Les oiseaux de passage, un joli film pour grandir et devenir autonome

Publié le 9 novembre 2016 par Valérie Dichiappari

Ce mercredi sort un film jeune public (à partir de 8 ans) émouvant intitulé Les Oiseaux de passage. Une fiction ancrée dans le réel ayant pour thème central comment voler de ses propres ailes en dépit d’un handicap ou pas. Hélas, trop peu diffusée en salles mais évoquée par quelques sites internet.

Pour ses dix ans, le papa de Cathy lui a offert un œuf à éclore. Quand le caneton sort de sa coquille, ce n’est pas elle mais sa meilleure amie, Margaux, qui est devant la couveuse. Le bébé canard prend, du coup, Margaux pour sa mère. En fauteuil roulant car atteinte d’une myopathie et sur le point de devoir aller en institution, la fillette ne peut pas assumer ce rôle. L’oisillon semble alors condamné à mourir. Semble seulement.

Savoir profiter de l’instant présent

En effet, le caneton va prendre la poudre d’escampette en compagnie de Cathy et Margaux. Ces dernières vont s’évertuer à permettre à l’oiseau de survivre et de devenir indépendant. En bravant bien des inattendus, ce qui fait le sel de la vie selon les réalisateurs, Olivier et Yves Ringer. Elles vont ainsi apprendre à profiter de l’instant présent et en savoir beaucoup sur elles-mêmes. Moralité : « Il vaut mieux vivre sans se poser trop de questions sur les risques inhérents au simple fait de vivre » et, pour cela, dépasser les limites imposées. Élise Jeanne

À voir sur parismomes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *