Accueil > Société > Décryptage – Présidentielle 2017 : les citoyens handicapés ne veulent pas être oubliés
David Lapendry n'arrive plus à vivre correctement avec les 808 euros mensuels de son allocation adulte handicapé (AAH).

Décryptage – Présidentielle 2017 : les citoyens handicapés ne veulent pas être oubliés

Pendant un mois, jusqu’au premier tour de l’élection présidentielle le 23 avril, le site faire-face.fr va publier les témoignages de citoyennes et citoyens en situation de handicap. Ressources, compensation, santé, éducation, emploi… : ils évoquent en vidéo leurs difficultés au quotidien. Une parole face au quasi silence des candidats en matière de politique du handicap.

David Lapendry n’arrive plus à vivre avec ses 808 euros d’allocation adulte handicapé. Le cinéma de temps en temps est sa seule sortie. Une vie sociale plus que réduite. Marie Ferrere, elle, n’a strictement rien. Pas d’allocation adulte handicapé (AAH) puisque les revenus de son mari dépassent le plafond autorisé de 2 200 euros nets/mois. Les revenus du conjoint entrent en effet dans le calcul de son allocation. La voilà donc complètement dépendante de lui.

Ricardo Antunes Pedroso a besoin de changer son fauteuil roulant. Problème : le montant restant à sa charge après remboursement de la Sécurité sociale est bien trop élevé pour sa bourse. Sandy Ravel est prisonnière des longs délais de décision, de six mois à un an, de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) dont dépend l’attribution de ses aides techniques. Aides dont elle a besoin pour vivre dignement.

Faire entendre les besoins des citoyens handicapés

David, Marie, Ricardo, Sandy et Sarah, Loïc, Denis, Christine, Alexandre, Willy… : pendant un mois, du 23 mars au 23 avril, jour du 1er tour de l’élection présidentielle, faire-face.fr va publier leurs témoignages vidéo. Objectif : faire entendre leur voix, faire comprendre ce qu’ils vivent au quotidien, leurs besoins non reconnus, les situations parfois kafkaïennes dans lesquelles ils se trouvent. Parce que si les candidats à l’élection présidentielle n’ont pas beaucoup à dire en matière de politique du handicap, les personnes handicapées, elles, ont des besoins à exprimer.

Les initiatives en ce sens le prouvent. Le lundi 13 mars, une quinzaine de personnalités touchées directement par le handicap ont interpellé les candidats à la présidentielle. Parmi elles, le slameur et réalisateur Grand Corps Malade, les sportifs Marie-Amélie Le Fur et Michaël Jeremiaz, le réalisateur et producteur Dominique Farrugia… rassemblés par le nageur et aventurier Philippe Croizon. Leur question, directe : « Que faites-vous pour le handicap ? » Sous entendu pas grand-chose.

Des conditions de vie plus dures qu’il y a dix ans

Le 14 mars, l’Association des Paralysés de France (APF) a rendu publics les résultats d’une enquête Ifop dont il ressort deux enseignements majeurs. Le premier : la défiance des électeurs handicapés envers les politiques et leur capacité à pouvoir changer leur quotidien. Le second : le sentiment d’avoir vu leurs conditions de vie fortement se dégrader ces dix dernières années. Notamment en matière de niveau de vie.

Les mesures annoncées des candidats d’augmenter ceci et d’améliorer cela risquent bien, encore une fois, de se retrouver aux oubliettes des promesses non tenues, une fois le ou la président(e) de la République élu(e). L’accessibilité des établissements recevant du public, sans cesse repoussée, en constitue un regrettable exemple. David, Marie, Ricardo, Sandy et Sarah, Loïc, Denis, Christine, Alexandre, Willy… parlent, eux, de difficultés concrètes. Ils n’ont pas envie d’être relégués aux oubliettes ! Valérie Di Chiappari

 

A propos de Valérie Dichiappari

Lire aussi

CV vidéo : un atout pour un emploi ?

Ajouter à une lettre de candidature un CV vidéo augmente de dix points les chances …

13 commentaire

  1. Suite à l’appel lancé par les personnalités aux candidats aux élections Présidentielles, nous partageons les différents points surtout celui sur la scolarisation. Apparemment Mrs HAMON et FILLON auraient répondu au collectif mais toujours rien pour les jeunes handicapés entre 50 et 79% qui font des études en facultés (20549 à la rentrée 2014) et qui à partir de 20 ans ne touchent plus l’allocation enfant handicapé et ne sont pas recevable à l’allocation adulte handicapé car ils font des études qui leur permettront d’exercer un plein temps dans une entreprise « normale » ni ESAT ni CAT du coup il n’y a pour la MDPH pas de RSDAE (restriction substantielle à l’accès à l’emploi) . Et à ce jour à moins de lire dans une boule de cristal, personne ne peut dire si malgré leurs longues études ils auront un emploi il y a donc RSDAE. Mais cela leur demande entre 3 et 6 années d’études en facultés, ils ne peuvent pas travailler pour certains pendant les weekend pour raison médicales et ne trouvent pas de job d’été car les entreprises sont un peu trop frileuses et comme ils ne restent pas assez longtemps il n’y a pas d’aide pour ces dernières. Ces jeunes demandent simplement par l’intermédiaire du Président de l’Association Handi Cap Fac’ (22 ans et déficient visuel) « nous ne venons pas vous demander l’aumone, mais une aide financière mensuelle (allocation étudiant handicapé) pour avoir un avenir » ! Cette allocation étant une avance sur retour si on calcule les impôts qu’ils auront à payer après un bac +3ou 6. Il est difficile de vivre avec une bourse de 100,80€ , qui ne paye même pas le trajet entre le domicile et la faculté. Chaque année des étudiants arrêtent leurs études pour cause financière, les parents ne pouvant pas toujours suivre lorsqu’il y a plusieurs étudiants dans la famille ou simplement plusieurs enfants, à 20 ans le jeune ne fait plus parti des ayants droits de la caf. Nous avons rencontré les différents ministères en 2016 nous allons recommencer en 2017 vous trouverez tous les comptes rendus sur notre compte Facebook! Trop Handicapé pour avoir une vie normale et pas assez pour nos institutions! Chercher l’erreur!

  2. Oui, les besoins des handicapés sont bien plus bafoués qu’il y a dix ans. J’avais quasiment aucune aide, me débrouillant mieux que maintenant où j’ai besoin d’aide humaine. Si Macron compte augmenter de 100€ l’AAH, il ne pense aucunement à ceux qui ont été contraints d’arrêter de travailler et touchent moins que l’AAH !

  3. Bonjour,

    Election présidentielle et comme pour chaque élection de belle promesse jamais tenue.
    J’ai pu lire dans les programmes l’augmentation de l’AAH versé par la MDPH. Si ça fait comme les 2€26…..
    Et la pension d’invalidité, les politiques n’en parlent pas. Au jour d’aujourd’hui ma pension d’invalidité versé par la CPAM est de 364€77 par mois. Comme c’est impossible de vivre avec cette somme je perçoit l’ASI (Allocation Supplémentaire Invalidité) 337€94 par mois.
    Soit au total je perçois 702€71 par mois .
    Je rappelle que le seuil de pauvreté en septembre 2016 est de 1 008€ * par mois.
    De l’âge de 18 ans à mes 42 ans j’ai travaillé malgré mon handicap. Je n’ai pas demandé à avoir 1 pathologie handicapante et 1 pathologie rare et mortelle.
    Et pourtant je dois vivre, pardon survivre avec 700€ par mois !!!!
    Liberté, Egalité et Fraternité. De très beaux mots mais vident de sens.
    Liberté, lorsque je sors de chez moi, c’est un vrai parcours du combattant. Trottoir inaccessible, quand ce n’est pas des véhicules qui sont garés où les poubelles etc….
    Egalité, où est l’Egalité lorsque je dois me confondre en excuses, me justifier pour passer en caisse prioritaire. Supporter l’agressivité, les insultes de personnes ordinaires car je passe devant eux !!! Pour vous dire la méconnaissance sur le handicap, une personne à mobilité réduite m’a dit que comme j’étais assise je n’avais pas mal !!!
    Au lieu de dire des énormités renseignez vous sur les divers handicaps ou alors ne dites rien !!!!
    Fraternité, elle est où la fraternité puisque je perçoit moins que le seuil de pauvreté !!!!

    Sachez que 80% des handicaps sont invisibles !!!

    * Source : http://www.leparisien.fr/societe/plus-de-14-des-francais-vivent-sous-le-seuil-de-pauvrete-06-09-2016-6098741.php

  4. bonsoir ,atteinte d’une maladie invalidante evolutive depuis 1980 ,j’ai tres peu travaillé et a temps partiel avec un complément d’aah .en 2013 j’ai pris ma retraite et je touche 405,65 euros par mois .la caf m’a supprimé l’aah alors que la mdph me l’avait accordé jusqu’en 2019 a 80 pour cent .la loi de 2017 donne une aah différentielle dans les cas identiques au mien mais y a t’il un effet rétroactif ? personne ne choisi d’etre malade ,de perdre son autonomie ,de se voir diminuer ,d’etre a la charge de ses enfants etc….alors si les gouverneurs trouvent que le cout de notre survie est trop cher faite une loi pour l’euthanasie !!!marre de se battre .c’est épuisant

  5. Pourquoi y a t’il concurrence entre les associations ? C’est très dommageable par exemple dans le domaine du handicap ? chacune travaille dans son coin , divisée comme le sont les politiques et donc souvent inefficaces ou bien moins que si elles travaillaient ensemble . Pourquoi pas d’émissions régulières dans la presse sur la vie associative ou le handicap est très absent aussi. Philippe Croizon a lancé un appel aux politiques la semaine dernière les médias ont relayés cet appel mais n’ont rien développé. Aucun émission n’a par exemple comparé les programmes des différents candidats vis a vis des personnes en situation de handicap qui se contente de donner un peu plus d’argent sur l’AH ou prendre mieux en cause l’autisme … MAIS quid des autres handicap ? Regarder les programme, c’est attristant. et il y’a plus de 10 millions de personnes plus ou moins handicapées en France … qui ne comptent pas … meme pendant les élections !!!

  6. Agé de 40 ans,je me suis vu diminué de l’AAH et supprimé le complément pour vie autonome parce que mes parents m’aident pour survivre. Ils me donnent 200 euros par mois et pour cela, la CAF m’a diminué de 200 euros mes prestations parce que cela génère un « revenu de référence » (impôt parfaitement injuste). Handicapé à 80%, je dois survivre avec 700 euros mensuel et pas de carte de stationnement car refusé à 2 reprises par la MDPH. Il serait temps que nos politiques quel qu’ils soient se manifestent contre toute les injustices que les handicapés doivent subir et qu’ils fassent des propositions décentes nous concernant. Nous n’avons pas choisis le handicap… et nous devons lutter chaque jour pour subsister très petitement.

  7. Moi ce qui me surprend c’est que vous soyez surpris les politiques sont des gens comme les commerciaux ils ne se penchent que sur  » la ménagére de cinquante ans celle qui rapporte »(pas tous).Depuis le temps que je cherche une solution pour les places de personnes a mobilité réduiteje pense avoir trouvé une idée venu du vécu j’étais surpris de voir qu’un seul agent faisait systhèmatiquement le tour pour voir si les gens qui s’y garée étaient habilité je lui ai demandé pourquoi il agissait ainsi sa réponse « j’ai chez moi quelqu’un concerné par cet état » sans demander que l’on engage nos agents sur ce principe je trouve que la maman qui se promène avec la poussette peux aussi y être un exemple. De plus pour lutter contre duplicata il suffirais d’inscrire une troisième lettre sur la plaque d’immatriculation merci de nous donner la parole

  8. patricia Benedetto

    Bin deja dire que le niveau de vie a diminué est un mensonge sarkozy a augmenter de 25 % l’AAH et macron promet 100 euros les smicards peuvent ils en dire autant ?

    • Oui sauf que tous les handicapés ne perçoivent pas l’AAH et beaucoup aimerais toucher le smic et ne pas être handicapé !

    • pour @patricia Benedetto vu votre sympathique commentaire moi et plusieurs personnes handicapées échangeons notre situation contre la vôtre et on en reparle après, ok?

    • qui parmi vous est passé par cap emploi? c’est une énorme arnaque, ma conseillère a Ivry sur seine ma dit que 1) je devais chercher soit a garder des enfants (merci je marche avec des cannes) mon état ne me permet pas de m’occuper d’enfants ayant du mal a marcher
      2) aller faire le ménage chez les personnes âgées, j’ai une aide a domicile pour m’aider a faire le ménage
      3) pour elle je ne suis pas qualifiée avec un cap ayant travaillé a peu près 25 ans, mettre des personnes compétentes a cap emploi serait un plus
      4) il serait bien que les politiques revalorisent les pensions d’invalidité car je reçois 700€ par mois seule avec un enfant il serait donc souhaitable d’augmenter l’aah et la pension d’invalidité
      5) et surtout de revoir le passage de l’aeeh à l’aah et de maintenir comme pour une amie la pch alors qu’elle est en fauteuil elle l’avait et au renouvellement il lui ont refusé

  9. Bonjour
    Tétraplégique rien à voir avec le film intouchable cherche président humain qui accepterait d’aider les personnes dans ma situation ne pouvant pas travailler
    cause bras, jambes, escarres, régulation de température , contractures et difficultés pour se déplacer
    inutile de proposer primes pour le travail non concerné
    Vous avez bien aimé et rigolé avec le film intouchable
    Venez pleurer avec la réalité
    souhaits aah au dessus du seuil de la pauvreté déconnectée des revenus du conjoint …il nous reste notre dignité
    remboursement du materiel médical de plus en plus de déremboursements de la cpam et mdph pour 2016
    2500 euros à ma charge
    Dossiers mdph un an d’attente pour un remboursement partiel
    Villes, lieux publics ,parcs,transports logements ,non adaptes logements inadaptés
    Familles aidants en détresse
    Si notre souffrance ne vous interpelle pas pensez à notre vote vous serez peut-être plus concernés
    Je vous remercie pour votre attention
    Bien sûr je n’ai pas écrit ce message moi même je l’ai dicté à mon aidant familial (dedommagé 3.73 de l’heure )car je n’ai pas l’usage de mes mains
    Il nous reste l’espoir et un peu d’humour aidez nous

  10. HAUTECOUVERTURE Philippe

    Vous avez tous vues que Mr MACON s’intéresse à l’handycap, mais ne rêvez pas, vous ne représentez aucun profit pour ce banquier qui voit en vous une charge supplémentaire pour les caisses de l’état, qui n’a par ailleurs proposé aucune amélioration significative pour la vie courante, les revenues et pour les soins au regard les handycapés, ne soyons pas dûpes de ces manoeuvres compatissantes. Ne votons pas pour un homme qui ne voit que les profits et le milieu de l’argent. Vous n’aurez rien de lui. Sa seul préoccupation est d’allez au pouvoir accompagner de ces « Amies » politique qui ne veulent pas perdre leurs avantages de tout types, nous avons subit le rêgne, Sarkosy, puis Hollande, vous ont-ils apporter des avantages, et bien, avec MACRON, ce sera encore pire et ça commencera avec la loi E-komie, qui à réduit les droits des salariés par un passage en force, lui il veut une loi E-komie x1000, votre vote décidera des 5 prochaines années que vous souhaitez subir.
    Cordialement Votre
    P.H de Strabourg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *