Accueil > Autonomie > Accouchement difficile pour la PCH parentalité
Quatre mois après sa création, la PCH parentalité n'est toujours pas un droit effectif. La situation pourrait se normaliser entre avril et juin. © Diana Grytsku/freepik.com

Accouchement difficile pour la PCH parentalité

À de rares exceptions près, les parents ayant demandé la PCH parentalité attendent toujours le versement de cette prestation. De plus, les conditions d’éligibilité restreignent le nombre de ménages y ayant droit.

Perrine attend toujours*. Voilà plus de quatre mois que cette maman, en situation de handicap, a adressé sa demande de PCH parentalité à sa MDPH. C’était mi-janvier, peu après la publication au journal officiel des textes créant ce forfait au 1er janvier 2021. « Mais je n’ai toujours pas de réponse, regrette-elle. On m’a dit que cela devrait tomber d’ici la fin du mois. »

Un forfait pour financer aides humaines et aides techniques

La mise en route de cette nouvelle prestation, destinée à financer les aides humaines et aides techniques dont ont besoin pères et mères handicapés, a du retard à l’allumage.

« Les autres parents que je connais n’ont encore rien touché, eux non plus », précise Perrine. Le secrétariat d’État avait pourtant assuré que l’aide serait simple à obtenir (voir encadré).

Les logiciels prochainement mis à jour

C’était sans compter sur le temps nécessaire à l’adaptation des logiciels informatiques. Dans les MDPH, qui examinent les demandes de PCH, et dans les conseils départementaux, qui les paient.

Pour faire simple, tant qu’il n’y a pas la case correspondante dans les ordinateurs, impossible d’attribuer ou de verser le forfait parentalité. Sauf à procéder manuellement, ce qui peut arriver ici ou là.

« Les éditeurs devraient assurer les mises à jour, entre avril et juin, précise Dominique Lagrange, le président de l’association des directeurs de MDPH. Cela étant dit, pour le moment, nous avons assez peu de demandes. »

Une enquête en ligne d’APF France handicap

« Les limites imposées par le décret excluent de fait une large partie des parents en situation de handicap », regrette l’association, en s’appuyant sur les résultats d’une enquête en ligne.

Certes, l’échantillon est limité. Mais parmi les 94 personnes qui avaient déjà répondu, au 31 mars 2020, une seulement percevait déjà la PCH. Et seule une autre l’avait demandée.

Pour le reste, la grande majorité n’y avait pas droit. 61 % ne bénéficiaient pas de la PCH et ne satisfaisaient donc pas à l’un des critères d’éligibilité. Et 67 % avaient des enfants âgés d’au moins 8 ans. Or, cette prestation est réservée aux parents d’enfants n’ayant pas plus de 7 ans.

Versement rétroactif au dépôt de la demande

Perrine, elle, remplit bien les deux conditions. Et compte sur cette PCH pour financer une salariée qui l’accompagnerait, notamment, pour aller chercher son enfant à l’école. « Actuellement, c’est son papa qui doit y aller tous les soirs, au sortir du travail », explique-t-elle.

Grâce à cette aide financière, le petit garçon ne sera plus obligé de rester à la garderie le soir. Ni de manger à la cantine, le midi. « La MDPH m’a assuré que le versement sera rétroactif au dépôt de ma demande. Mais je préfère avoir ma notification avant d’engager des frais. » Encore quelques semaines de patience…

* Elle n’a pas souhaité donner son nom de famille.

L’enquête en ligne d’APF France handicap se poursuit. Remplissez ce court questionnaire. L’analyse des résultats donnera des informations précieuses sur le déploiement de la prestation et son adéquation aux besoins.

Comment demander la PCH ?

Un arrêté daté du 23 février, mais publié seulement dans le journal officiel du 17 avril, fixe un modèle de formulaire de demande. Il est effectivement assez simple.

Pas besoin de justifier de vos besoins d’aide humaine ou d’aide technique pour vous occuper de votre enfant. Vous devrez juste y joindre un extrait d’acte de naissance. Et une déclaration sur l’honneur de situation de monoparentalité, si vous êtes dans ce cas. Vous adresserez le tout à votre MDPH. Le formulaire n’étant pas encore en ligne, demandez-le.

A propos de Franck Seuret

Franck Seuret
Journaliste éco-social et documentariste. Spécialiste de la politique sociale du handicap.

Lire aussi

Absent pour maladie, vous n’avez rien à payer à votre établissement pour personnes handicapées

L’usager ou le résident d’un établissement est tenu de participer aux frais d’entretien. Mais lorsqu’il …

3 commentaire

  1. Avatar

    Puis le gros soucis avec cette aide,
    est quel est seulement éligible pour ceux qui perçoivent la PCH.

    Pour tout ceux qui perçoivent l’ACTP, il n’y aura aucune aide.
    Il faudrai passé sur la PCH et perdre 300 euros par mois.

  2. Avatar

    Bonjour remplissant toutes les conditions, je n’arrive pas a l’obtenir ni avoir des renseignements sur mes démarches.
    Les interlocuteurs de la plate-forme mdph06 ne savent même pas que cette prestation existe.
    Comment faire svp,?

  3. Avatar

    Juste après la naissance de mon bébé le 25 décembre 2020,jai demandé fin janvier la prestation. On vit a 3 avec 900 euros
    Car la caf m’avait même supprimé le complément de ressources que j’ai depuis 13 ans,car la caf affirmait qu’on pouvait pas percevoir le complément de ressources avec l’ASI. Chose fausse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial