Accueil > Société > Des photos plus authentiques sur le handicap
La "Disability collection" comporte actuellement plus de 1 000 photos, tous handicaps confondus, mêlant vie quotidienne et sphère professionnelle. © Getty Images

Des photos plus authentiques sur le handicap

Getty Images et des partenaires ont constitué une banque de photos montrant des personnes en situation de handicap. Dans leur quotidien ou en entreprise. Le but : proposer aux médias et aux publicitaires une imagerie moderne en accord avec la réalité et diversifiée de cette population pour accroitre sa visibilité.

ʺInaptitudeʺ, ʺinvalideʺ : encore des mots très souvent associés au handicap dans le monde de l’entreprise. Pour contrer ces préjugés, l’agence de photographie américaine Getty Images a collaboré avec Verizon Media et l’association américaine National Disability Leadership Alliance afin de constituer une banque d’images montrant des personnes handicapées au quotidien. Lors d’une réunion professionnelle, en vacances en famille, en couple, partageant une soirée entre amis, en pleine séance de sport…

Promouvoir une imagerie représentative

La ʺDisability collectionʺ regroupe ainsi près de 1 000 photos de vraies personnes ayant différents handicaps. Elle prône leur diversité socio-économique, sexuelle, ethnique, générationnelle. Ceci afin de permettre aux médias d’être plus inclusifs en fournissant des représentations visuelles plus justes des personnes en situation de handicap.

« Nous pensons que l’industrie des médias et de la publicité a la responsabilité de promouvoir une imagerie représentative. Pour rester pertinentes et fructueuses, les sociétés doivent refléter de façon authentique les personnes auxquelles elles s’adressent », souligne Jacqueline Bourke, responsable de la création pour Getty Images.

Sonder les personnes handicapées

Six groupes de discussion et une enquête quantitative ont appuyé la création et le développement de cette collection. Ainsi, plus de 1 000 personnes en situation de handicap aux États-Unis ont donné leur avis sur la façon dont elles souhaitaient se voir représenter.

Elles ont aussi souligné les stéréotypes à éviter. « Cela a permis d’établir des lignes directrices pour nos photographes. Ils ont ciblé des moments de la vie quotidienne. Toutes les images ont été vérifiées et approuvées par la NDLA », indique Jacqueline Bourke. Un langage visuel progressif et inclusif.

Cette photo fait partie de celles les plus téléchargées par les clients au cours des six premiers mois de lancement de la collection. © Getty Images

Depuis le lancement de ce portfolio, l’équipe créative de Getty Images a observé une très forte augmentation des recherches de visuels liées au handicap. Les six premiers mois, quelques photos de la collection ont même compté parmi les images les plus téléchargées en France par des clients de l’agence.

De plus, de nouveaux termes sont apparus dans les recherches, comme ʺemployé handicapéʺ. Selon une étude de Verizon Media, 70 % des consommateurs déclarent qu’ils auraient un avis plus positif sur une marque si celle-ci mettait en avant des personnes en situation de handicap dans ses campagnes publicitaires.

Sur les photos de la ʺDisability collectionʺ, le handicap n’est qu’un aspect de l’identité de la personne, pas la personne elle-même.

A propos de Laetitia Bonnet

Lire aussi

Handicap : Bastien Dodin-Worms, passion piano

La vidéo le montrant au piano de la gare de Metz, postée sur le compte …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *