Accueil » Emploi » Formation » La formation des travailleurs handicapés manque de moyens
La formation des travailleurs handicapés manque de moyens

La formation des travailleurs handicapés manque de moyens

Publié le 23 novembre 2014

Tout le monde s’accorde à dire qu’il est essentiel de former les travailleurs handicapés. Mais les budgets débloqués s’avèrent insuffisants pour faire face à l’explosion du nombre de demandeurs d’emploi.

« L’amélioration de la qualification [des personnes en situation de handicap] est un axe majeur de notre action. » Dans une récente interview au Parisien, François Rebsamen, le ministre du Travail, précise que cela passe notamment « par l’accès à la formation professionnelle ». Le manque de qualification des travailleurs handicapés constitue en effet un véritable frein à l’emploi : 8 sur 10 ont un niveau de formation inférieur au bac. Mais les moyens sont-ils à la hauteur de la volonté affichée ?

L’Afpa forme deux fois moins de stagiaires handicapés

Non et la situation se dégrade, assure le président de l’Afpa. Yves Barou a profité de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées pour lancer l’alerte. « Le système de formation professionnelle est en train d’exclure les handicapés », a-t-il expliqué à l’Agence France Presse. Son organisme n’a accueilli en 2013 que 5 000 personnes handicapées contre 10 000 sur la période 2008/2011. Le nombre de formations financées par l’État et l’Agefiph s’est effondré et n’a été que partiellement compensé par l’augmentation des stagiaires envoyés via les conseils régionaux.

L’État a transféré le financement de la formation à l’Agefiph

Il y a quelques années encore, l’État confiait en effet à l’Afpa l’intégralité de ses commandes de formation de travailleurs handicapés. Mais en 2011, le Parlement a transféré à l’Agefiph cette compétence. En clair, c’est désormais ce fonds qui finance essentiellement la formation professionnelle et non plus l’État.
Or, « l’Agefiph ne lance plus d’appel d’offres national mais des marchés régionaux car c’est l’échelon territorial le plus adapté, explique Anne Tourlière, sa directrice des interventions. Certains sont remportés par l’Afpa, d’autres reviennent à des concurrents… La diminution du nombre de stagiaires à l’Afpa n’est donc pas le signe que la formation des personnes handicapées est en recul. L’Agefiph y consacre toujours plus de ressources. »

L’Agefiph augmente son enveloppe formation

Depuis 2011, le nombre de formations pré-qualifiantes, qualifiantes, professionnalisantes, certifiantes ou diplomantes financées par l’Agefiph est passé de 15 000 à 21 500. Impossible toutefois de dire si cette augmentation compense intégralement le désengagement de l’État. Il est sans doute vraisemblable que l’implication de plus en plus forte des conseils régionaux dans la formation des travailleurs handicapés (1) se traduise par une augmentation de l’enveloppe globale. Mais ce n’est qu’une supposition.

Pas de stats sur le nombre global de stagiaires formés

« Il y a un manque de transparence sur ce dossier, faute de statistiques agrégées au niveau national sur le nombre de stagiaires handicapés, tous financeurs confondus, regrette Véronique Bustreel, conseillère nationale Travail-Emploi-Formation & Ressources à l’APF. Il faudrait également avoir des données sur la nature des formations suivies : une pré-qualification de quelques jours n’est pas la même chose qu’une formation qualifiante de dix mois. »

Le nombre de demandeurs d’emploi handicapés a explosé

Une chose est sûre toutefois. Même dans l’hypothèse d’une augmentation de l’enveloppe globale consacrée à la formation, elle est sans commune mesure avec l’explosion du nombre de demandeurs d’emplois handicapés : + 100 % entre fin 2007 et fin 2013. C’est pourtant la clé de la lutte contre le chômage. Franck Seuret

(1) La loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle transfère aux régions la compétence sur la formation professionnelle des personnes handicapées.

Un commentaire

  1. Bonsoir, madame, Monsieur,

    que l’Etat rembourse les sommes prélevées depuis quelques années Depuis plus de 10 ans.

    A vous de transmettre le Message.

    Xavier CUBIER

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*