Accueil > Société > Élections régionales : Sophie Cluzel partie pour rester
Sophie Cluzel a annoncé, vendredi 19 février, qu'elle serait cheffe de file de la majorité présidentielle aux élections de juin, dans la Région Sud, d'où elle est originaire.

Élections régionales : Sophie Cluzel partie pour rester

Sophie Cluzel devrait mener les candidats de La République en marche, dans la Région Sud, lors des élections régionales de juin 2021. Mais, même si elle était élue au Conseil régional, elle resterait secrétaire d’État chargée des personnes handicapées jusqu’à la présidentielle de 2022.

Sophie Cluzel vient d’alourdir son agenda. La secrétaire d’État chargée des personnes handicapées a en effet annoncé qu’elle sera « cheffe de file de la majorité présidentielle pour les élections régionales » de la Région Sud (ex-Paca). L’information est parue dans La Provence, l’un des journaux régionaux, vendredi 19 février. Soit un peu moins de quatre mois avant le premier tour du scrutin qui aura lieu le 13 juin.

Dix mois avant la présidentielle

Si elle était élue au Conseil régional, elle continuerait toutefois « d’assurer sa fonction de ministre » au sein du gouvernement, assure son cabinet, contacté par faire-face.fr. Et de préciser qu’il ne restera en effet plus que quelques mois avant les élections présidentielles de mai 2022. C’est la seule certitude. Pour le reste, c’est encore le grand flou.

Un accord avec Les Républicains ?

D’abord parce que « cheffe de file ne veut pas dire candidate », a précisé Sophie Cluzel à La Provence. Pour le moment, elle est « avant tout dans le dialogue ». Entre autres avec Les Républicains (LR).

Christophe Castaner, membre de La République en marche (LREM), comme elle, et figure politique locale, a tendu la main à Renaud Muselier, président LR de la Région, pour un accord dès le premier tour des régionales.

« Je souscris à chaque mot » de l’ex-ministre de l’Intérieur a assuré Sophie Cluzel. Et de justifier cette perspective par la volonté de tout faire « pour que la région ne tombe pas aux mains du Rassemblement national ».

Ou sa propre liste ?

Mais Renaud Muselier « ne souhaite aucun accord d’appareil ou de parti avant le premier tour ». Il l’a déclaré dans Le Figaro. Sophie Cluzel montera-t-elle alors sa propre liste LREM ? Dans tous les cas, les chances de la voir accéder à la présidence de la Région sont très minces. Mais celles de la voir rester au gouvernement très élevées.

A propos de Franck Seuret

Franck Seuret
Journaliste éco-social et documentariste. Spécialiste de la politique sociale du handicap.

Lire aussi

Plus dure la vie des personnes handicapées

Une récente étude statistique, publiée 16 ans jour pour jour après l’adoption de la loi …

2 commentaire

  1. Avatar

    Est-ce qu’un jour les associations auront la lucidité et le courage de saisir un grand porte-voix et gueuler unanimement aux oreilles de cette bonne-femme la seule chose qu’elle soit en capacité de comprendre, c’est à dire : DÉGAGE !!! – DÉGAGE !!! – DÉGAGE !!! :-(((((

    Copello

  2. Avatar

    Très bien dit Copello

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial