Accueil > Santé > Sep : attention au virus de la varicelle et du zona sous fingolimod

Sep : attention au virus de la varicelle et du zona sous fingolimod

Une récente étude appelle à la vigilance chez les personnes atteintes de sclérose en plaques (Sep). Le fingolimod (Gilenya®) pourrait être associé à un sur-risque d’infection par le virus de la varicelle et du zona.

La proportion de personnes infectées par le virus de la varicelle et du zona (VZV) est 2,5 fois plus élevée sous fingolimod que sous d’autres traitements de fond de la Sclérose en plaques (Sep), selon une étude parue dans le Journal of the American Medical Association (JAMA). Certes, le risque d’être infecté reste très faible. Et, bonne nouvelle, le fingolimod n’augmente pas la sévérité des symptômes – les formes sévères sont extrêmement rares.
Néanmoins, le Dr Ann Arvin, de la Stanford University School of Medicine (États-Unis) et ses collègues appellent à la vigilance. En attendant confirmation de leurs données, ils conseillent de rechercher systématiquement le statut immunologique vis-à-vis du VZV dès le diagnostic de Sep et de vacciner les personnes non immunisées avant la mise en place d’un traitement immunomodulateur ou immunosuppresseur.

Varicelle : légère fièvre et petites taches sur la peau

Ils recommandent aussi d’apprendre à reconnaître les symptômes précoces d’une infection par le VZV pour rapidement mettre en place le traitement approprié. Celle-ci donne lieu, la première fois, à une varicelle. Une légère fièvre accompagne l’apparition, par poussées, de petites taches sur la peau (macules) qui se remplissent d’un liquide clair (vésicules) avant de s’aplatir et s’assécher en formant une croûte.

Zona : légère fièvre et sensations de brûlures

En général la première infection a lieu dans l’enfance. À l’âge adulte, le virus resté à l’état latent dans des ganglions nerveux peut être réactivé et provoque alors un zona -le plus souvent cutané. Une légère fièvre, des douleurs, picotements ou sensations de brûlures ou des manifestations gastro-intestinales peuvent précéder l’apparition plus typique de vésicules en grappe sur le trajet de fibres nerveuses. Adélaïde Robert-Géraudel – Photo DR

A propos de Valérie Dichiappari

Rédactrice en chef.

Lire aussi

Tétraplégique, il a réussi à écrire par la pensée

Des chercheurs américains ont mis au point une méthode permettant de reproduire à l’écran les …

4 commentaire

  1. En recherche de suspicion de sep j’ai eu 4 zonas coté droit de la cheville a la fesse en 6 semaines

  2. Sous gilenya je confirme j ai attrapé un magnifique zona côté droit du dos ainsi que sous l aisselle droite et le torse plus les douleurs résultat 7 jours d hospitalisation avec perfusion et tramadol pour les douleurs

  3. sous lemtrada
    alamtuzumab
    après deux cure en 2016 et 2017
    j’ai chopé un zona ophtalmique !

    très rare 25% de malechance de l’avoir
    je souffre le martyre ! depuis deux semaines
    d’abord douleurs au niveau de l’oeil avec botons sur le frand ,
    puis douleur au vertèbres,et démangeaisons au frond…
    au bout de deux semaines plus de douleurs
    juste démangésants☺

  4. Aviez vous arreter de prendre le gilenya pendant le traitement pour le zona

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial