Accueil > Autonomie > Handicap : la vaccination ouverte à tous les aides à domicile
Le vaccin anti-Covid 19 n'est pas obligatoire en France. Les employeurs n'ont donc pas le droit d'exiger de leurs salariés qu'ils se fassent vacciner. ©freepik

Handicap : la vaccination ouverte à tous les aides à domicile

Jusqu’à présent, seuls les aides à domicile de plus de 50 ans ou présentant des comorbidités pouvaient se faire vacciner. À compter du 6 février, ces critères ne seront plus exigés.

La cible vaccinale s’élargit peu à peu. « À partir de ce week-end, la vaccination sera accessible avec le vaccin AstraZeneca à tous les soignants, pompiers ou aides à domicile de moins de 65 ans », a précisé, jeudi 4 février, Olivier Véran, le ministre de la Santé.

Jusqu’à présent, seules certaines catégories de professionnels pouvaient bénéficier du vaccin. En l’occurrence, les soignants (y compris les salariés des établissements médico-sociaux), les aides à domicile intervenant auprès des personnes âgées ou handicapées vulnérables et les pompiers, lorsqu’ils avaient plus de 50 ans ou présentaient des comorbidités.

L’AstraZeneca pas pour les plus de 65 ans

L’arrivée en France d’un troisième vaccin, après ceux de Pfizer et Moderna, a changé la donne. Faute d’essais cliniques prouvant l’efficacité sur les plus de 65 ans, la Haute autorité de santé a en effet recommandé de ne pas administrer l’AstraZeneca à cette population, la cible prioritaire de la campagne. Ce qui a permis d’élargir la vaccination à l’ensemble des soignants, aides à domicile et pompiers. Sans critère d’âge ou de comorbidités.

Inscription en ligne

Le vaccin contre le Covid-19  n’est pas obligatoire en France. Les employeurs n’ont donc pas le droit d’exiger de leurs salariés, aides à domicile compris, qu’ils se fassent vacciner. L’inscription se fera en ligne sur sante.fr… dans la limite des places disponibles.

A propos de Franck Seuret

Franck Seuret
Journaliste éco-social et documentariste. Spécialiste de la politique sociale du handicap.

Lire aussi

Avec l’AAH, pas le choix de son toit

Seuls sept allocataires de l’AAH sur dix vivent dans leur propre appartement ou maison. Dans …

4 commentaire

  1. Avatar

    D’origine, je suis Poliomyélite me déplaçant en fauteuil roulant avec l’aide d’une tierce personne, j’ai 64 ans… Hélas, j’atteins l’A.V.C. il y a presque 4 ans, pour moi la vie est un enfer et que je ne souhaite pour personne !
    A ce jour, je souhaiterai me faire vacciner contre la propagation du Covid-19, pourriez-vous m’indiquer les démarches à suivre afin de pouvoir bénéficier cette aide à domicile, que je pense vous comprendrez pourquoi…
    Merci d’avance de votre compréhension…
    Vivien LU

  2. Avatar

    Et les aidants familiaux … ?
    Encore oubliés !

  3. Avatar

    parent d’une jeune fille handicapée et aidant familiale 24h/24h, pas de vaccination anti covid ? d’autant que ma fille elle, ne pourra pas être vaccinée du fait de ses atcd médécaux !!!

  4. Avatar

    J’ai de nombreuses aides à à Dom.qui passent à mon Dom.je ne comprend pas pourquoi certaines d’entre elles ne veulent pas se faire vacciner pourtant si quelqu’un passe à mon domicile elle peut transmettre le virus .elles disent aimer leur métier mais ne font rien pour protéger leur (patient) j’ai de plus en plus de mal à accepter cet état de fait mais maintenant la plupart peuvent être vaccinées. Je suis prise entre 2 feux que puis je faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial