Accueil > Société > OuiKAN : ses courses faites par autrui
Avant son lancement, le service a été testé sur des magasins pilotes à Aix-en-Provence et dans la région de Valence. © DR

OuiKAN : ses courses faites par autrui

Une plateforme collaborative, OuiKAN, vient de voir le jour. Son principe ? Les uns déposent une liste de courses, les autres se chargent de les réaliser et de les livrer à domicile. Le dispositif séduit et s’implante en France. Un service utile aux personnes à mobilité réduite et valides.

Faire des courses pour autrui et gagner des points de fidélité, des bons d’achat, de réduction. Voilà ce que propose OuiKAN, nouvelle plateforme collaborative, aux “shoppeurs” allant faire les courses de “demandeurs”.

Avant son lancement, le service a été testé sur des magasins pilotes à Aix-en-Provence et dans la région de Valence. © DR

À l’origine de cette plateforme, Jean-Yves Maurel. Installé à Aix-en-Provence, ce quinquagénaire a fait carrière dans la grande distribution. Il vient de bâtir ce service innovant pour tous mais observe que cela peut s’avérer, notamment, très utile aux personnes en situation de handicap.

Un service de courses facturé 4,90 € au demandeur

Les demandeurs déposent leur liste de courses sur la plateforme et le montant approximatif en garantie. Puis, ils choisissent un shoppeur de leur zone de résidence. Ce dernier fera les courses et se verra rémunéré par l’enseigne de grande distribution via des points sur sa carte de fidélité ou des bons de réduction.

Le montant exact des achats fait par le shoppeur sera, lui, directement versé sur le compte de celui-ci après avoir livré les courses. Le service est facturé 4,90 € au demandeur, quel que soit le montant de sa commande.

Un test a d’abord été réalisé sur des magasins pilotes à Aix-en-Provence et dans la région de Valence, en particulier. « Nous avons pu constater que le plus compliqué n’est pas de trouver des shoppeurs mais de changer les habitudes de ceux qui font leurs courses », observe Jean-Yves Maurel.

450 000 produits et 3 500 shoppeurs

OuiKAN est aujourd’hui en phase de déploiement partout en France. La plateforme revendique de proposer 450 000 produits. Davantage que, prises séparément, les enseignes offrant un service de courses en ligne.

3 500 shoppeurs réalisent quelques centaines de courses par semaine. Le nombre de demandeurs, lui, reste plus incertain puisque rien ne les oblige à créer un compte. La région la moins bien desservie est l’Île-de-France : « De façon générale, note Jean-Yves Maurel, nous avons remarqué que ce service fonctionne particulièrement bien en milieu rural. »

Parmi les perspectives d’avenir, OuiKAN réfléchit à des formules d’abonnement et au travail avec des enseignes bio.

A propos de Sophie Massieu

Lire aussi

Écoutons les femmes handicapées

Dans son 19e numéro, le podcast mensuel de Charlotte Bienaimé, diffusé gratuitement et sans limite …

2 commentaire

  1. Sur Paris, il y a beaucoup de possibilités pour se faire livrer à domicile.
    Je suis handicapée et ne sors jamais de chez moi. Je me fais livrer mes courses depuis des années.
    Depuis un peu plus d’un an, un nouveau site regroupe des petits commerçants de Paris et vous livre dans un délais de 2h avec des frais de port gratuit dès 40€ de marchandise.
    lebellevie.com
    Des produits de qualités au détail, origine France , du bio…etc
    C’est certainement pour cette raison que cette nouvelle plateforme aura du mal à trouver sa place sur une grosse ville comme Paris.
    Les infrastructures existent déjà. Mais l’initiative est intéressante !

  2. dans l’aude ou le Gard il n’y a PERSONNE qui livre à domicile, même la nourriture, DRIVE DRIVE et nous alors ???? dur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *