu’elles soient.

  5. c’est bien triste quand on sait les cadeaux fait aux entreprises sans contre-partie (CICE ET PACTE DE RESPONSABILITE. les exilés fiscaux qui bénéficient des infrastructures pour exercer leurs professions a bon compte ETC …..et malheureusement à la merci de ces politiques d’austérités et d’abandon de ce qui touche le social.

  6. pareil on m’a supprimé ma PCH j’ai la SEP et j’ai beaucoup de problèmes dans la vie courant mais la Maison du handicap m’a tout supprimé comme si ma SEP avait disparue comme par magie.

  7. Idem,
    après un deuxième et un troisième AVC plus un nouveau double pontage des jambes,la MPDPH a décidé que mon compagnon « allait mieux » et qu’il avait deux fois moins besoin de moi. Résultat, bien que reconnu handicapé à 80 %, la moitié de sa PCH à été supprimée. On n’avait déjà pas grand chose (164 €) on n’a plus maintenant que 85 €…
    Quand à moi, j’ai du arrêter de travailler et lorsque j’ai demandé mon droit à cotiser pour la retraite ça m’a été refusé. Motif : Néant. Bravo la MDPH !

  8. Je ne connais pas le détail de la situation desed personnes qui ont apporté leurs commentaires. Ces témoignages font froid dans le dos. J’ai une sep depuis 20 ans et ai dû arrêter de travailler depuis presque 1 an. Je ne sais si je pourrai être mis en retraite anticipée avec l’espoir de toucher une pension convenable. C’est pas tout d’être malade ; il faut aussi maintenant arriver en bnonne santé au moment de la retraite. J’avais cru vivre à une époque où les personnes pouvaient toutes arriver à la fin de leur vie professionnelle en bonne santé et à abritées des accidents de la vie (sociale, sanitaire, économique). Non. Le 3ème millénaire commence mal. Je ne suis pas très optimiste.

  9. Je vous explique mon cas en trois mots JE suis à la MDPH besançon handicapés à 80% du jour au lendemain la MDPH à décidé de me supprimé mon 80% et CARTE invalidité sans aucune raison passé au tribunal AuQUne personne de La MDPH à su ce justifié quand le président et l’expert leurs demandes pourquoi à 8 reprises ont ne sait pas et le comble me mettre dans une situation des plu catastrophique et personne les contrôles à ces gens là ils pensent qu’à leurs porte monnaie ils ont n’ont rien n affaires de nos maladies

  10. Bonjour à tous je vois que je suis pas seul. Nous cela fait 10mois que nous attendont que mon mari ai un salaire en tant qu’aide tu car pour moi comme pour vous c’est difficile puis e plus de cela la sia mon bailleur ne veux pas le reloger sous prétexte qu’il font des travaux dans tour les logements t pour retirer l’amiante mais le problème c’est que j’ai pas accès à ma salle de bain et pour aller dans ma chambre c’est la galère,la chaise roulante ne passe pas. Mon salon et la cuisine son dans la même piece. Par ex pour moi laver deux assiette pour essayer de m’occuper et d’aider quand même Monsieur c’est pas possible car le fauteuil ne passe pas. Dans le salon j’ai juste une table et deux meuble, même pas de canapé et pas plus de deux chaise.
    Un lit d’hôpitalne passe même pas une chaise percé non plus et enplus je n’est pas accessible au wc car mal placer et mon fauteuilne passe pas la porte. Donc excuser moi de dire cela (se qui me gène bien-sûr) j’ai du acheter un seau de lavage pour faire les besoin. Je suis mal de vous raconter cela et je suis mal de vivre ainsi. Ensuite pour sortir de chez mois j’ai une pente de 40° et il y a quelques mois j’ai pas réussi à freiner donc j’ai passer au desu de la bordure se qui a occasionné une fracture de mon col du fémur et une fracture d’une côte da s le dos proche de la colonne vertébrale. J’ai eu très peur. Et je n’ose plus sortir. Je vais avoir un fauteuil roulant électrique (mais je dois rajouter de ma poche plus de 4500€ heureusement que j’ai trouvé et une association de bouchons où on trie et qu’il aide tout personne handicapée. Mais déjà comme le fauteuil roulant manuel ne passe pas alors celui électrique sera plus compliqué.
    J’aurer un peu besoin d’aide sur quelques questions ou même si vous avez des réactions sur mon poste alors je vous laisse mon adresse mail. Je vie dans le Nord pas de Calais au cas où que des personnes habiterai prêt de chez moi nous pourrions peut être essayer de faire plusieurs chose. Moi j’ai le projet d’ouvrir une association pour aider toute personnes handicapées donc si vous habiter pas loin ou même plus loin aussi hésiter pas. Plus on ai nombreux mieux on y arrivera sûrement à faire bouger des choses pour nous et aussi pour tout petits enfants qui malheureusement baisseront handicapee. On doit défendre nos droit alors si des personnes veulent se joindre à moi contacter moi à l’adresse suivante.
    Elodievendeuse@live.fr
    Je regarde ma boîte mail chaque jour et au cas où en titre écrivez (veux soutenir le handicap). Nous somme lancer on pourrait changer des choses puis surtout penser à tout ses petits enfants qui baisseront eux aussi handicapee’ on dois le faire pour eux. Je compte sur vous mesdames messieurs. Nous devons nous défendre.
    J’attend avec impatience des mails et aussi de la je créer l’association en discutant avec ceux qui veulent en faire partie ( sur le thèmes de NOTRE association)
    Ps: moi j’ai la maladie des os de verra bientôt
    J’espère avoir des mails et aussi de créer cette association au plus vite.
    Pour le moment il y aurez déjà moi et mon mari
    À bientôt et bon courage à vous tous mesdames et messieurs
    Élodie du 62 (Henin Beaumont)
    PS: j’ai un facebook c’est Élodie diversin (préciser moi qui vous êtes avant que j’accepte) car je fais des vente pour ouvrir l’association et aussi si ya pas mal d’argent je pourrais déjà des le début aider des gens qui sont dans le besoins.
    Merci bisous à tous cher amis

  11. Je suis handicapés a plus de 80% dans l Essonne j avais droit 2 heures tous et la on m a réduit a 1h ou 45 minutes ayant le syndrome d’ehlers danlos c est honteux je touche une petite pension d’invalidité et mon mari est en retraite je touchait aah et la on me la refuser il est temps de revoir la pch merci bisous

  12. Il faut se battre et encore se battre! Il est arrivé à plusieurs reprises que le tribunal du contentieux de l’invalidité revienne sur des décisions prises par la MDPH.Je crois qu’il n’y a rien à attendre de gouvernements dont le seul but est d’assurer leur situation à EUX!Seule une réelle solidarité est une solution, tant que nos sociétés seront engagées dans une course au fric, les personnes fragiles ne récolteront QUE des miettes.

  13. Reconnue handicapée en 1ère catégorie, depuis 2009, j’ai 52 ans, j’ai changé d’orientation professionnelle et l’AAH m’a été accordée, puis un handicap supplémentaire est venu se greffer, on m’a supprimé l’AAH (changement de critères selon dires), me demandant de solliciter la 2ème catégorie, qui m’a été refusée car je maintiens une micro activité qui m’apporte une raison de vie puisque la MDPH a déclaré qu’il n’y avait aucune orientation possible pour moi… Je vis seule avec ma troisième fille de 12 ans, difficile de payer les factures .. Je ne sais pas s’il y a des solutions avant que nous soyons contraintes de quitter notre maison.

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*