Accueil > Société > Toujours pas de date pour le Comité interministériel du handicap : pourquoi un tel attentisme de la part du gouvernement ?

Toujours pas de date pour le Comité interministériel du handicap : pourquoi un tel attentisme de la part du gouvernement ?

4180920157Juin vient de s’écouler sans que n’ait eu lieu le Comité interministériel du handicap (CIH) dont Marie-Arlette Carlotti avait pourtant annoncé la tenue. Et aucune date n’est encore fixée.

Ce comité « chargé de définir, coordonner et évaluer les politiques conduites par l’État en direction des personnes handicapées » risque fort vraisemblablement de se tenir en septembre, ou au mieux fin août. Un attentisme difficilement compréhensible alors que le temps presse. Le gouvernement a fait le choix de concentrer l’annonce de ses décisions sur plusieurs dossiers brûlants -accessibilité, éducation, accès aux soins et emploi- lors de ce CIH. Un choix qui semble plus dicté par des raisons de communication -une grande réunion interministérielle assortie de plusieurs annonces- que par le souci de l’efficacité. Car le gouvernement dispose de tous les éléments nécessaires pour éclairer ses décisions.

Toutes les cartes en main

C’est le 1er mars que la sénatrice Claire-Lise Campion a rendu son rapport sur l’accessibilité. Sa proposition phare : des agendas d’accessibilité programmée sur lesquels les maîtres d’ouvrage devraient s’engager avant fin 2014. Dans moins de 18 mois ! Il y a urgence à prendre une décision. Le rapport sur l’accès aux soins, commandé à Pascal Jacob, le président de ’Handidactique, était prêt dès fin avril, même si sa remise officielle n’a eu lieu qu’en juin. Idem pour le rapport du groupe de travail sur la professionnalisation des accompagnants scolaires. Quant à l’emploi des personnes en situation de handicap, aucun rapport n’a été commandé, mais la conférence sociale des 20 et 21 juin a permis au gouvernement de débroussailler le terrain.

« Plus d’un an après l’arrivée de François Hollande et de son gouvernement, force est de constater qu’il n’y a toujours pas de réelle politique du handicap ! », regrette l’APF dans un communiqué publié dans la foulée de son assemblée générale, qui s’est tenue samedi 28 juin. Et Jean-Marc Ayrault ne semble guère pressé de lui donner corps… Franck Seuret – Photo DR

A propos de Valérie Dichiappari

Valérie Dichiappari
Rédactrice en chef.

Lire aussi

Apprendre à t’aimer [M6] : un regard juste sur l’arrivée d’un enfant porteur de trisomie 21

 M6 diffuse ce soir un téléfilm mettant en scène un couple confronté à la trisomie …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial