Accueil > Vie affective et sexuelle > Le New York Times sonde les désirs sexuels des Français handicapés

Le New York Times sonde les désirs sexuels des Français handicapés

Vue des États-Unis, la France est une « société conservatrice ». Surtout lorsqu’il est question de la sexualité des personnes en situation de handicap, constate le New York Times. « Les personnes handicapées disent qu’elles veulent, elles aussi, une vie sexuelle et réclament de l’aide pour y parvenir », titre le quotidien américain, dans son édition du 4 juillet. L’article, complété par un reportage vidéo, démarre avec le témoignage de Laëtitia Rebord, une jeune femme handicapée de 31 ans qui affirme être prête à payer pour avoir des relations sexuelles en Suisse ou en Allemagne où l’assistance sexuelle est légale, ce qui n’est pas le cas en France.

100 € la séance de massage et de jeux érotiques

« Des histoires comme celle de madame Rebord sont loin d’être rares en France où, derrière une façade de liberté sexuelle, les personnes handicapées doivent se battre pour avoir une vie sexuelle », écrit Maïa de la Baume. « La rareté des débats sur le sujet, les lois régissant la prostitution et le refus de légaliser les assistants sexuels ont encouragé des pratiques illégales », poursuit-elle. La journaliste a interviewé une retraitée hollandaise, Aminata Gregory, qui dispense, au tarif de 100 € la séance, massages et jeux érotiques à une dizaine de clients en situation de handicap. Dont Daniel Doriguzzi : « Nous nous mettons dans une bulle et devenons un couple normal. Nous parlons. Nous faisons ce que nous voulons. Et à la fin de la séance, on casse la bulle. »

Maïa de la Baume donne également la parole aux partisans de la légalisation de l’assistance sexuelle -Pascale Ribes et Marcel Nuss- et à ses opposants -la féministe Anne-Cécile Mailfert- avant de conclure son article par le vœu de Laetitia Rebord : « Elle croit qu’une société conservatrice comme la France avance doucement, comme ce fut le cas déjà pour la légalisation de l’avortement. Un jour, dit-elle, la France va aussi légaliser l’assistance sexuelle. »

Franck Seuret

A propos de arichard

Lire aussi

Fleuve noir : derrière le polar, les violences sexuelles envers les personnes handicapées mentales

Dans Fleuve noir d’Érick Zonca, à l’affiche depuis mercredi 18 juillet, il y a une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *