Accueil » Autonomie » Aides Techniques » Ergovie propose Feego, aide à la conduite pour fauteuil roulant électrique
Ergovie propose Feego, aide à la conduite pour fauteuil roulant électrique
Feego et ses capteurs permettent une correction progressive et automatique de la trajectoire d'un fauteuil roulant dès qu'un obstacle est détecté sur sa route. © Ergovie

Ergovie propose Feego, aide à la conduite pour fauteuil roulant électrique

Publié le 27 septembre 2017

Bien que performants, les fauteuils roulants électriques ne sont pas toujours faciles à diriger. Grâce à sa batterie de capteurs, l’aide au pilotage Feego permet de corriger automatiquement la trajectoire et d’éviter les obstacles.

Non, pas si docile que ça le fauteuil roulant électrique. Slalomer entre divers obstacles, piliers d’immeubles, poteaux ou autres : pas évident. Placer ses roues à équidistance des montants d’une porte lors de son franchissement : délicat. Tout comme positionner parfaitement l’aide technique entre les quatre parois d’une cage d’ascenseur. Histoire d’effectuer la sortie en marche arrière d’un mouvement glissé et non heurté.

Une solution ? Feego, une assistance au pilotage (en anglais “pilot assist”), de la société Ergovie,  PME spécialisée dans l’autonomie des personnes à mobilité réduite.

.

Feego protège l’utilisateur et son environnement

Ce système a pour but de gérer la (bonne) trajectoire par l’intermédiaire de capteurs ultrasons. Ces derniers sont disposés par deux partout sur le fauteuil. C’est-à-dire à la fois latéralement, frontalement et à l’arrière. Ainsi, quand les capteurs vont détecter un obstacle, qu’il soit devant, derrière ou sur les cotés, Feego va, selon le cas, ralentir le fauteuil, induire une trajectoire de contournement ou le stopper.

Les atouts d’une telle assistance sont, tout d’abord, pratiques. Fini les chocs et frottements qui abîment l’environnement (portes, murs, meubles, etc.) comme le fauteuil. Un résultat appréciable également pour la sécurité de l’utilisateur. Le bénéfice est ensuite psychologique. En effet, piloter son fauteuil dans des endroits exigus nécessite concentration et doigté. Fatiguant, d’autant plus que d’autres paramètres peuvent venir compliquer la tâche : sévérité du handicap, âge, niveau cognitif, type de fauteuil et/ou de commande, etc.
Enfin, Feego s’adapte à tout type de commande adaptée. Il coûte environ 3 000 € euros TTC, installation comprise. O. Clot-Faybesse

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*