Accueil > Ressources > La hausse des pensions d’invalidité est reportée à l’automne
La Cnam assure que la revalorisation des pensions d'invalidité interviendra à l'automne. Mais « la date précise n’est pas connue à ce jour ».

La hausse des pensions d’invalidité est reportée à l’automne

La crise sanitaire a bon dos. La Caisse nationale d’assurance maladie avance l’argument du Covid-19 pour justifier le report, « à l’automne », de la revalorisation des pensions d’invalidité, prévue en avril. 

Les pensionnés d’invalidité attendent toujours. Et ils vont devoir patienter quelques semaines encore. Leur pension devait augmenter le 1er avril. De 0,9 % pour celles inférieures ou égales à 2 000 €. Et de 0,3 % pour les autres. Ces prestations étant versées à terme échu, c’est à dire au début du mois suivant, ils auraient dû toucher quelques euros de plus début mai. Mais, en août, la hausse n’était toujours pas effective.

« En raison de (…) la gestion en urgence de la crise Covid. »

Sollicitée par Faire-face.fr, la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam) met en avant la situation exceptionnelle. « En raison de la mobilisation des ressources à la gestion en urgence de la crise Covid, la revalorisation des pensions d’invalidité au 1er avril habituellement payée à l’été a dû être reportée », précise la Cnam. `

L’argument est difficile à entendre. La Caf, confrontée à la même crise, a réussi à rendre effective l’augmentation de l’AAH, fixée, elle aussi, en avril.

« Rattrapage (…) depuis avril » garanti

Quand la revalorisation interviendra-t-elle alors ? « À l’automne, avance le service de presse. Mais la date précise n’est pas connue à ce jour. » Dans tous les cas, « le rattrapage sera fait pour couvrir toutes les mensualités versées depuis avril ». C’est bien la moindre des choses…

A propos de Franck Seuret

Franck Seuret
Journaliste éco-social et documentariste. Spécialiste de la politique sociale du handicap.

Lire aussi

La revalorisation des pensions d’invalidité, c’est pour octobre

La Caisse nationale d’assurance maladie assure que « la revalorisation des pensions d’invalidité sera mise en …

18 commentaire

  1. Avatar

    Le gouvernement a laisser les personnes handicapées se débrouiller seul pendant la crise du covid , Surtout que tout a Augmenté il est temp d’augmenter minimum l’aah a 1100 euro minimum

  2. Avatar

    S’il y a 1 rattrapage encore, on va s’en contenter.

    • Avatar

      Et si le décret était abrogé avant que l’on reçoive effectivement la revalorisation ?
      Avec ce gouvernement, tout est possible.
      5 euros d’APL en moins sur le dos des plus fragiles
      Revalorisation des pensions d’invalidité, soit de 5 à 15 euros, annulée en lousdé.
      L’automne, ça va du 21 septembre au 20 décembre

      Tout est possible avec ce gouvernement. 5 milliards aux grands groupes. Rien pour les plus fragiles
      On devrait peut-être interpeller nos élus.

      • Avatar
        Mauricette Flotte Lecornue

        C’est une honte
        Déjà que nos pensions d invalidite sont très faibles et aucune augmentation !!!!!

      • Avatar

        moi j’ai une pension d’invalidite de 340,20euros net par mois et c’est tout.. si je n’avais pas mon conjoint je serais sous les ponts alors que j’ai travaille avant mon invalidite alors quand il ya une revalorisation aussi ridicule soit elle je prends n’en deplaise a certains..
        et eux quand ils partent en vacances ben nous on attends de recevoir notre pension pour pouvoir acheter du tissu pour nous faire des masques car nous n’avons pas eus l’honneur malgre notre faible revenu d’en recevoir 1 seul gratuit..

      • Avatar

        Handicapé Vs Milliardaires.

        Deux milliards pour la Culture, dont 483 millions d’euros pour la presse. C’est ce qu’a annoncé Emmanuel Macron à une dizaine de représentants du secteur, reçus ce jeudi à l’Elysée, en présence de Bruno Le Maire et Roselyne Bachelot, respectivement ministre de l’Economie et de la Culture….Chaque année, le ministère de la Culture verse 840 millions d’euros à la presse d’information politique et générale (IPG) en diverses aides, directes ou indirectes, dont les aides postales.

        Source: Le Parisien du 27 août 2020 à 22h12, modifié le 28 août 2020 à 16h22

        La presse subventionnée appartenant à nos milliardaires que personne ne lit plus elle visiblement est bien arrosé, idem pour la culture qui n’est que du « pensez bien », »crime pensée ».

        Bref! Ce deux poids, deux mesures est intolérable.

  3. Avatar

    Merci infiniment Monsieur Seuret. Vous, au moins, malgré vos vacances bien méritées, vous répondez à nos alertes ce que ne fait pas la CNAM. Vous êtes toujours sur le pont.
    La CNAV et le gouvernement NON.
    Ils veulent nous faire croire que les augmentataions sont calculées une par une, manuellement.
    De qui se moquent-ils ?

    C’est ce que l’on appelle se faire de la marge sur le dos des invalides, car pendant ce temps-là, l’argent est placé.
    Ces 11 euros d’augmentation par mois, j’en aurais bien besoin, depuis la baisse des APL de 5 euros, la hausse de mon loyer de 5 euros, la hausse de mes charges locatives de 5 euros, la hausse des tarifs de gaz et d’électricité de plus de 5 euros, la hausse de mes contrats d’assurances de plus de 5 euros, la hausse des transports de plus de 5 euros, la hausse des produits alimentaires qui a fait augmentater ma facture de courses, de plus de 5 euros par mois …

    C’est inoui d’envisager de se refaire des intérêts sur le dos des invalides.
    A peine croyables.

    Parce que si le rattrapage est fait en décembre, ça vous fait 8 mois d’argent placés pendant ce temps là et donc productifs d’intérêt ….
    Intérêts non redistribués aux personnes invalides, vous l’avez compris.

    • Avatar

      A toi qui n’arrête pas de pleurnicher parce que tu as 5 euros de baisse par ci 5 euros de baisse par là tu nous fais comme les guignols de gilets jaune qui venaient pleuraient parce que à la fin du mois ils n’avaient plus rien et quand tu leurs dis quels sont tes dépenses ils nous sortent une liste incroyablement longue par contre ils oublient tout le temps ceux qui perçoivent de l’état toutes ces aides caf , apl , allocation ,de rentrée pour les enfants , prime de Noël ,comme toi et les gilets jaune quand vous pleurez pour 5 euros de baisse d,apl ça me fait rire par contre payer 10 euros un paquet de cigarette par jour ça ça ne vous dérange pas ce qui fait 300 euros par mois est ce que l’état t’a obligé à fumer ? Non , pourquoi ne pas utiliser cette argent pour t nourrir tu vas sortir comme les idiots de gilets jaune que personne ne fume chez eux arrêtez de pleurer et soyez content de ce que vous avez ailleurs c’est bien différent croyez moi comme m’a dit une personne l’état n’a aucune obligation de nous donner des allocations de toutes type ce n’est pas un droit !! je suis en invalidité depuis 10 ans déjà j’en ne fume pas ne bois pas j’arrive à payer mes factures correctement je mange bien et il me reste un peu d’argent à la fin du mois bien sûr que j’en voudrais avoir plus comme tout le monde mais je me contente de ce qu’on me donne une dernière chose tu pleur pour les 5 euros que la caf a enlevé je l’ai eu aussi ça ne m’a strictement rien fait c’est pas à l’état de payer ton appartement ton loyer l’apl N’est pas un droit c’est une aide

      • Avatar

        Désolé mais c’est un droit. Va plutôt passer ta frustration sur nos pseudos dirigeants. Quant aux cigarettes et autres litres de carburants ça rapportent des milliards de taxes à l’état qui te paye ta pension depuis 10 ans . Si tu en bénéficies c’est grâce au au combats sociaux. Les gilets jaunes sont ceux qui sont taxés à mort et bossent durement pour te la payer ta pension, alors garde tes leçons de morales et prends des cours de conjugaison, ça t’occupera.

      • Avatar

        Mdr…tu es bien le premier à dire de telles conneries..nous les malades nous sommes vus comme des grosses merdes par ce gouvernement …je ne fume pas je ne bois pas mais je peux te dire que les fins de mois sont dures… et oui on s appelle pas Karim pour bien vivre …et gilets jaunes merci encore de vous battre n écoutez pas de tels propos aussi stupides que ça…encore un qui doit avoir plus d aides que nous pour avoir cette mentalité de ouffffff

  4. Avatar

    Interpellez vos députés.
    Vous n’êtes pas des riens.
    Une promesse est une promesse.
    Quand on s’engage à augmenter les pensions d’invalidité de 0,9% au premier d’avril 2020, on doit le faire et on doit le faire même dés le mois suivant, soit le 1er mai.
    Si on ne le fait pas, quel crédit vous accorder ?

    Nous sommes les premiers à avoir souffert de ce confinement, nous les personnes en invalidité.
    Moi, j’en ai beaucoup souffert et ce stress énorme a accru ma pathologie, alors que j’arrivais à la maîtriser plus ou moins.

    Petit retour en arrière.
    De 2005 à 2020, l’inflation cumulée, selon l’INSEE qui ne prend pas en compte les prix réels des loyers et le célibat ; alors que nombre d’invalides sont locataires (trouvez moi un banquier qui prête à un invalide) et souvent célibataires,
    a été de 20,7%, vraisemblablement de 25% avec l’explosion du coût de l’immobilier.

    Dans le même temps, la revalorisation des pensions d’invalidité fût de 15% avec une très nette diminution de cette revalorisation annuelle depuis 2012.
    L’an dernier, ce fût 0,3%, un truc inférieur à 5 euros pour beaucoup quand les APL avaient déjà diminué de 5 euros par mois.
    Nous, les bénéficiaires d’une pension d’invalidité qui n’avons pas choisi cet état, oui nous, nous en sommes à ce point là, à ces 5 euros de plus ou de moins par mois, pour équilibrer notre budget.
    Nous avons accepté celas. Cette situation de disette permanente. Au nom de la dette, de l’effort collectif et du potentiel ruissellement de la fortune des plus riches vers les plus pauvres, en ces temps de sécheresse de l’argent qui ne poussent pas dans les champs.

    La moindre des choses est de nous respecter et que le gouvernement respecte ses propres promesses.

    Quant à moi, je vais interpeller un de mes députés.
    Je n’ai plus aucune confiance en ce gouvernement qui ne respecte pas sa parole d’hier.
    Ayant eu du mal à obtenir une consultation en ophtalmologie, après le déconfinement, ma pathologie s’est aggravée.
    Avec cette revalorisation retardée, des frais supplémentaires (les masques et l’opération que j’ai du subir car le RV obtenu un mois trop tard), c’est la double peine.

    Je remercie Faire Face pour tout ce que vous faites et l’information que vous nous donner et que le gouvernement ne fait plus.

    Voici la réponse que la CRAMIF m’a faite au sujet de cette revalorisation « invisible »: « En réponse à votre demande du 04.08.2020, je vous informe que les coefficients de revalorisation de la pension invalidité ainsi que la date d’effet sont fixés par décret au 1er avril de chaque année. Dès lors que c’est applicable, nous effectuons automatiquement une régularisation du montant de votre pension.
    Je vous invite à patienter ».

    Faire Face m’en a appris deux fois plus que la CRAMIF.
    Cette situation est simplement inoui. Carrément inacceptable.
    Encore une fois, je vous remercie Monsieur Seuret de la qualité de ce site est de plus en plus indispensable aux personnes handicapés ou invalides.

    Sérieusement ? Que pouvons nous faire d’autre qu’attendre et patienter ?
    J’appelle cette réponse : se moquer du monde. Se moquer de nous.

  5. Avatar

    Rafades totalement en accord avec ce que vous écrivez ! écoeurée de constater que même la CAF qui verse un complément AAH pour arriver à 902,70 euros a réduit le montant versé dès le 1er mai , ce covid 19 a les épaules tellement larges on attend ce soi-disant décrêt de revalorisation invalidité me révolte
    nota la remise en cause des APL en janvier 2021 est tout aussi déconcertante lorsque l’on voit que l’ARS (rentrée scolaire voit une hausse de 100 euros décidée en quelques jours me hérisse encore plus les cheveux sur la tête « Déplorable gouvernement » nous les malades n’avont que nos yeux pour pleurer pendant que d’autres se prélassent sur des transats en bord de mer ou de piscine

  6. Avatar

    Le decret est bien paru

    JORF n°0124 du 21 mai 2020
    texte n° 26
    Décret n° 2020-602 du 19 mai 2020 relatif au mode de calcul et à la revalorisation de la pension d’invalidité des non-salariés agricoles

    Sa non application et son report à l’automne, sans supplément de précision (l’automne, ça va jusqu’au 20 décembre, ce qui signifierait alors, une revalorisation sur les pensions de janvier 2021) est simplement s’assoir sur les droits des personnes en invalidité

  7. Avatar

    Merci Monsieur Seuret pour vos infos, pas évident de les trouver.

    Cordialement

  8. Avatar

    Mdr…tu es bien le premier à dire de telles conneries..nous les malades nous sommes vus comme des grosses merdes par ce gouvernement …je ne fume pas je ne bois pas mais je peux te dire que les fins de mois sont dures… et oui on s appelle pas Karim pour bien vivre …et gilets jaunes merci encore de vous battre n écoutez pas de tels propos aussi stupides que ça…encore un qui doit avoir plus d aides que nous pour avoir cette mentalité de ouffffff…et oui ce genre de personnes ne foutent rien …ils vivent de notre société et ça permet de faire la morale…passe ton chemin va

  9. Avatar

    Bonjour,qui est ce Karim qui vit bien?Je perçois pour ma part une pension de 802€ je paie 242€ de loyer plus l’eau,l’électricité,une mutuelle,une assurance maison et voiture oui j’en ai une car je ne peux presque plus marcher,un compte internet car sans on ne peux rien faire et après tout ça il me reste 300€ pour vivre.Ah oui j’ai oublié que j’ai un chat.Qu’il me dise que l’on peut s’en sortir après tout ça sans aller voir les restos du cœur et encore quand on est une personne seule on a droit au minimum.Quelle est la recette STP?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial