L’APF lance sa plateforme collaborative pour une société plus humaine

Publié le 16 juin 2016 par Valérie Dichiappari

À quelques mois des élections de 2017, l’APF lance une campagne inédite. Elle y sollicite tous les citoyens par le biais d’un site web collaboratif : 2017agirensemble.fr. Objectif ? Co-construire des propositions inclusives et universelles que l’association portera auprès des candidats aux élections présidentielle et législatives pour une société profitant à tous.

Même si les prochaines élections n’auront lieu qu’en 2017, l’APF s’invite déjà dans la course. Au cœur d’un contexte socio-politique et économique tendu, où un nombre croissant de personnes ne voient plus leurs besoins essentiels assurés, l’Association des Paralysés de France s’engage dans l’opération #2017Agirensemble qui ouvre le débat auprès de tous les citoyens en situation de handicap ou non. Fer de lance de l’action : la plateforme collaborative 2017agirensemble.fr.

Pour une société plus solidaire, plus sociale

Qui, handicapé ou valide, n’a pas rencontré, par exemple, des problèmes pour accéder à un logement accessible ou non ? Les difficultés des uns constituent aussi des entraves pour les autres. Et s’il est vrai que les personnes en situation de handicap font face à de nombreuses barrières, les lever profite à tous. Aujourd’hui, à l’approche de la présidentielle et des législatives, l’association, par le biais du site internet 2017agirensemble.fr, invite tous les citoyens, associations, organisations… à proposer leurs solutions au service d’un projet de société plus solidaire, plus humain, plus social. « Sans être centrée sur le handicap – et sans l’oublier pour autant –, cette démarche non catégorielle nous pousse à sortir de notre pré carré et de nos habitudes, insiste Pascale Ribes, vice-présidente de l’APF. Nous partageons les mêmes problèmes que tous, partageons aussi les solutions ! »

« Les citoyens, experts de leur problème. »

À partir de problèmes concrets rencontrés par tous, la plateforme met au débat des propositions pour “une société solidaire, ouverte à toutes et tous” dans dix domaines : droit-justice, citoyenneté, accessibilité-mobilité, éducation, emploi, ressources-pouvoir d’achat-niveau de vie, logement, santé, famille-loisirs-culture-sport et vie affective et sexuelle. « Les citoyens sont experts de leur problème, souligne Patrice Tripoteau, directeur général adjoint. Handicapés ou pas, beaucoup vivent sous le seuil de pauvreté. À l’occasion de ces élections, cette plateforme leur propose de se réapproprier un débat politique dont ils se sentent privés ou exclus. »

Co-construire des propositions

Chacun et chacune, après s’être inscrit(e) sur la plateforme, pourra voter sur les propositions et réflexions, les compléter ou en faire de nouvelles. Cette mobilisation de vaste ampleur s’étendra jusqu’aux élections législatives. Toutefois, une synthèse des contributions sera réalisée au premier trimestre 2017 et soumise aux candidats à l’élection présidentielle afin de les influencer pour construire une société profitant à tous. Carole Bourgeois et Valérie Di Chiappari

Comment 4 commentaires

je trouve que c’est une très bonne initiative de l’APF pour permettre à toute personne de s’exprimer et d’être entendu

Bonsoir ,à une époque où les grands problèmes de sociét sont débattus sur internet et particuliers surles réseaux sociaux,il devenait indispensable de créer cette plateforme,reste à la promouvoir;ce sera fait,les adhérents APF se mobilisent.L’APFfait la démarche d’aller au devant des personnes
bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de Confidentialité de Google et l'application des Conditions d'Utilisation.

Sujets :
Société