Accueil > Éducation > École et handicap : partagez vos expériences positives
Le think tank Vers le Haut, dédié à la jeunesse et à l'éducation, se penchera cet automne sur les bonnes pratiques permettant la réussite de tous les élèves.

École et handicap : partagez vos expériences positives

L’école de votre enfant fait preuve d’initiatives pour mieux l’intégrer avec son handicap ? Vous êtes enseignant(e) et avez une méthode bien à vous pour favoriser la réussite de vos élèves handicapés ? Vous êtes écolier, collégien ou lycéen et vous vous sentez à l’aise dans votre établissement ? Racontez ces expériences réussies qui montrent qu’école et handicap peuvent faire bon ménage. Participez à l’appel à contribution du think tank Vers le Haut.

Les compétences des élèves sont en recul. Les classes sociales continuent de déterminer la réussite. De plus en plus de familles cherchent une alternative à l’école publique. Le métier d’enseignant n’attire guère. Le système des aides humaines pour les élèves en situation de handicap est à revoir. On pourrait continuer ainsi de dresser les écueils du système éducatif français.

Mais pourquoi ne pas aussi se pencher sur les méthodes qui fonctionnent, les expériences réussies ? Comment s’inspirer des contextes qui favorisent une meilleure réussite pour tous ? C’est la proposition du think tank (laboratoire d’idées) Vers le Haut. Dédié aux jeunes, aux familles et à l’éducation, il a été lancé il y a trois ans par sept associations et entreprises engagées en faveur de la jeunesse (SOS Villages d’enfants, Bayard Presse…). Il vise à influencer les décideurs et acteurs de l’éducation et de la jeunesse avec des propositions constructives.

Promouvoir les pépites pédagogiques sans nier les problèmes

Son prochain rapport, École à la recherche d’un nouveau souffle, paraîtra en novembre. Il tentera de répondre à la question “Comment favoriser la réussite et le bien-être de chaque enfant et éviter que les pépites pédagogiques soient un luxe réservé à une minorité ?”. Cela concerne aussi « ceux qui ne rentrent pas dans les standards actuels » (handicap, précocité, agitation…).

Tout un chacun est invité à contribuer à la phase préliminaire de la réflexion, le recueil de bonnes pratiques : astuces d’un enseignant, politique ambitieuse d’une commune… « Nous ne nions pas les difficultés de l’école mais nous voulons nous focaliser ici sur ce qui fonctionne, dans le public comme le privé, en France et à l’étranger », commente Marc Vannesson, délégué général de Vers le Haut. L’équipe du think tank ira ensuite à la rencontre de certains contributeurs et organisera un événement en novembre avec des témoignages de terrain.

S’enrichir des idées des autres

Objectif : que les idées des uns enrichissent celles des autres. Des expériences menées hors du champ du handicap peuvent très bien en faire émerger d’autres au profit des élèves handicapés. Par ailleurs, « les équipes de suivi de scolarisation, pour les élèves ayant une prescription MDPH, sont un exemple intéressant de capacité à faire alliance entre acteurs car un enfant n’est pas qu’un élève », prend pour exemple Marc Vannesson. À l’automne, Faire Face rendra compte des propositions les plus inspirantes.

Envoi des bonnes pratiques et contacts avant le 15 septembre à contact@verslehaut.org

 

 

A propos de Elise Descamps

Lire aussi

Elèves handicapés : quatre mois de concertation pour construire une école inclusive

La concertation sur l’école inclusive, lancée le 22 octobre, doit déboucher sur l’annonce de mesures …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *