Accueil > Société > Journée des aidants : Safia, soulagée de pouvoir parler à des pairs
Safia Hadj : « Lors de l'atelier RePair aidants, j'ai rencontré des gens qui vivent la même situation que moi. On se comprend tout de suite, sans avoir à tout expliquer. »

Journée des aidants : Safia, soulagée de pouvoir parler à des pairs

Pour la Journée nationale des aidants, le 6 octobre, faire-face.fr donne la parole à celles et ceux qui accompagnent un proche en situation de handicap. À Toulon, dans le Var, Safia Hadj, assiste son mari depuis vingt-cinq ans. Elle a récemment participé à un atelier RePair aidants d’où elle sortie « regonflée ».

Safia Hadj s’en souvient encore avec beaucoup d’émotion. Début 2018, elle a participé à un atelier RePair aidants. Ce programme d’APF France handicap propose aux aidants des sensibilisations-formations thématiques et gratuites, dans plusieurs régions en France. Cette Toulonnaise de 54 ans a ainsi appris à se maintenir en bonne santé lorsqu’on a la charge d’une personne en situation de handicap. « J’ai rencontré des gens qui vivent la même situation que moi, explique-t-elle. On se comprend tout de suite, sans avoir à tout expliquer. Et cela fait du bien. »

Sep diagnostiquée après le mariage

Safia Hadj a passé près de la moitié de sa vie à s’occuper de son mari, atteint d’une sclérose en plaques. « Les médecins l’ont diagnostiquée quelques années après notre mariage. » Le couple quitte alors Paris pour se rapprocher de la famille, à Toulon. Et Safia arrête de travailler.

Dépendant pour tous les actes de la vie quotidienne

Depuis, la maladie n’a cessé de gagner du terrain. Malik Hadj est aujourd’hui totalement dépendant pour tous les actes de la vie quotidienne. Des aides-soignants et des auxiliaires de vie viennent huit heures par jour à domicile. Le reste du temps, sa femme s’occupe de lui. « J’apprécie que tout ne repose pas sur moi, précise-t-elle. Mais ce n’est pas évident de faire confiance. Pas facile non plus d’accepter que des étrangers rentrent dans votre intimité. »

Autant de sujets dont elle a apprécié de parler à cœur ouvert avec d’autres aidants lors de l’atelier RePairs aidants sur la santé. APF France handicap a lancé ce programme en 2017. En partenariat avec la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie. Gratuites, ces sensibilisations-formations sont animées par un binôme composé d’un aidant familial et d’un professionnel. Dix journées ou demi-journées pour connaître ses droits, améliorer ses connaissances en alimentation et diététique, etc.

Une combattante avec des armes

« J’en suis sortie regonflée, combattante, avec des armes en fait, témoigne-t-elle. La formatrice nous a notamment appris une technique pour souffler complètement, se lâcher, chasser toutes les mauvaises énergies. Quand je suis très énervée, je fais cela et je repars. »

À lire et à regarder sur le même sujet, les témoignages de : 

RePair aidants près de chez vous

Vous trouverez plus d’informations sur le programme RePair aidants sur http://repairsaidants.fr. Entre autres, l’agenda des ateliers près de chez vous. Ces journées ou demi-journées sont gratuites. Et si vous avez besoin de vous faire remplacer auprès de la personne que vous aidez, RePair aidants peut prendre à sa charge les frais de suppléance. Texte et vidéo Franck Seuret

 

A propos de Franck Seuret

Lire aussi

Handicap et guerre 39-45 – « La Faim des fous » au Mémorial de Caen

Mercredi 10 octobre, Journée mondiale de la santé mentale, le documentaire La Faim des fous …

2 commentaire

  1. Bravo a vous tous je vous respecte et trouve que vous avez énormément de courage
    Concernant safia le l ai toujours administré pour sa patience envers son mari et ses enfants
    Je t aime ma cherie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *