Accueil > Santé > Recherche/Sciences > Le secukinumab pour soigner la spondylarthrite ankylosante
Structure de cartilage © Inserm - D. Noël

Le secukinumab pour soigner la spondylarthrite ankylosante

Maladie inflammatoire chronique, la spondylarthrite ankylosante touche les articulations, en particulier la colonne vertébrale et le bas du dos (rachis). Deux essais cliniques viennent de démontrer les bénéfices d’un anticorps, le secukinumab, dans l’amélioration des symptômes et de la qualité de vie des patients.

La spondylarthrite ankylosante affecte environ cinq millions de personnes en Europe. Comme tout rhumatisme, cette maladie inflammatoire se traduit par des douleurs et une perte de souplesse des articulations. Chronique et évolutive, elle conduit à un enraidissement (rigidité) progressif de ces dernières (dont font partie les vertèbres), d’où l’adjectif « ankylosante ». Une affection difficile à soigner, d’autant plus que l’inflammation persistance détruit à terme le cartilage des articulations.

Double essai clinique

L’arrivée d’une nouvelle molécule pourrait bien représenter un solide espoir dans le traitement de la spondylarthrite ankylosante. Le secukinumab, un anticorps aux propriétés anti-inflammatoires (dirigé contre l’interleukine 17A), a démontré, en effet, un potentiel thérapeutique prometteur. Son bénéfice a été mis en évidence à travers deux essais cliniques, menés par des chercheurs du centre clinique de rhumatologie et d’immunologie (Université d’Amsterdam). Les détails de ces études, qui ont concernés près de 600 patients au total, ont été publiés dans la réputée revue scientifique anglo-saxonne, The New England of Medicine Journal.

Efficacité et tolérance

Concrètement, les deux essais cliniques ont montré que l’injection intraveineuse de secukinumab par rapport à un placebo était efficace pour diminuer les symptômes de la spondylarthrite ankylosante. Après quatre mois, tous les patients traités par l’anticorps ont indiqué une amélioration de leur condition et, ce, à des taux bien supérieurs au placebo : de 41 % à 61 % de mieux, contre 28 %. De bons résultats qui se sont maintenus jusqu’à un an. Dernier point positif : le traitement a été bien toléré dans les deux études, avec un profil de sécurité satisfaisant.
L’ensemble des données obtenues place donc le secukinumab comme une option thérapeutique sérieuse pour soulager les patients atteints de spondylarthrite ankylosante. O. Clot-Faybesse

A propos de Olivier Clot-Faybesse

Olivier Clot-Faybesse
Journaliste aides techniques, sciences, santé et recherche.

Lire aussi

Polyarthrite rhumatoïde : bénéfice de l’abatacept en première intention

Une étude chez plus de 800 patients a comparé le traitement standard de la polyarthrite …

38 commentaire

  1. Avatar

    Pourvu que ce produit soit commercialisé en France car se serait une nette avancé pour les personnes qui souffrent de cette maladie. La douleur est parfois insupportable et empoisonne la vie 365 jours par an. J’en sais quelque chose de puis 18 ans. Cordialement Hélène.

  2. Avatar

    vivement la commercialisation en Belgique

  3. Avatar

    Enfin une bonne nouvelle, je suis sous biothérapie pour une spondylarthrite et savoir que la recherche continue et évolue me fait du bien. Cette maladie est très douloureuse et peu comprise car invisible aux autres. Un jour peut être, nous saurons la vaincre

  4. Avatar

    Bonjour, j’ai cette maladie depuis 35 ans
    il ne ce passe pas un jour sans douleur,j’ ai pris des anti inflammatoire tous les jours pendant 20 ans ,maintenant une semaine par mois
    en prenant de l age ,j’ai moins mal, je fais beaucoup d ‘activités pour m entretenir
    Christian

  5. Avatar

    c’est un bon espoir, mais dans combien de temps pourrons nous bénéficier de ce traitement !!!

    • Avatar

      Bonjour Mon frère est atteint de spondylarthrite ankilosante apparemment depuis plusieurs années déjà, mais comme il est atteint de maladie d’Alzheimer depuis 11 ans déjà les médecins n’ont pas cru bon de chercher l’autre problème que mon frère avait. Il a aujourd’hui 56 ans .. il est aujourd’hui sous CHRONO-INDOCID 75 mg et LANSOPRAZOLE 15 mg.
      Il souffre toujours pareil, existe t’il un autre médicament plus puissant ? J’ai entendu dire qu’il existait des injections ?
      Cordialement. Louis Girot

  6. Avatar

    trés encourageant pour quand se traitement car trop dur de souffrire au quotidient surtout quand on tolere pas les ANTI TNF

  7. Avatar

    Bonsoir à tous, j ai eu ma première injection de ce nouveau traitement mardi matin. Je suis très fatiguée depuis et je me suis beaucoup vidée avec de très fortes nausées en plus …prochaine injection mardi prochain. Je vous tiendrai au courant. (SPA depuis 15 ans,j en ai 35;lupus sous anti Tnf, évolution rapide et douloureuse). Je croise les doigts pour que ce traitement soit enfin le bon et j espère que vous pourrez l avoir au plus vite. Courage à tous.

  8. Avatar

    Bonjour, sandy.
    Nous comptons sur toi pour un retour positif sur ce traitement. J’espère qu’il te soulagera et bien d’autre. Comme moi comme nous! Courage a toutes et a tous.

  9. Avatar

    oh oui si cela peut marcher moi je traine ça depuis 13 ans et aucun traitement ne marche pas le droit aux tnf car j ai le virus de la rubéole dans l œil alors comment ne plus souffrir

  10. Avatar

    bjr.. moi, je n ai pour l instant aucuns traitement lourd a par des anti inflammatoires pendant les crises est pas mal de sport ! difficille de faire comprendre aux autres que l on a mal est que l on est malade car maladie invisible! il faut souffrir en silence…se traitement a l air efficace mais comme les tnf va t on le suportter longtemp??

  11. Avatar

    Bjr a tous, spondy +psoriasis depuis plus de 20ans, j’ai deja épuisé 3anti-tnf, qui ne marchaient pas longtemps, Enbrel,Humira,Remicade en perf, je suis depuis 6mois sous Simponi, et deja plus d’efficacité, si il y en a eu vraiment. J’aimerai aussi pouvoir beneficier de ce triatement, car depuis ces 20ans, j’ai tjrs des anti-inflammatoires, de la codéine, voir de la morphine de temps a autres, plus un traitement en injection de méthotrexate, remplacé dernièrement par l’ARAVA, pour cause de transaminases trop hautes !!!

    • Avatar

      Ton histoire me ressemble et j’aimerais prendre contact avec vous
      Aujourd’hui je commence le cosentyx

      • Avatar

        Je viens de lire votre message vous dite vous commencez le traitement aujourd’hui mai c était en 2017 moi je les commencé le lundi 2 août 2019 et la première injection de 300 me n’a pas très bien passé plus possible de respirer par le nez langue enflé tension à 10 vertige fatigue alors je voudrais s avoir si possible vos réactions car moi sa me fait peur je vous remercie pour votre réponse

        • Avatar
          Jennyfer Grolleau

          Bonjour j’ai commencé cosentyx en juin 2019 et multiplication des douleurs depuis…encore un traitement qui me rend encore plus malade…

  12. Avatar

    Bjr,

    Je suis atteint de cette maladie rhumatismale depuis plus de 20 ans , j ai essayé les AINS mais en vain. Je voudrais savoir s il existe un autre traitement efficace pour cette maladie épuisante.

    Merci beaucoup.

  13. Avatar

    Bjr
    Je suis atteint de cette maladie depuis pres de 14 ans, j en ai 59 maintenant. Je suis toujours sous traitement avec des AINS, mais en vain. Lors des poussees douleureuses, c est atroce c est un vrai calvaire. J espere ke ce nouveau traitement soit efficace. Bien a vous

  14. Avatar

    Bonjour, cela fait 3 semaines que je suis sous cosentrix pour l’instant je ne vois pas d’amélioration .J’étais 5ans sous anti tmf. J’attends de voir la suite je vous en dirais plus d’ici 2 à 3 mois. Pour information c’est le professeur qui me suis qui me l’a prescrit. Et ce n’est pas donné 1243 euros.
    Bon courage à tous ceux qui souffre comme moi.

  15. Avatar

    Bonsoir
    Moi c’est mon fils de 15 ans qui a une SPA..le diagnostic n’est tombé qu’en janvier après 7 ans d’errance médicale…
    Il résiste aux AINS,est extrèment douloureux,les anti-tnf ne fonctionnent pas..
    il est donc sous cosentyx depuis juillet et vu que cela ne marchait pas bien il est passé à 2 piqures de cosentyx (donc 300mg ,une piqure dans chaque cuisse)..il a fait pour le 1ere fois ses 2 injections dimanche et depuis à des maux de tête,gène respiratoire…
    est ce que quelqu’un a déjà vécu une SPA aussi résistante aux traitements?
    Pour les douleurs seule la morphine le soulage…
    Nous sommes assez désespérés pour lui…
    Merci de m’avoir lu,n’hésitez pas à répondre!
    (son frère de 18 ans a la maladie de crohn depuis 4 ans…et est sous humira..pas de chance pour nos garçons…)

    • Avatar

      Bonjour à vous, j’espère sincerement que votre fils va mieux depuis.
      J’ai aussi une SPA depuis 11 ans, (ainsi que la maladie de crohn). J’ai 26 ans maintenant.
      Les anti tnf n’ont pas fonctionnés sur moi, ou bien j’ai eu des allergies.
      Ma SPA est donc résistante aux traitement aussi.
      Je prend de la morphine, ou bien oxycodone à haute dose, et cela abaisse peu la souffrance.

      J’ai fait ma premiére piqure fin décembre de cosentix, pour vous avouez, j’ai foi en ce nouveau traitement, j’y crois, bien qu’il m’épuise énormément…

      Ne despérez pas, que votre fils garde courage!
      Même si cela est difficile pour lui,pour son frére, pour vous aussi, gardez confiance.

      Affectuesement, Aliette.

  16. Avatar

    Moi je souffre en silence depuis 3 ans je n’ai pas de traitement pour la spondylarthrite pour l’instant à part du neurotin 600 mg que je ne supporte plus j’ai des gonflement des pieds je dois revoir mon médecin le 9 janvier je lui parlerai de ce traitement
    J’ai des douleurs atroces dans le dos
    Je vous souhaite à tous bon courage

  17. Avatar

    Bonjour, cette maladie est elle reconnue handicapante? Je souffre depuis plusieurs années, les résultats des derniers examens semblent Nou orienter vers la spondylarthrite ankylosante. Une fois le diagnostic posé que ce passe til? Y a til une « vrai » prise en charge?

  18. Avatar

    bonjour, 82 ans 50 ans de spondylarthrite tes handicapante, si vous pouvez, sur internet trouver Roudier Robert ancienne adresse rue Boileau a Lyon, vous trouverez tous les renseignements malheureusement il a du fuir a San Marin ces confrère lui fessai procès sur procès, j ‘ai suivie pendant 20 ans deux mini piqure par semaine de son sérum, 100 pour 100 efficace en fait il soigne plusieurs maladie auto immune comme la sclérose en plaque,jai du abandonnée car le non respect de conservation 6° a fait durant le transport renouvelable tous les six mois, ( nous étions 6 ou a faire le voyage a tour de rôle) m’oblige a refaire toutes les dosages qui dur 3 a 4 moi et n’ai pas les moyen et vue mon age.
    Au CHU l’hôpital st Étienne Nord service Rhumatologie le professeur Thierry Tomas a de très bon résultat d’après des document de sondage toujours en traitement de maladie auto immune, je suis en attend son traitement .
    vous trouverez tous sur internet.

  19. Avatar

    Soufrant de rhumatismes inflammatoires / HLA B27 positif
    Pour éviter tout ces médocs aux effets secondaires notoires que pensez vous de la prise de chanvre ou marijuanas médicales ?

  20. Avatar

    Je viens de démarrer le traitement COSENTYX ( trop top)après avoir épuisé mon quota de rayons UVA et UVB. Les résultats de ces rayons étaient excellents mais les risques de cancer devenaient important. J’ai essayé METHOTREXATE sans succès ( réactions secondaires).J’ai tout laissé tomber y compris crèmes , pommades , n’ai plus rencontré de médecin durant 2 ans!!!J’étais épuisé mais jamais d’arrêt de travail car je gardais tout pour moi , A part des radios de tout le corps pour me dire Rhumatisme pso, début de spondy et surtout le corps couvert de pso. Il ya 1 mois , je suis parti voire mon médecin pour m’hospitaliser en urgence car tout devenait impossible!J’ai été pris en charge immédiatement en dermato et il m’a été immédiatement proposé cette biothérapie! Je frôle la cinquantaine , ma vie a entièrement changé, mon pso que je cultive depuis tant d’année à quasi disparu à la 3 ème injection, mes douleurs sont quasi inexistantes, le médecin me promet un avenir très prometteur. Battez vous pour bénéficier de cette thérapie non contraignante ( du moins pour moi !); les injections 2/ semaines sont à 1300 euros mais entièrement remboursées.
    Témoignage +++++ pour enfin remonter la tête. Courage.

  21. Avatar

    Bonjour, mon mari a cette spa depuis l’âge de 30 ans environ et il en 53, nous sommes restaurateur et depuis 2018 il est déclaré handicapé à +de 70%. Il a eu essayé l’Humira en 2006 je crois mais il a été obligé d’arrêter car incompatible avec sa vie professionnelle et personnelle (divorce) aujourd’hui la maladie a pris de l’importance, il souffre le martyr 24h/24 nous avons essayé les gélules d’Harpagophytum combine au curcuma, au gingembre et à la chondroïtine, mais rien. je ne sais plus quoi faire pour le soulager, parfois il finit le service en larmes de douleurs, nous avons essayé un lit électrique qui lui permet de se soulager un peu la nuit pour dormir mais çà n’est pas gagné….

    • Avatar

      Bonjour, je voudrais vous faire part de mon expérience, depuis 2003 j’ai une SA,de 2004 à 2006 j’étais sous antitnf (rémicade) avec succès, mais j’ai développé un cancer à la vessie en 2006 et actuellement je suis en rémission mais je n’ai plus de traitement efficace, je suis sous Ains et Oxycodone 50 matin et soir et oxynorm 20 et ceci ne fonctionne pas,mon rhumatologue ne m’a pas parlé des nouveaux traitements, y a t’il des contre indications,merci de vos conseils

  22. Avatar

    Bonjour, je voudrais vous faire part de mon expérience, depuis 2003 j’ai une SA,de 2004 à 2006 j’étais sous antitnf (rémicade) avec succès, mais j’ai développé un cancer à la vessie en 2006 et actuellement je suis en rémission mais je n’ai plus de traitement efficace, je suis sous Ains et Oxycodone 50 matin et soir et oxynorm 20 et ceci ne fonctionne pas,mon rhumatologue ne m’a pas parlé des nouveaux traitements, y a t’il des contre indications,merci de vos conseils

    • Avatar

      Bonjour,
      Diagnostiquée depuis peu spondyarthrite périphérique, je suis sous Methotrexate depuis 5 semaines avec prise de doliprane 1000, pour le moment je ne vois pas d amélioration notable . Je connais mal ma maladie et du coup je ne sais pas comment la combattre , je me suis mise au régime Signalétique , pour le sport j ai mal donc je n en fais pas…Peut-être faut il en faire pour avoir moins mal

      Merci de me donner quelques conseils

  23. Avatar

    Bonjour, SPA depuis presque 25 ans ,
    Je suis sous anti tnf enbrel depuis 10 ans avec succès mais depuis 2 ans environ, je ressents une diminution de l efficacité du traitement.
    De plus, depuis le début de la prise d enbrel j ai fait 4 tromboses veineuses. Je suis encore sous anti coagulant pour la dernière.
    Malgré un terrain propice , facteur v, j ai des raison de penser qu enbrel serait un déclencheur. Je me penche sur le cosentyx avec intérêt.
    Est ce que les personnes sous ce traitement peuvent donner leur ressenti pour m aider et aussi les autres dans la lutte contre cette maladie ? Merci.

  24. Avatar

    Bjr,
    Femme de 45ans, Diagnostiqué SPA en 2013, sous AINS jusqu’en 2017 *depuis intolérance AINS *, en arrêt longue maladie depuis juin 2016. Mise en place de la biothérapie CIMZIA auto injection 150 mg 1x/mois pdt 4 mois = échec *réaction allergique aux points d’injection, fatiguée+++, bilan sanguin pas top.. reprise biothérapie COSENTYX en Nov 2018 auto injection de 150mg par mois = 7 mois plus où moins soulagée, en complément methotrexat arrêter au bout d’1 mois *effets secondaires ++*, dernier IRM sacro tjrs inflammé, douleurs chronique mains, coudes, cage thoracique, talon..
    Passée à 300mg double injection 1x/mois en décembre 2019 = pas supporté, réaction dermique aux points d’injection, fatiguée+++, nauséeuse, vertige.. rhumato/dermato et Med traitant tous ok pour arrêter *choc anaphylactique * revois le rhumato hospitalier en avril 2020. Donc encore un échec.. mise en invalidité catégorie 2 en janvier 2020 et RQTH ( reconnaissance en qualité de travailleur handicapé) demandée..

    Bilan des biothérapie pas top, chez certains ça marche très bien, chez d’autres comme moi ça laisse perplexe … Mon foie ne tolère plus aucun anti-inflammatoires donc aucun traitement de fond.. les corticoïdes ne font rien. Sous codéine quand douleurs +++

    Bref c pas gagné tout ça …
    Bon courage à tous et toutes

    • Avatar

      bonjour je m appelle fabienne j ai lu votre commentaire, j ai, une spondyliarthrite ankylosante depuis 2013 j ai 52 ans depuis le 23 juillet 2020 je souffre de plus en plus pensez vous que la biotherapie n est pas efficace?? MERCII

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial