Accueil » Société » Le handicap passe en Conseil des ministres
Le handicap passe en Conseil des ministres
« Handicap, une priorité du quinquennat » : le titre de la communication présentée par Sophie Cluzel au conseil des ministres, le 7 juin, veut avoir valeur de symbole. © Présidence de la République

Le handicap passe en Conseil des ministres

Publié le 8 juin 2017

La secrétaire d’État chargée des personnes handicapées a présenté les orientations de sa politique, devant le Conseil des ministres. AAH, scolarisation et aidants au programme… mais pas la compensation.

Emmanuel Macron l’avait promis, devant les caméras. Édouard Philippe s’y était engagé, lors d’un déplacement. Sophie Cluzel l’a répété, devant le Conseil des ministres. La communication qu’a présentée la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, mercredi 7 juin, avait pour titre : “Handicap : une priorité du quinquennat”. « L’action du gouvernement aura une boussole, a-t-elle expliqué : partir des besoins individuels et de l’expertise des personnes en situation de handicap, ainsi que de leurs proches, pour bâtir des solutions collectives, et non l’inverse, en décloisonnant et simplifiant. »

École : « une rentrée fluide » et des activités périscolaires pour tous

Premier chantier : préparer la prochaine année scolaire. « Le gouvernement met tout en œuvre pour apporter des solutions garantissant une rentrée fluide, a assuré Sophie Cluzel. (…) Tous les enfants qui en ont besoin devront avoir accès à l’accompagnement adapté leur permettant une scolarité et un accès aux activités périscolaires ou extrascolaires comme les autres. »

Travail : davantage d’apprentissage et de formation

Et la promesse d’Emmanuel Macron de revaloriser l’allocation adulte handicapé de 100 € par mois ? « Le gouvernement définira rapidement les modalités de mise en œuvre de l’engagement du président de la République », avance Sophie Cluzel.

Pour lutter contre le chômage des personnes en situation de handicap, la secrétaire d’État table sur « deux clés » : l’apprentissage et la formation, que le gouvernement veut développer pour l’ensemble des travailleurs.

Par ailleurs, « des incitations à l’embauche des personnes handicapées seront mises en œuvre afin de favoriser leur emploi effectif ». Lesquelles ? Sophie Cluzel n’a donné qu’un exemple : « Le déploiement effectif des services d’emploi accompagné ».

Accessibilité : priorité aux transports et au logement

L’accessibilité figure également sur l’agenda. « 100 % des trajets accessibles doivent être identifiés et cartographiés ». Et le plan d’investissement transports – 5 milliards annoncés pendant la campagne présidentielle – « pourra être mobilisé en appui de l’amélioration de l’accessibilité ».

Les logements adaptés devront « être systématiquement identifiés et l’accessibilité précisée pour faciliter les recherches ». Au programme aussi : le développement des habitats inclusifs « en levant les obstacles administratifs ».

Aidants familiaux : de nouveaux droits à mettre en œuvre

Enfin, pour les aidants familiaux, les « nouveaux droits annoncés par le président de la République » seront mis en œuvre. Sur le site d’En marche, Emmanuel Macron détaillait ses promesses : prendre en compte leur situation dans le calcul de l’âge de départ à la retraite ; leur attribuer un chèque bilan santé/social pour qu’ils puissent  se former et être accompagnés ; et, plus anecdotique, permettre le don de congés entre collègues.

Compensation : toujours rien

Pour plus de détails, il faudra attendre. Mais un sujet brille par son absence sur la feuille de route de Sophie Cluzel : la compensation du handicap. Et notamment les insuffisances de la prestation de compensation du handicap. Pas une surprise car le programme d’Emmanuel Macron, analysé par Faire-face.fr, était déjà muet sur le sujet. Ceci explique sans doute cela. Franck Seuret

27 commentaires

  1. @Franck Seurez serait- t-il Faux C..Je voterais pas pour l’équipe de Menteur et lyncheurs,style DECHETTERIE Macron,Philippe,Le Maire DES RIPOUX Comme Férrand,De Ranez,démmissions Macron le Pitchoun va souffrir 5 ans..l’APF nous fait rire macron n’a rien d’un mec de gauche avec lui c’est a droite toute

  2. 100 € quelle rigolade comme l’exonération a 80% Des impôts locaux PROMESSES électorale,après ont verra Sophie Cluzel nous fait rire

  3. Je suis handicap auditif et les entreprises ne respectent pas les consignes de mon travail que je peux maîtriser de mon objectif et mon courage de donner la vie d’ une entreprise

  4. C’est bien les choses avancent ! Mais rien n’est mentionné nulle part sur le personnel d’Accompagnant d’Enfant en Situation de Handicap, AVS et EVS. Bien que notre travail soit formidable, ça reste des situations précaires et des emplois qui sont longs à CDIser. Nous sommes nombreux/ses à attendre ce que le gouvernement prévoit pour qu’enfin ces emplois soient reconnus et valorisés.

  5. bonjour, je constate que les anciens , on souhaite les laisser au maximum à domicile, mais que l’handicap bloque l’autonomie : même dans les établissements « ehpad » impossible d’avoir un fauteuil roulant adapté au poids des résidents(+ de 100kilos) il faut + de postes d’éducateurs spécialisés

  6. Je suis toujours étonné de voir que les dirigeants pensent qu’une personne handicapée, donc avec plus de besoins, puisse vivre avec 900 € ! Les invalides, certains étant aussi « travailleurs handicapés », on n’en parle même pas !
    Pour la CSG, les retraités qui perçoivent une retraite de 1500 € sont considérés comme faisant partie des retraités les plus aisés ! Eh oui, comme beaucoup d’autres, ils ne connaissent pas le coût de la vie.
    C’est désespérant. C’est à en pleurer, car parfois, certains, s’ils n’avaient pas d’enfant, ne chercheraient plus à vivre, et beaucoup ont l’impression qu’ils sont regardés comme bons à jeter. Et toutes les mesures prises en ce moment ne vont pas dans le bon sens pour les personnes ayant une maladie, (visible ou invisible !), parfois seules, et qui doivent essayer de survivre avec 1500 €. C’est révoltant. Les salariés vont avoir une compensation, heureusement, mais les autres, ils n’ont rien. Pensez à nos descendants, bien sûr, souvent c’est leur seule raison de vivre. Mais, malheureusement, bien souvent, les personnes malades ont besoin de l’aide financière de leur famille, et les retraités qui perçoivent 1500 € ne doivent pas devenir dépendants, sinon toute leur descendance doit payer pour que le retraité puisse aller dans une maison de retraite ! Très peu tiennent informés leurs enfants de leurs véritables situations financières, mais ils survivent en plus de supporter leurs handicaps ou maladies ou « simplement » les tourments de la vieillesse. Ouvrir les yeux sur cette partie de la population est difficile. Ces personnes sont souvent considérées comme « improductives », donc, si l’on va plus loin, les dirigeants peuvent penser  » c’est déjà bien tout ce que nous faisons pour eux, car il ne faut pas oublier que c’est avec les impôts de tous qu’ils ont de quoi vivre » ! Si c’est pour les considérer comme cela, autant pratiquer l’euthanasie… Cela coûterait beaucoup moins cher.

    Et les salariés payés au Salaire Minimum, c’est une honte ! S’ils ne sont pas en couple, ils ne peuvent absolument pas VIVRE, c’est impossible avec ce salaire. Même s’ils n’ont pas fait d’études, doit-on les laisser travailler pour gagner une misère ? Oui, je dis bien : une misère.

    Il me reste énormément de chose à dire. Pour l’instant, je vais en rester là.

    • JE SUIS HANDICAPE J’AI UNE HEMIPLEGIE GAUCHE JE DOIS SURVIVRE AVEC 912€ PAR MOIS AVEC MON FILS J’AIMERAIS RETROUVE UN EMPLOI POUR M’EN SORTIR CE N’EST PLUS POSSIBLE CETTE VIE BEAUCOUP D’INJUSTICES JE VIENS DE ME FAIRE REFUSER L’ACS ET LA JE VAIS DEVOIR ARRETER MA MUTUELLE

    • C’est tellement Vrai ce que vous écrivez

    • bonjour je pense comme vous tous il est temps d’instaurer l’euthanasie généralisée pour permettre à tous ceux qui font la morale et qui affirment qu’on peut vivre avec 900€ de nous tuer dès que possible pour que s’arrête enfin « la comédie » ce qui me fait tenir c’est que mes enfants ont besoin de moi encore je le sais je ne souhaite par contre jamais être une charge pour eux j’en tirerai les conséquences en temps utile
      cordialement

  7. # herveguerin78000@hotmail.com / vivre ensemble 78 #
    # MDPH : 01 39 04 17 80 # HERVE : 01 83 58 37 68 ( URGENT ) #
    # adj. vivre ensemble 78 ( EPS adapte ) #

  8. Je suis atteinte d une sept j ai 56 ans j ai travaillé 18ans je ne touche plus aah car mon concubin travail je trouve ça scandaleux que l on prend les ressources en compte je me sens défavorisées

  9. tutrice d’une soeur handicapée à 95%, je me suis vue refusée la carte de transport gratuite à Nantes. Le nouveau tarif « solidaire », prend en compte le QF à 600€ déterminé par la CAF, qui englobe dans les allocations l’APL. les handicapés sont traités dans le cadre « cas particulier », et peuvent bénéficier de cette carte gratuite si leures  » ressources » ne dépassent pas 1140€. Sauf que le service de Mairie qui délivre le sésame pour cette carte, prend l’APL comme une ressource. Dans toutes les grandes villes qui pratiquent la gratuité des transports pour les handicapés (Rennes, Strabourg, Niort, Montpellier) les APL sont exclues dans le calcule d’attribution. Nantes ville « socialiste » est loin d’appliquer la solidarité envers ses habitants, car sous couvert d’accorder plus aux familles modestes, elle exclus les plus pauvres. les employés de Mairie ont-ils une mauvaise interprétation des conditions? ma soeur vit seule n’a aucun revenu, et sa feuille d’impôt indique 0 revenu. Donc attendons de voir si EM tiendra ses promesses envers les handicapés : 100€ d’augmentation de l’AAH. Je doute?

  10. Je suis aidante de ma fille paralysée cérabrale, née handicapée à +80%.Depuis sa naissance, elle est réeduquée et n’est plus qu’à 50/70% de handicap.Tres bien pour elle mais moi je n’ai ni retraite à 60 ans ( ma fille n’est plus assez handicapée) ni prise en charge quelconque (je travaille à 60% , AAEH 394 euros par mois).Qu’est ce que cela signifie? Que j’aurai du ne pas la réeduquer? Elle serait dans un institut( paralysie dorsale, pas de déglutition, pas de parole ,pas d’écriture ni de lecture etc), j’aurai pu garder ma carrière et mon plein temps et j’aurai la retraite à 60 ans.

  11. je pense que vous devez etres nombreux a penser comme moi ,c est a dire que l on ne devrait pas retirer O,50 E pour chaque boite de medicament et1 ou 2 E pour les transports aux handicapes ,car s ils doivent prendre autant de médicaments, ce n est pas de bonne grace;;Mme CLUZEL fera t elle quelque chose pour nous ?Je vous invite a deposer un commentaire aussi merci.

    • Gateau vous avez entièrement raison c’est inacceptable d’être sanctionné parce qu’on est malade alors qu’on n’a rien demandé!On est tout simplement des victimes de la vie

  12. bonjour,
    je me permets de vous contacter car j’ai un litige avec la mairie de mon domicile (Frontignan 34110)
    mon mari est handicapé carte d’invalide de la Cotorep à vie 80% et à 80 ans cette année , nous avons aménagé à Frontignan en 1999 et mon époux se garer devant la maison depuis 2 ans on nous a implanté des poteaux tout le long et il ne peut plus s’y mettre , la mairie n’a rien voulu savoir
    nous ne savons plus vers qui nous tourner pourriez vous me dire ce que nous pouvons faire

    • faites comme moi, déposer un dossier avec documents à l’appui auprès du défenseur des droit à Paris. j’ai eu une réponse et rencontre très prochainement un délégué à nantes pour faire respecter la loi.
      Il y a aussi un référé auprès du Tribunal Administratif ( pas besoin d’avocat et c’est gratuit quand il n’y a pas demande d’argent)

  13. je suis une personne handicapée amputé des membres inférieurs et je souhaite vivement que nos ministres du gouvernement tiennent leurs promesses et ne nous oublient pas parce que nous, nous ne les oublieront pas, la précarité chez les personnes handicapées existe bel et bien !!!

  14. Bonjour,
    Que va faire madame Cluzel sur la question des ministeres qui n’ont toujours pas passe les decrets d’application de la loi de 1987 et sur le mesr qui les a passes en 2014 mais ou les procedures sont inexistantes? Bien cordialement, t-m jallais

  15. et l invalidité ????
    ils n en.parlent pas ????

  16. Percevoir qu’une partiede l’AAH parce que mon mari travaille(_1500€)inconsevable :vous ne trouvez pas.Le loyer etc à payer…..TOUS les mois,vous en pensez quoi?????

  17. bonjour à tous handicapé suite à un accident de travail j’ai 80% d’invalidité et je touche l’AAH 810 € par moi et 300 € de rente par trimestre et si elle monte à 900€ eh bien je vais pas m’en plaindre .
    Sarkozy l’avait promis et il ne l’a pas fait alors restons positif même si cela n’est pas l’idéal

  18. La Caf m’a supprimé l’AAH depuis Mars dernier.
    Je percevais une AAH différentielle, car petite retraite. Je vis à présent avec 235 euros/mois !
    Cherchez l’erreur ! Et nous sommes dans le Pays des Droits de l’Homme ! Nous sommes plusieurs dans cette situation et faisons une action en justice, pour abus de pouvoir et discrimination.

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*