Accueil > Santé > Fausse route : les gestes qui sauvent
Donner, dans un premier temps, cinq fortes tapes d'affilée dans le dos de la personne, peut créer une vibration suffisante à l'expulsion de l'aliment coincé dans la trachée. © Adélaïde Robert-Géraudel

Fausse route : les gestes qui sauvent

Lorsqu’une personne avale de travers et que sa trachée est bloquée, elle ne peut plus respirer. Il faut alors connaître les bons réflexes à adopter puis, si nécessaire, appeler les secours.

À l’hôpital Raymond Poincaré (AP-HP, Garches), Sophie Charvériat, orthophoniste, sensibilise les patients et leurs aidants au risque de fausse route et leur apprend à le gérer.

Lisa, 29 ans, atteinte d’un Locked-in syndrome suite à une chirurgie du tronc cérébral, a accepté d’être filmée pour que chaque aidant puisse mieux visualiser comment s’y prendre le jour où…

À voir aussi : déglutition, comment limiter les fausses routes.

Alimentation : un dossier complet pour préserver sa santé

Un trouble de la déglutition peut provoquer une fausse route. Le surpoids gêne les transferts. La dénutrition entraîne une fonte musculaire. Que mettre alors dans son assiette pour préserver sa santé ? Comment varier les textures, les couleurs, la présentation afin de conserver le plaisir gustatif même en cas de manque ou de perte d’autonomie. Sans oublier de repérer les aides techniques culinaires permettant de manger sans l’aide d’une tierce personne. Les réponses se trouvent dans le magazine Faire Face de mai-juin 2019.

A propos de Adélaïde Robert-Géraudel

Lire aussi

Représentation d'un cerveau

Cerveau : un décodeur traduit les signaux en mots

Des scientifiques cherchent à rendre la parole à ceux qui ne parviennent plus à s’exprimer en décodant les signaux du cerveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *