Accueil > Droits > AAH, AEEH et PCH : pour les personnes handicapées, changer de département, c’est risqué
Pour la PCH, dans certains cas, la MDPH n'attend même pas que les droits expirent pour diligenter une nouvelle évaluation.

AAH, AEEH et PCH : pour les personnes handicapées, changer de département, c’est risqué

D’un département à l’autre, l’appréciation de la situation des personnes handicapées varie. De nombreux allocataires de l’AAH, l’AEEH ou de la PCH voient ainsi leurs droits changer après avoir déménagé. Lors de leur demande de renouvellement ou, parfois même pour la PCH, juste après leur installation. Incompréhensible et injustifié pour certains qui n’hésitent pas à s’adresser aux tribunaux.

« J’ai la bougeotte. Depuis que je suis toute petite. » Tous les deux ans en moyenne, Maëva Rouby déménage. Mais ce plaisir de nouvelles découvertes ne va pas sans dangers pour cette trentenaire atteinte de deux affections rares qui limitent fortement ses capacités, le syndrome de Joubert et l’ataxie de Friedreich. « À chaque fois que mes droits à l’AAH arrivent à échéance, je ne sais pas ce que la MDPH de mon nouveau département va me réserver. C’est la surprise, alors même que mon handicap n’évolue pas. »

Un taux d’incapacité fluctuant au gré des déménagements

Taux d’adultes âgés de 20 à 59 ans bénéficiant de l’AAH, vivant à domicile

Dans le Tarn, elle s’est vue octroyer un taux d’incapacité de 50 à 79 % et l’AAH. Dans l’Hérault, la MDPH lui a accordé le même taux d’incapacité mais pas d’AAH. « Je me suis retrouvée au RSA, j’ai perdu mon appartement… » Direction l’Aude où elle obtient un taux d’incapacité supérieur à 80 %, l’AAH… et le complément de ressources (179 € en plus).

Depuis, elle s’est installée dans le Lot-et-Garonne. « Les droits qui m’ont été attribués par la MDPH de l’Aude arrivent à échéance en avril 2022. D’ici là, je suis tranquille. Mais je me demande si je n’ai pas intérêt à retourner là-bas pour ne pas prendre le risque de tout perdre. »

Jusqu’à 4 fois plus d’allocataires de l’AAH

Le parcours de Maëva Rouby illustre, jusqu’à la caricature, la différence d’appréciation des droits d’un département à l’autre. Les statistiques nationales montrent que le taux d’allocataires de l’AAH pour 100 habitants âgés de 20 à 59 ans peut varier de 1 à 4 d’un territoire à l’autre (de 1,27 % à 5 %).

Certes, leurs caractéristiques sociales, démographiques, sanitaires et économiques (âge des habitants, marché de l’emploi …) contribuent à expliquer ces écarts. Mais « la répartition des bénéficiaires peut aussi être liée aux pratiques des MDPH », note la géographe Amélie Etchegaray, dans le tout récent ouvrage, Géographies du handicap. Ou plus précisément, à celles de la CDAPH, qui est l’organe décisionnaire des MDPH.

Le complément d’AEEH supprimé

Taux d’enfants âgés de 0 à 19 ans bénéficiant de l’AEEH.

Et ces différences d’appréciation ne valent pas que pour l’AAH. Angélique Sauvestre en a fait l’amère expérience avec sa fille, âgée de 6 ans aujourd’hui, atteinte d’une grave maladie. Dans la Sarthe, elle avait droit à l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) de base (132,61 € par mois) et au complément de catégorie 2 (269,36 € en plus). La famille part vivre dans le Rhône. Et là, lors de la demande de renouvellement des droits, la CDAPH ne lui accorde plus que l’AEEH de base.

« J’ai d’abord fait un recours amiable. En vain, témoigne Angélique Sauvestre. J’ai alors saisi le tribunal du contentieux de l’incapacité. Et, là, j’ai obtenu gain de cause avec le rétablissement du complément 4. Mais à quel prix ! J’ai frôlé le burn-out avec le cumul de la maladie et la lourdeur de ces démarches. »

Le nombre d’heures de PCH divisé par deux

Idem pour la prestation de compensation du handicap (PCH). L’appréciation peut varier d’une CDAPH à l’autre. En quittant le Vaucluse pour s’installer dans l’Hérault, en 2010, Valérie, la belle-fille de Georges Fabre, a vu sa PCH chuter de 6 heures à 3 heures par jour, lors du renouvellement de ses droits.

À force de recours amiables, son beau-père, et curateur, a obtenu progressivement 3h30, puis 5 heures, puis 6 heures. « Ce qui restait insuffisant pour faire face à ses besoins. Elle est dépendante pour tous les actes de la vie quotidienne, et a besoin d’interventions y compris la nuit, précise Georges Fabre. La preuve, c’est que le tribunal du contentieux de l’incapacité que j’ai fini par saisir a reconnu, en 2017, que son état, qui n’avait pas évolué depuis 2010, nécessitait même 15 heures d’aide humaine par jour ! »

Une révision de la PCH avant même l’expiration des droits

Taux d’adultes âgés de 0 à 59 ans bénéficiant de la PCH ou de l’ACTP.

Pour l’AAH et l’AEEH, l’allocataire conserve au moins les droits qui lui ont été attribués dans son ancien département jusqu’à leur date d’échéance. Ce n’est que lors du dépôt de la demande de renouvellement que la CDAPH de son nouveau département les reverra, ou pas, à la baisse ou à la hausse.

Pour la PCH, en revanche, dans certains cas, la MDPH n’attend même pas que les droits expirent pour diligenter une nouvelle évaluation.

Les versements suspendus

C’est ce qui vient de se passer pour A., le fils de M. La famille a déménagé de la Marne en Dordogne, en octobre 2020. Pendant trois mois, comme la loi l’exige, leur ancien département a continué à lui verser la PCH. Soit le montant équivalent à 7h30 d’aide humaine quotidienne. Mais en janvier, alors que la Dordogne était censée prendre le relais, plus rien… alors que les droits sont ouverts jusqu’en 2023.

« Le Département, le payeur, m’a annoncé qu’ils allaient être réévalués, s’offusque M. Et, qu’à titre exceptionnel, ils allaient payer les deux premiers mois de l’année ! »

« Nous avons juste changé de domicile ! »

Le Conseil départemental assure que le Code de l’action sociale et des familles lui donne le droit de demander à la CDAPH de ré-examiner le droit à la prestation. Une interprétation que conteste la mère de A. (*). « Les conditions qui avaient valu à mon fils d’obtenir ces 7h30 d’aide humaine restent les mêmes. Nous avons juste changé de domicile ! »

La date du passage en CDAPH est déjà fixée au 26 février et la MDPH lui a proposé une évaluation à domicile les jours précédents. Mais M. s’y oppose. Elle a déposé un recours et n’hésitera pas à saisir la justice si elle n’obtient pas le maintien de la PCH. Ça va déménager !

(*) Le magazine Faire Face consacrera prochainement un article à ce sujet : à quelles conditions un département a-t-il le droit de demander une réévaluation des droits à la PCH ?

Merci à Yves Mallet qui a relayé l’appel à témoignages de Faire-face.fr sur le groupe Facebook PCH AEEH MDPH AAH, dont il est l’administrateur. 

A propos de Franck Seuret

Franck Seuret
Journaliste éco-social et documentariste. Spécialiste de la politique sociale du handicap.

Lire aussi

Amélie ou la difficile reconnaissance des discriminations liées au handicap

Déception et indignation pour Amélie Marc et APF France handicap. La justice n’a pas reconnu …

42 commentaire

  1. Avatar

    BonjourMerci pour cet article très intéressantJe reste bouche bée devant ces administrations qui n’accordent pas leurs violons pour faciliter notre quotidien⚓ Quant on vous ferme la porte, cogner toujours pour qu’elle soit ouverteC’est ma deviseBon courage à vous et à ceux qui ont écrit cet article

    • Avatar

      Mon Épouse percevait l’aah à 80%dans le nord avec la carte d’invalidité à 80%,depuis 1983,ayant déménagé en 1993,pour mon travail,dans le pas de Calais,d’abord,son aah lui a été supprimée,grâce à l’intervention du maire,elle lui a été remise,mais à un taux inférieur.ici,elle est en retraite,depuis le 1er janvier 2021,la mdph a renouvelé pour 5 ans,son invalidité,mais étant été reconnu en dessous de 80%,Elle a tout perdu.comme ci à 62 ans,elle était guéri.maintenant Nous vivons,moi avec ma retraite 1126€,par mois,et Mon Épouse 80€ de retraite, 45€ de majoration du minimum contributif et 141€ d’Aspa,allocation de solidarité aux personnes agées.à Nous 2,Nous avons 1400€,par mois,Nous payons de loyer,480€loyer déduit,et la cerise sur le gâteau,Nous avons été refusées,pour avoir la complémentaire santé solidaire,la sécurité sociale s’étant basée sur nos revenus 2020.ici,Nous continuons de payer 187€,de mutuelle.mon Épouse et moi,sommes suivies pour dépression agravante et suicidaire.Nous avons peur pour l’avenir ,qu’un ou tot les deux faisions une bétise fatale.

    • Avatar

      moi je viens de renouveler en avance en janvier au lieu de avril il il a trop de retard envoyé en recommande avec accusé réception renouvelée ahh 2006 c’est eu qui mon arrêté ont ma huit moi de retard mais j ai pas reçu de réponse j’espère que sa va être accordé je vie seule cerdera gard

    • Avatar

      On a même pas le droit de vivre en couplé c est honteux

  2. Avatar

    Il y a tellement d’incompréhension pour tout il te convoque plus il regarde les documents mais ne voyent pas tes douleurs

    • Avatar

      Je suis mdph depuis 2014 car j ai eu un accident du travail je viens etre mis en rente par la cpam j ai eu une greffe de la main ont a pris de la peau cuisse gauche degradation de la cuisse plusieurs le medecin conseil n a pas pris la xuisse en compte pourtant ont eu les compte rendu de chaque hospitakisarion donc je recois le montant de la rente sabs ma cuissd necrose plus plus ont me refuse de l aidevd une personne pour les geste quotidien pour m aide a m habille dehabille prepare a mange me lave la tête enmene mes enfants aux bus et de les recupere me deplace pour me rende a des rendez vous specialite car j oublié de vous dire il me reste le pouce sur ma main droite main dominante

    • Avatar

      Ce n’est pas nouveau ça m’est déjà arrivé y a 15 ans.

  3. Avatar

    Bonjour j habite actuellement dans le 05 et je vais bientôt acheter une maison danz l alier 03 je touche la ahh avec ma fille également car même maladie escesque je risque de tout perdre ? En allant dans cette région merci d avance

  4. Avatar

    Bonjour je vit a la renion jai la ah jai 61 ans le complement et de104e et 1000 c normal merci

    • Avatar

      Bj voilà ma question depuis le 1 décembre 2017. Je suis en retraite. Invalidité à 80 %
      Je persevais AAH et aide à autonomie
      Depuis ce jour je n’ai que AAH
      Pourquoi ma ton enlevé cette aide que j’étais avant dans le 54 maintenant dans le 88

  5. Avatar

    Que dire de certains experts masculins qui n’hésitent pas à pratiquer la promotion canapé si le physique de la demandeuse lui convient.

    • Avatar

      Sérieusement…vous avez été témoin de ce genre de pratique ?
      C’est scandaleux

      • Avatar

        Bonjour

        Pourquoi ils ne respectent pas la loi de 2018 …
        Qui dit que les personnes reconnus à partir de 80% ne doit plus repasser en Commission et que leurs droits est acquis à vie

    • Avatar

      C est vrai ? Je n y crois pas la?quand meme pas?

    • Avatar

      Bonjour

      La loi de 2018 dit que les personnes reconnues à partir de 80% n’ont plus besoins de repasser en Commission et que leurs droits sont aquis à vie…

      Pourquoi le ministere… Les juges ne font pas respecter la loi au MDPH s…..

    • Avatar

      Moi, ça à plutôt joué en ma défaveur. Après 6 mois d’attente, j’avais enfin RV avec ce médecin de médecine interne.
      Et, ces jours là, il faut le dire, j’étais plutôt bien. Pas des douleurs, des nuits normales. J’étais coquette et donc, ce « bon » jour là, je me suis bien habillée, j’avais même des petits talons, un peu maquillée, j’étais plutôt mignonne. Et donc, ce médecin auquel je venais me plaindre de l’insistance de mo’ employeur pour que je reprenne mon travail, m’a carrément dit: « mais ils en ont marre que vous vous fichier d’eux, vous êtes une tire-au-flanc, reprenez votre travail.  »
      Je pense aussi que, si j’avais demandé un Rdv dans son secteur privé, et, par le fait, payé presque 100 € de consultation, les choses se seraient mieux passées pour moi.
      À partir de ce jour, je n’ai plus jamais fait un effort de présentation pour aller à un RV médical.

  6. Avatar

    Effectivement je confirme mon conjoint à perdu son aah en changeant de département et je trouve ça aberrant que d’un département a un autre la même pathologie n’est reconnue pareil…

  7. Avatar

    Depuis 2015 mes droit son passé de 900 € à 610 avec un taux de plus de 80% s’est honteux vivre la France

  8. Avatar

    J’étais convoqué au pôle social à Agen le 15 Février 2021, suite à 10 ans aah du au prise de MEDIATOR. j’ai Santu humilier du fait que nous étions plusieurs patients et chacun leurs problèmes de santé , et le fait que tout le monde dans la salle d’audience attend les problèmes de chacun devant tout le monde aucun secret médical ni intimité , ça veut dire l’avocat récite les problèmes de santé de son client devant tout le monde. C’est honteux et rabessant j’aurais aimé que les publics ne soient pas au courant de mon problème de santé, un peu de respect quand même. Nous étiez comme un criminel cité devant tout le monde notre défaillance mental ou physique ou psysiquejm j’ai pas de mots pour s’exprimer. Humiliant Nous sommes handicapés mais pas un criminel.

    • Avatar

      Alors là.
      (Bon, handicapé-criminel > :/).
      Mais, le viol du secret médical en réunion, moi ça me choque.
      Depuis la fin de la seconde guerre mondiale il y a le secret médical..
      Ce n’est pas pour rien..
      Après je pense que chacun sera amené à un moment donné à dévoiler son problème de santé, ou à le faire dévoiler, si c’est dans le milieu du travail, pour ne pas le « dire ».
      Mais, tant qu’on n’est pas prêt, non.
      Il faut un laps de temps d’une dizaine d’années (je n’ai de recul que pour ma pathologie, la schizophrénie), mais il y a « un avant et un après », on ne doit pas violer, et enfreindre le secret médical dans le contexte de la psychiatrie, c’est un viol.
      On dit des viols, mais le viol du secret médical pour un schizophrene jeune est l’équivalent d’un viol physique pour une personne normale. :/
      Après l’on retrouve le plaisir sexuel, au sens « spirituel » du terme.
      Mais même en ayant été violée du secret médical, ce qui m’est arrivé (et j’étais jeeune à l’époque), on retrouve plus tard la sexualité, qui a été mise en pause, même si on a peu de « libido », la sexualité, on en a une.
      Donc, Mme, ne vous en faîtes pas, le viol c’est grave mais on peut s’en remettre, ça regarde chacun.

  9. Avatar

    C’est exactement ce qui est arrivé à mon compagnon, plus de 30 ans qu’il était reconnu AAH, plusieurs renouvellement et tout c’était toujours bien passer la il déménage dans un autre département et lors du renouvellement il lui accorde plus rien j’ai fait les démarches de recours mais rien n’y fait en pleine pandémie on est tous les 2 a risque donc le stress des recours plus le covid plus nos problèmes de santé sans compter sur d’autre problème, le mental en prend un sacré coup, ils n’imagine pas a quel point tout ça est minant ce qui n’aide pas, nous sommes a bout, j’espère que le recours au tribunal sera bon car sinon je sais pas comment on va faire…..

  10. Avatar

    Bonjo2021 j’ai étais reconnu a 80% et plus on me disait que on avait pas dur je suis a la retraite depuis le 1 février .on me disait vue que j était à 80% je n avais pas a demandé ma retraite hors ces faux il faut quand même la demander et on touche le complément retraite voilà je connais certaines personnes qui ont 64ans et qui touche allocation adulte handicapées car il sont à 80% je ne comprends pas j’ai droit a 599 € de retraite 111 de complémentaire 211 d allocation adulte handicapées car j’ai le complément 110€ des que on et a 80% ces automatique. Alors méfier vous ce qui sont a 80% renseigner vous pour ne pas vous retrouver démuni bon courage a tous et bonne soirée

  11. Avatar

    Je suis aussi avec maladie longue durée. Je pas demandé des Malade. Malgré ça J’ai et Léve 2 enfants avec douleur articulaire mais battre tous les jours moralement physiquement qu’est-ce qu’il veut la société aller dans la rue amandiers c’est ça que ça va arriver partout dans les églises le parc les magasins on va Alle Mondiez. Pour finir le mois pour arriver à manger un bout de pain .Nous les Français on demande justice.

  12. Avatar

    Ma fille a 23 ans malade depuis l’âge de 5 ans avec des pathologies graves et rares. Nous en sommes à notre 14 ème dossier mdph.
    Disons que l’administration fait tout pour que nous renonçions à nos droits. Épuisant, désespérant, maltraitant, inhumain déconnecté de notre réalité

  13. Avatar

    C’est vrai, une amie schizophrène avait 80 ℅ dans les Hauts-de-Seine, et dans l’Essonne elle se retrouve avec 72℅. Quand à moi, je conteste les 20% que la MDPH m’accorde. Il a fallut que j’attende 18 mois pour le renouvellement de mon dossier et mes demandes. J’ai 58 ans, et à l’âge de 14 ans, le TGI de Bobigny m’avait accordé 30% d’incapacité. J’ai donc saisi le tribunal qui a ordonné une expertise, que j’attends toujours.
    Ce que je ne comprends pas, c’est qu’il y a des personnes qui n’ont rien et qui sont reconnues handicapées avec pension parce qu’elles ont des relations. Alors que celles qui sont dans le besoin galèrent.

  14. Avatar
    Martine Deleersnyder

    Bonjour moi j’ai changé de région en janvier 2020 donc changement a la MDPH et depuis jai vu mon allocation AAH diminuer et en janvier 2021 il me reste même plus la moitié de ce que j’avais dans mon ancien département par contre je passe en avril 2021 à > 8o% au lieu de <79 % mais le montant de mon allocation AAH diminuer au fille des mois, je n'y comprend rien, si quelqu'un peut m'expliquer ce que je dois faire pour obtenir ce que je percevais dans mon ancien département. Merci

    • Franck Seuret

      Si votre AAH diminue alors que votre taux d’incapacité est constant, voire augmente, c’est que votre situation a changé :
      – situation familiale : un de vos enfants a-t-il dépassé les 20 ans ?
      – situation financière : revenus de votre conjoint a augmenté ? vos propres ressources ont-elle bougé (épargne, autre…) ?

  15. Avatar

    Bonjour
    Moi j’étais à paris avec un handicap de 50 à 79% avait l’aah mais pour faire moins de crise j’ai du déménager dans l’Essonne au mois de janvier demande de renouvellement il sont d’accord pour le 50 79% rien n’a changer alors que mon AAH m’a été supprimé et ma compagne est elle aussi handicapée alors quand elle va demander sont renouvellement je crois que tous les deux on soit au RSA et perdre notre logement pourquoi a Paris il le l’on octroyer et pas dans l’Essonne j’ai juste voulu avoir plus de verdure pour moins de pollution et je perd mon AAH alirs vos mieux-être malade souvent que de se sentir mieux pour avoir l’allocation

  16. Avatar

    Bonjour à tous !!
    Et oui, nous vivons dans un monde où l’argent règne en maître !!
    Je suis maman célibataire d’un petit garçon atteint d’une maladie orpheline, avec comme syndrome une gyration simplifiée , une atrophie des nerfs optiques, une hypoplasie, il a un taux d’incapacité de 80% et plus et est polyhandicapé et se met en danger à chaque seconde en mettant sa bouche partout et sur n’importe quoi..
    Il ne peux faire aucun geste de la vie quotidienne seul, et il marche mais pas longtemps. Il ne parle pas. Voici un résumé de la maladie de mon fils et de notre vie quotidienne que la MDPH connaît parfaitement bien, étant donné que nous sommes contraints en plus nos journée plutôt chargées, de refaire des dossiers renouvellement pratiquement tous les 6/8 mois, étant donné que les attributions sont accordées pour 2 ans seulement !! Et encore..
    Je viens de faire parvenir une nouvelle demande de renouvellement à la MDPH alors sue la dernière date du 30 juin 2020 !!!
    Et mon enfant à aujourd’hui 8 ans, je vous laisse imaginer la galère et la fatigue !!
    Et bien malgré tout ça, pour des raisons financières suite au premier confinement dû au Covid , la MDPH à rétrogradée mon fils de la catégorie n°4, à la catégorie n’3 malgré qu’il est conservé son taux d’incapacité de 80% et plus !! Et ils ont cru bon d’ajouter que je pouvais travailler à 50%, sachant que l’Institut où va mon fils est fermé plus de 4 mois dans l’année !! J’ai demandé un recours, refourni les documents et malgré tout ça, se sont les mêmes qui ont traité le recours et évidemment, j’ai eu un retour négatif..
    Alors, madame la MDPH de la Marne , bien calée dans votre fauteuil, êtes-vous fière de vous ?? Fière de vous permettre de juger, d’évaluer une vie dont vous ne connaissez rien, que vous n’avez sans doute jamais vécu , et dont vous ignorez le quotidien !! Vous ignorez le combat de mon enfant et le mien, en tant qu’aidante!
    je pourrais continuer encore et encore à parler de vous, madame la MDPH et de vos prouesses, mais je finirais simplement sur ces quelques mots..
    La maladie à touché mon enfant, mais mon enfant à touché mon coeur et chaque jour, c’est lui qui me donne des leçons de vie, des leçons d’espoir, et c’est lui qui m’a appris que l’essentiel de la vie et que l’arme la plus redoutable contre la bêtise humaine et la maladie, c’est l’AMOUR et uniquement l’AMOUR que nous partageons à chaque instant de notre vie.
    Alors madame la MDPH, n,’oubliez jamais que la vie est une roue qui tourne et que la personne handicapée à plus de 80%, demain, ça peut être vous..
    Peut-être qu’à ce moment là seulement, vous vivrez notre quotidien et vous comprendrez ce que nous malades et aidants, vivons …
    Merci de l’attention portée à ce petit message. Mon petit garçon et moi-même soutenons toutes les personnes qui se reconnaîtront au travers de notre histoire et vous souhaitons à tous du fond du coeur de toujours trouver en chacun de vous la force d’avancer et d’être heureux . On vous embrasse tous. Amicalement. Peggy et Jayson.

    • Avatar

      Bonjour à tous moi aussi ce mois ci Aah. Supprimer jais 58 ans et une artherite obliterante des membre inférieurs (artère bouché) 6 fois opéré pose de Stent et 6 fois reboucher avec tout vos témoignages je ne c’est pas si je doit ou non relancer pour percevoir mon Aah ou pas et jais juste déménager dans la même ville. Ou si je me met au rsa enfin bon courage à tous prenez soin de vous cordialement

    • Avatar

      Prenez un Avocat, demandez l’aide juridictionnelle, allez sur le site légifrance, et faites défendre vos intérêts sur la base du décret :
      N° 2018-1222 du 24 décembre 2018 portant diverses mesures de simplification dans le dans le champ du handicap JORF n° 0298 du 26 décembre 2018 texte n° 17 ( site :
      Legifrance.gou.fr en savoir plus sur le texte) IL y a 5 articles écrits par la ministre des Solidarités et de la santé
      Agnès BUZYN, la secretaire d’état Sophie CLUZEL, et le 1er Ministre Edouard PHILPPE entré en vigueur le
      01/01/2019 et applicable dès la publication du texte.
      J’ espère que ces renseignements vous auront été utiles.
      Vous avez des Droits, faites-les respecter.

  17. Avatar

    Moi j habite dans le 82, après être passer au tribunal ou j’ai eu une expertise médicale du a un Avc pour toucher la pch, du coup le tribunal m’a donner raison. Mais la mdph il me renvoi au tribunal malgré l expertise parce qu’il n on pas été content du verdict en me disant comme je pouvait me servir de ma main gauche je n avais pas besoin de ma main droite (dominante) parce que je faisait tout. J’ai halluciner parce que je ne peux pas faire les courses seules je dois être accompagner, je ne peux pas faire la cuisine ouvrir les conserves, découper, je suis trop fatiguer le soir pour tenir la fourchette…je ne peux pas faire le ménage parce que j’ai besoin de mes 2 bras et mains… il m ont vu qu une fois 6 mois après l Avc et depuis 7 ans plus rien ce n’est pas logique et pourtant je fais les demande de pch avec courrier d ergo tous les ans et toute sont rejeter automatiquement. J’ai compris maintenant parce qu a l epoque ils estimer que 6 mois c’était pas consolidé et du coup je peux envoyer toute les demande de pch elle me sauront refuser d apres les dire d ergo qui ont effectuer des stages auprès de la mdph. C’est affligeant.

  18. Avatar

    Bonjour
    Je vous remercie pour cet article
    Pourriez vous m en dire un peu plus sur AAH pour les retraités handicapés
    Je suis reconnu handicapée supérieur à 50% et depuis peu je suis à la retraite et vais renouveler ma Rqth avec une demande de renouvellement de mes appareils auditifs.
    Que pourrai m apporter l AAH.
    Quels sont les conditions pour y avoir droit ou pas
    Dans l attente de votre réponse en vous remerciant

  19. Avatar

    Bonjour moi-même je touche l aah
    Récemment j ai appelé la mdph du Tarn et Garonne pour demander un duplicata de mon dossier, j avais l impression de les déranger
    Quand à la caf service minimum
    L accueil n ouvre pas uniquement sur rendez-vous sois dis en

  20. Avatar

    Bonjour je suis membre du conseil je suis handicap AAH

  21. Avatar

    Bonsoir à toutes et à tous !; mon très long commentaire que je venais d’écrire s’est très malheureusement effacé en appuyant sur une mauvaise touche!!!!!, et je suis très épuisé moralement et physiquement !!!!!; Alors, je résume : Si ce gouvernement continue à nous maltraiter, nous martyriser, à nous humilier,….., et bien, moi, je n’aurais pas d’autres choix, et croyez- le bien, la mort dans l’âme, que de voter pour Madame Marine Le Pen, qui veut: Dissocier l’AAH, des revenus du conjoint, remettre le Complément de ressources, augmenter l’AAH de 200 euros, pour être au-dessus du SMIC, et pour que nous, Citoyens et Citoyennes Français et Françaises, ne tombions pas dans la précarité, la misère, et que nous n’ailions plus EXTRÊMEMENT PEUR DE NOUS RETROUVER À LA RUE!!!!!!!!!!, DU JOUR AU LENDEMAIN!!; Mesdames et Messieurs Les Politiques, AU SECOURS !!!!!!!!!!, AIDEZ-NOUS !!!!!!!!!!, ON A PEUR!!!!!, je n’en dors plus la nuit!!!!!; Je précise, en parlant du Rassemblement National de Madame Marine Le Pen, que je suis Français d’origine étrangère, mais que c’est la mort dans l’âme que je voterais éventuellement pour Madame Le Pen, si le gouvernement actuel continue à nous rabaisser, nous mentir, nous martyriser, à nous humilier, OU ALORS, MARINE AU SECOURS, et pardon à toutes et à tous, car nous n’avons pas demandés à être Handicapés; De grâce, Mesdames et Messieurs Les Politiques, entendez-nous!!!!!, et soyez fidèles et dignes au Conseil National de La Résistance, comme l’avait pourtant dit Monsieur Macron lors d’une interview télévisée de Monsieur Le Président(Un comble!!), Etc…., Etc…..; Une dernière chose pour ce qui concerne la publication de mon message, merci à toute la remarquable équipe de Faire-Face, de me prévenir aussitôt, lorsque vous aurez publié mon commentaire, s’il vous plaît, je vous en prie, c’est extrêmement important pour moi, et j’ajoute, pour finir, qu’il y a eu des suicides et des tentatives de suicides nombreux!!, et c’est mon énième message, concernant la vie extrêmement difficile de nous, les personnes en situation de Handicap, et Handicapées !!!!!, nous n’en pouvons plus de souffrir autant !!!!!, On n’en a assez!!!!!, On n’en peut plus, mais continuons à nous battre, nous, les Personnes en situation de Handicap et Handicapées !!. Vive La République Française !!!!!, et Vive La France!!!!. Jean-François-Farid.

    • Avatar

      Tu appelés au secours de ton gouvernement, tu dis tu touches le AAH , apprend ce qu’il a fait ton fameux gouvernement depuis 2019 , il ont supprimé le fameux complément de ressources pour ceux qu’ils demandent le MDPH . Alors au prochain élection il sera encore pour une durée de 5 ans. A cause des gens comme vous , ainsi apparemment vous aimez qu’il vous mettent de la vasoline ou je pense . Ainsi n’oublie pas il y a des départements où les droits ne sont pas les mêmes. Bravo pour ton gouvernement à qui tu as voté pour lui. Moi je rigole je dis bien fait pour vous , qui sème récolte ce qu’il a semé .

  22. Avatar

    Bonjour à tous.
    Lors de vos renouvellements de vos prestations, il faut commencer six mois avant. Le temps que tous les dossiers soient étudiés, pour la continuité de vos prestations.
    Pensez y.
    Bon dimanche et n’oubliez pas.

  23. Avatar

    À mon humble avis ,les MDPH ne respectent pas les personnes en situation de handicap alors que c’est grâce à ces personnes diminuées physiquement que certains ont du travail…
    Vivant ds le 29,j’ai changé de département en allant ds le 56 et une fois là-bas ,le médecin qui m’a examiné lors d’un recours m’a dit tout suite que je mérite bel et bien là aah mais que la.prochaine fois je ne l’aurai alors que mon taux était entré 50 et 79 %…
    Je ne savais pas l’obtention de l’aah dépendait des humeurs d’un médecin . J’ai trouvé cette attitude inhumaine et j’espère que ce médecin vivra aussi longtemps possible en bonne santé !!!

  24. Avatar

    Bonjour j’ai 58ans je suis en aah depuis 2017 je doit renouveler mon dossier en 2022mais on ma dit que sous certaines conditions je peux demander la retraite anticipée qu’elle qu’en a t’il essayé de le faire ou de me conseiller pour les démarches Merci par avance

  25. Avatar

    D’un département à l’autre à chacun sa politique son guide barème confidentiel. N’hésitez pas à faire le rapo (recours) et à saisir le tribunal pôle social. Il est aussi de votre droit à demander à être reçu par la cdaph lors des demandes ou renouvellement ou recours.
    Surtout pour remplir un dossier c’est le stress aussi pour les médecins mis sous pression. Souvent un médecin, la première qu’il dit au patient:  » avant c’était 8 pages maintenant c’est 20″. Un médecin peut ne pas détailler les handicaps non apparents et se fier aux apparences ».
    Trouver un médecin à l’écoute qui prend son temps c’est devenu rare.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial