Accueil » Autonomie » Délais des MDPH : « Je ne pouvais pas attendre six mois pour changer ma batterie. »
Délais des MDPH : « Je ne pouvais pas attendre six mois pour changer ma batterie. »
Sandy Ravel : « Que ce soit pour les aides techniques ou humaines, les délais de décision de la MDPH sont toujours très très longs. » © Franck Seuret

Délais des MDPH : « Je ne pouvais pas attendre six mois pour changer ma batterie. »

Publié le 17 avril 2017

PRÉSIDENTIELLE 2017. Sandy Ravel a besoin de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) pour financer ses aides techniques et humaines. Mais elle redoute la complexité des démarches et la longueur des délais d’instruction. Les demandeurs de la prestation de compensation du handicap (PCH) doivent patienter plus de six mois, en moyenne.

La patience de Sandy Ravel a des limites. Surtout lorsqu’elle se retrouve coincée à la maison avec son fauteuil roulant électrique en panne de batterie. Elle en a donc rapidement acheté une nouvelle. Mal lui en a pris.

Pour espérer bénéficier d’une prise en charge, au titre de la prestation de compensation du handicap (PCH), elle aurait d’abord dû déposer une demande auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de l’Essonne. Puis attendre la décision de la commission des droits et de l’autonomie (CDAPH) avant d’engager le moindre centime.

La MDPH de l’Essonne en queue de peloton

« Mais ce n’est pas possible, plaide-t-elle. Je ne pouvais pas attendre six mois ou un an avant d’avoir cette batterie. Que ce soit pour les aides techniques ou humaines, les délais de décision sont toujours très, très longs. » La synthèse des rapports d’activité 2015 des MDPH, la dernière en date, montre que celle de l’Essonne fait en effet figure de mauvais élève. Le délai de traitement des demandes y dépasse huit mois. Seuls trois autres départements font pire : la Seine-Saint-Denis, la Guadeloupe et la Martinique.

Un délai de 4 mois largement dépassé

Ailleurs, la situation n’est pourtant guère plus réjouissante. Tous types de demandes confondues, le délai moyen de traitement à l’échelle nationale s’élève à quatre mois et demi. Et les allocataires de 20 à 59 ans demandant une aide au titre de la PCH doivent patienter près de six mois ! Bien au-delà des quatre mois réglementaires impartis aux MDPH pour instruire les dossiers.

Un casse-tête réglementaire

De plus, les règles de prise en charge sont extrêmement complexes et varient d’un département à l’autre. À chaque élément de la PCH, par exemple, correspond une durée maximale : pour les aides techniques, 3 960 € sur trois ans ; pour les aménagements de logement, 10 000 € sur dix ans, etc. Mais les MDPH gèrent différemment les durées d’attribution.

Enveloppe à droit de tirage ou enveloppe glissante

Certaines utilisent le principe de l’enveloppe à droit de tirage : la période de trois ans démarre à la date de la première demande. D’autres préfèrent le principe de l’enveloppe glissante : pour les aides techniques, elles se basent sur un montant mensuel théorique de 110 € par mois (= 3 960/36 mois). À une aide de 2 200 € sera donc associée une durée de 20 mois (20 x 110 €). À l’issue de ces vingt mois, l’allocataire récupère son droit à l’enveloppe de 3 960 €.

Toutes ces subtilités sont expliquées dans les dossiers de Faire Face consacrés à la PCH aide humaine et à la PCH aides techniques.

Les MDPH prennent des libertés avec la loi

Plus grave encore, de nombreuses MDPH ne respectent pas les dispositions légales censées permettre un réel échange avec les demandeurs. Selon une enquête menée par plusieurs associations auprès de 1 900 familles, sept fois sur dix, la MDPH ne leur envoie pas le plan personnalisé de compensation élaboré par l’équipe pluridisciplinaire d’évaluation. Quant aux décisions des CDAPH, elles sont trop rarement motivées.

« Les aides techniques coûtent extrêmement cher. »

Le rôle de la MDPH est pourtant crucial. « J’ai besoin de son aide financière car mes besoins de compensation sont largement supérieurs à mes ressources, précise Sandy Ravel. Toutes les aides techniques coûtent extrêmement cher. La batterie de mon fauteuil a coûté 800 € par exemple. Le montant de mon AAH qui me sert à vivre tous les jours. » Franck Seuret

10 commentaires

  1. J ai été opéré d un anévrisme diphasie du côté droit ont ma découvert une maladie rare donc demande mdph rien refaire 1 dossier pour avoir un aidant famillialle 45minutes par jour

  2. bonjours
    fait des demandes qui ont était rejeté reconnue handicapé sans aide
    orientation vers le monde du travaille en passent part les assistantes sociales problème dans notre coin une assistante pour toute notre région…..plus soucis de transport et des contrôles des santés tout les mois et les plus importants tout les 6 mois ….que faire😯

  3. J’ai effectué un demande pour l’attribution d’un fauteuil à assistance électrique, un monte-escalier pour la maison et la carte de stationnement. La MDPH me passe en commission pour cela : nous sommes mi juillet 2017 et ma demande actuelle date de septembre 2016 : bientôt un an… et pourtant je ne peut plus du tout faire plus de 10 pas seule sans être hors d’haleine (séquelles irréversibles d’une HTAP sévère et de deux embolie pulmonaires). Le fauteuil pourrait pourtant me permettre de vivre et de travailler normalement puisque mes déplacements pourraient être effectués grâce à lui. J’attends et je patiente et je continue de fatiguer mon coeur et mes poumons à chaque pas effectué. La carte de stationnement m’a été accordée en il y a dejà presque 3 mois mais je ne pourrai la recevoir par courrier que lorsque la commission de la MDPH m’aura répondu pour ma demande de fauteuil et de monte-escalier. Je veux bien entendre qu’il y ait des délais mais là cela devient tout simplement insupportable car ma vie est invivable au quotidien.

  4. glossoa messegoue michel

    je suis actuellement à L ESAT de la plairie à palaiseau ville/bon sur yvette j ai deposé une demande de renouvellement depuis 2016 alors ma reconnaissance prendra fin le 31 12 2017 j ai eu encore de reponse et j ai une pression au cat L ESAT ou je travaille s il vous plait repondez moi

  5. glossoa messegoue michel

    personnel bonjour c est 2014 je dépose ma demande de renouvellement jusqu aujourd hui rien n est traité actuellement en activité à L ESAT de la plairie de palaiseau la notification de MDPHE que je bénéficie prendra fin le 31 12 2017 et au CAT ils veulent une preuve déjà tout s arrêtera pour moi fin 12 2017(AAH SALAIRE ET AUTRES)alors adressez moi un justificatif s il vous plait que le dossier est en traitement

  6. Bonjour. J ai deposer mon dossier MDPH. Je ai fait une opération hernie discale Canal lombaire étroit la l4 l5. J ai des problèmes de pied je marche mal surtout l hiver, je nai reçut aucune reponse de la MDPH.

  7. J’ai demandé une carte d’indecap suite à un accident de travail.demande faite en 2011,j’ai eu la carte de priorité en 2014,le problème depuis 2014 je suis en maladie suite à des gros problèmes de santé, j’ai fait une demande de renouvellement de la carte en mars 2017, et le 1er décembre la surprise, demande refusé ??? Je ne sais pas pour qu’elle raison, et pourtant mon état de santé et dégradé

  8. Bonjour.
    Mon dossier est tjr en attrnte depuis plus 5 mois. Je fais partie de la mdph dr l.essonne et le pire ce n.est qu.un renouvellement. Mon hzndicap n.a pas changé. La bonne femme de l.accueil m.a dit a plusieurs reprises mais non en 4 mois c.est réglé. Ils nous prennent vraiment pour des jambons….. je suis sans aah maintenznt je gais quoi? Et bien zttendez madame il n.y a pas que vous… en plus???? Et suanf est ce que vous employez. La caf cest le bordrl la pref c.est le KO….. il faut arreter les conneries. Pourquoi autant de temps pour un renouvellement (surtout que cela fais la 6eme fois). Le pire c.est su.ils annonces la lois a la c.. disant 4 mois. 4 mois ok mais si depacement de ce delais?
    Soit la reponse est negative et vous aurez une lettre
    Sinon attendez….
    En fait les deputés se sont entendu pour ca…. cest de la rigolade

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*