Accueil > Autonomie > La Communauté 360 du Nord répond aux besoins de répit d’urgence des aidants
Les personnes handicapées et les aidants qui appellent un numéro vert national, le 0800 360 360, sont mises en relation avec la Communauté 360 dont ils dépendent. (©pch.vector)

La Communauté 360 du Nord répond aux besoins de répit d’urgence des aidants

La crise sanitaire a accéléré le déploiement des Communautés 360. Leur vocation ? Apporter, localement, des réponses aux personnes handicapées et à leurs proches. Dans le Nord, dix associations ont ainsi mis leurs moyens en commun pour trouver, notamment, des solutions de répit le plus rapidement possible.

24 heures chrono. Voilà le temps que la communauté 360 du Nord a mis pour trouver une solution à Raymond Vassal. Le 8 novembre 2020, Hervé Vassal, le frère de cet homme dépendant âgé de 70 ans, appelle le numéro vert d’appui pour les personnes en situation de handicap et leurs proches, le 0800 360 360.

Depuis une semaine, il a pris le relais de sa sœur, l’aidante habituelle, hospitalisée à cause du Covid-19. Et comme Raymond est lui aussi positif, les professionnels se sont mis en retrait. «  Je ne suis pas fragile, mais là j’ai craqué et j’ai appelé à l’aide », reconnaît Hervé Vassal. Le lendemain, Raymond Vassal est admis dans une résidence autonomie pour personnes âgées. Il y restera six semaines, accompagné par des services spécialisés.

Un dispositif réunissant dix associations

« Nous avons démontré que nous étions en capacité de traiter les situations d’urgence »,  se réjouit Guillaume Schotté, le directeur général des Papillons blancs de Lille. Cette structure constitue la cheville ouvrière de la Communauté 360 du Nord. Début juin 2020, elle a coordonné la mise en place de ce dispositif réunissant dix associations (*). Depuis, douze de leurs salariés se relaient pour assurer une permanence téléphonique, 7 jours sur 7, de 9 h à 18h  (17 heures les week-ends et jours fériés).

Des appels sur les démarches administratives et besoins d’accueil ou de répit

80 % des appels portent sur les droits, les prestations, les démarches administratives à effectuer, l’emploi, la santé, la scolarisation… Le salarié de permanence y répond directement ou oriente vers l’organisme compétent.

Les autres requêtes sont soit des demandes de solutions d’accompagnement/d’accueil soit de répit temporaire. Pour les premières, la communauté passe généralement le relais à l’un des quatre Pôles de compétences et de prestations externalisées du département. En effet, un PCPE a, entre autres, pour mission de mettre en place un soutien à domicile dans l’attente, ou non, d’une place dans un établissement adapté.

Place temporaire ou relais à domicile

« En revanche, pour les demandes de répit en urgence, les aidants n’avaient pas d’interlocuteur. C’est là que la communauté 360 a une vraie plus-value à apporter », commente Guillaume Schotté. En mobilisant son réseau, elle a réussi à trouver une solution chaque fois qu’elle a été sollicitée.

Un accueil en sureffectif au sein d’une structure de répit. Une place temporairement vacante dans un établissement avant l’arrivée d’un nouveau résident. Ou bien encore un relais à domicile assuré par un service ayant recours à des heures supplémentaires.

« Optimiser les capacités existantes. »

« Cela fonctionne parce qu’on a à traiter un nombre limité de cas, une vingtaine en six mois, nuance Guillaume  Schotté. Mais on aurait du mal à faire face à une demande plus importante. »

Et, pour amorcer son fonctionnement, le dispositif n’a eu aucun financement spécifique. « On n’a pas la capacité de créer des places, juste d’optimiser la capacité d’accueil existante. »

Objectif 400 communautés en 2022

Emmanuel Macron avait annoncé la création des Communautés 360, en février 2020.

Fin 2020, 80 à 90 départements disposent d’une Communauté 360. Emmanuel Macron en avait annoncé la création lors de la Conférence nationale du handicap début 2020. Elles auraient dû commencer à voir le jour en 2021 avec un objectif de 400 équipes de proximité en 2022.

Le Covid-19 a précipité leur déploiement. Et recentré leurs missions sur les réponses à la crise sanitaire. Mais le gouvernement a annoncé qu’elles allaient être pérennisées, avec un cahier des charges post-Covid.

L’objectif reste toutefois inchangé : que chaque personne ou proche sans solution puisse être mis en relation avec la communauté 360 de son territoire, via un numéro vert unique, le 0800 360 360. Et que ces professionnels de proximité puissent lui proposer une réponse.

Un budget pour 2022

La Communauté 360 du Nord commence à s’y préparer. Ses associations membres aimeraient pouvoir scinder la répartition des appels en quatre territoires, correspondant au périmètre d’intervention de chacune des PCPE du Nord.

Quant au financement, l’Agence régionale de santé des Hauts-de-France a désormais alloué  100 000 €  à chaque communauté départementale. « La crise a été un accélérateur des partenariats, analyse Guillaume Schotté. Il faut qu’on s’appuie là-dessus pour franchir une nouvelle étape. »

(*) APF France handicap. GAPAS. ASRL. Eollis. Association Féron-Vrau. APAJH. Anaj. Les Papillons Blancs de Lille, de Roubaix-Tourcoing et du Douaisis.

A propos de Franck Seuret

Journaliste éco-social et documentariste. Spécialiste de la politique sociale du handicap.

Lire aussi

Handicap et PCH : l’aide humaine ne plombe pas les budgets des départements

De nombreux départements cherchent à réduire le volume d’heures d’aide humaine attribué aux allocataires de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial