Accueil > Accessibilité > Amikeo, la suite d’applications numériques adaptée au handicap mental et cognitif
La tablette Amikeo permet de faire baisser le stress et aide son utilisateur à mieux communiquer avec les autres, grâce à un entraînement ludique. © Auticiel

Amikeo, la suite d’applications numériques adaptée au handicap mental et cognitif

Amikeo est un programme d’applications sur tablette de la société Auticiel. Son but ? Développer l’autonomie et l’inclusion sociale des personnes en situation de handicap cognitif et/ou mental.

Comment favoriser l’autonomie des enfants et adultes autistes ou déficients intellectuels ? Grâce au numérique. C’est, en effet, le but d’un ensemble d’applications pour tablette, regroupées sous le nom d‘Amikeo. Développée par la société Auticiel, cette suite vise plus précisément à aider un enfant ou un adulte atteint de troubles neurologiques en lien avec un retard de développement à communiquer et à se repérer dans sa journée. Une innovation jugée pertinente puisque la tablette Amikeo est lauréate du concours national 2018 de la Fondation la France s’engage.

Des outils adaptés à tous les profils

Pour cela, la personne dispose de pictogrammes et d’une synthèse vocale. Ainsi, l’objectif poursuivi consiste à diminuer chez l’utilisateur le stress et à lui permettre d’interagir avec les autres grâce à des entraînements ludiques. Ou encore de devenir plus autonome au quotidien, au travail par exemple, grâce à des tutoriels visuels et sonores adaptés.

Conçue par un comité scientifique de spécialistes (neuropsychologues, psychologues, orthophonistes et associations d’usagers), la dizaine d’applications numériques a montré toute sa pertinence. Car tous ceux qui y ont eu accès ont progressé en communication et/ou dans la réalisation d’une tâche. Une telle réussite repose en grande partie sur un système de personnalisation (via des modules et statistiques et une progression par étapes), qui aide à s’adapter aux besoins, capacités, environnement et sensibilité de chacun.

A propos de Olivier Clot-Faybesse

Lire aussi

Accessibilité des logements : le gouvernement joue la panne d’ascenseur

Le gouvernement avait promis de rendre obligatoires les ascenseurs dans les immeubles neufs d’au moins …

Un commentaire

  1. Superbe.
    Nous sommes au Chili.
    Il y a t il autre que le francais qu on puisse travailler dans l app.

    Merci de votre reponer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *