Accueil » Accessibilité » Transports » Transport adapté : Uber fait son entrée sur le marché
Transport adapté : Uber fait son entrée sur le marché
A Londres, le service de transport adapté a été lancé en mai 2016. © DR

Transport adapté : Uber fait son entrée sur le marché

Publié le 17 octobre 2017

Vous connaissez les uberX et autres uberPOOL ? Voici un nouveau venu dans la galaxie : uberACCESS, lancé ce mardi 17 octobre. Comme son nom l’indique, son rôle sera de permettre le transport adapté de personnes en situation de handicap.

Un espace réservé au fauteuil roulant et quatre places assises. La flotte de vingt-cinq véhicules adaptés d’Uber sillonnent Paris et la proche banlieue depuis ce matin. La célèbre entreprise de transport à la demande a lancé ce nouveau service, uberACCESS, en partenariat avec la société de transport adapté JLI.  Présent sur l’application comme toutes les autres prestations, le service propose des courses au prix de celles en uberX, les trajets individuels classiques.

Des chauffeurs volontaires et formés

Les chauffeurs ont été choisis, assure-t-on au service communication, parmi les mieux notés et tous sont volontaires. Ils ont reçu une formation d’une journée dispensée par JLI. Leur a été notamment enseignée l’aide à la personne pour descendre du trottoir ou y monter, pour s’installer dans le véhicule si transfert il y a, etc.

Mais tout cela prend du temps. Comment garantir aux chauffeurs une rentabilité sur de telles courses ? Uber répond qu’elle « investit pour faire de ce projet un service attractif pour les chauffeurs et bénéfique pour les passagers qui en ont besoin ». Hors de question pour la société de communiquer le moindre chiffre sur un dédommagement des chauffeurs accompagnateurs. Il s’agira, dit-on, de leur « assurer une rentabilité similaire à celle observée sur les autres services ».

Un service à tester et commenter

Uber, qui propose déjà ce service à Londres depuis mai 2016, du moins tant que la suspension de sa licence d’exploitation fait l’objet d’un appel, souhaite avoir des retours d’utilisateurs afin de développer et modifier le dispositif. N’hésitez pas à partager ici vos remarques et commentaires lorsque vous testerez uberACCESS ! Sophie Massieu

12 commentaires

  1. C’est une suite logique pour uber depuis qu’ils sont arrivés le nombres d’ubercrash sur la capitale est effroyable il récupère donc non seulement ces chauffeurs et ces anciens clients qui malheureusement pour eux pour certains sont en chaise roulante bientôt le service ubercorbillard a n’en pas douter sera en service dans quelques mois à suivre….

  2. Copie de G7 access ? Jusqu’au nom c’est incroyable.
    Manque juste 95 véhicules pour égaler la flottées taxi équipée de la G7

  3. plus que le médical et c’est le casse du siècle.. évasion fiscale avec de l’argent public ..

  4. formation d’une journée seulement ? Et ensuite pour la mise à niveau ?

  5. N’empêche qu’on a grand besoin de disposer de moyen de transport mobilisable rapidement, avec un coffre suffisamment grand pour loger un fauteuil roulant manuel, sans avoir à se demander si le fauteuil va loger ou si on va vous aider pendant le transfert en se garant à un endroit sécurisé et pas en double file ou coincé devant un gros trottoir. Et pas hors de prix comme les taxis parisiens.

  6. C’est honteux

  7. Pour les utilisateurs cela peut être un plus mais qui en est il pour les chauffeurs progrès social ou regression ?

  8. A La Rochelle G7 access on connait pas. Il y a le service Isigo, quand on n’arrive pas à utiliser les bus adaptés pas toujours faciles quand les trottoirs d’accés sont plus ou moins hauts selon les arrêts et qu’il n’y a pas forcément non plus de « bateau » pour sortir du trottoir. Le prix est celui d’un ticket de bus mais malheureusement c’est très peu souple car il faut prévoir le trajet au moins 12h à l’avance et il n’y a pas forcément de disponibilité. Par contre je viens de m’apercevoir qu’il existe un service de nuit les fins de semaine, réservable 20 mn à l’avance, à tester, entre 8 et 12 euros avec Isigo. Les taxis c’est vraiment cher pour un budget AAH.

  9. Vos commentaires sont honteux. Je suis tétraplégique depuis cinq ans, j’ai utilisé deux fois le service c’était impeccable, les prix complètement abordables (11 € Batignolles–Invalides et 12 € fin fond du 13e–Invalides).
    Vous me parlez d’utiliser le bus mais mercredi dernier j’ai mis 1h35 pour faire les Invalides–Batignolles ( 92 à terminus intermédiaire donc trajet proposé par RATP itinéraire non valide + changement de trajet avec un 66 dont la rampe de marchait pas et le suivant dans 48 minutes + 53 dont la rampe ne marchait pas non plus). Le bus c’est très long, et une fois sur deux on a un problème comme ceux que j’ai rencontrés mercredi dernier.
    vous me parlez de la PAM, mais il faut prévoir tous ses trajets à l’avance ( mais quand je vais faire un repas chez un copain je ne sais pas forcément à quelle heure ça va finir exactement), quand on a la chance d’en avoir, et puis sinon on peut avoir le bonheur de demander un trajet Montreuil–Invalides pour 23h50, que l’on m’impose à 23 heures 06 ( arrivée théorique aux Invalides à 23h25), et avoir la chance que l’on impose un groupage où on doit aller chercher un camarade en fauteuil à Pantin ( et donc dans le trajet retour repasser devant Montreuil…) et arriver chez moi à 0h15.
    Enfin, vous me parlez de G7 Access, qui sont les pires voleurs (le chauffeur allume le compteur avant de vous avoir fixé dans le véhicule et ne l’éteint qu’après, si vous faites une remarque c’est parti pour 20 minutes d’engueulade et il ne vous reprend plus… sans parler de quand ils font des courses PAM et n’éteignent pas le compteur… la PAM doit recevoir des factures qui ne doivent jamais faire moins de 90 €…), et le fait de réserver pour une certaine heure ne garantit absolument pas qu’un véhicule viendra. Cela veut juste dire qu’une demi-heure avant ils lancent des recherches pour savoir s’il y a un véhicule dans le coin. J’ai déjà raté mon train (et le suivant qui passait une heure après) pour Strasbourg grâce à « on est toujours à la recherche d’un véhicule pour vous ». Ma réservation initiale était à 16h50, j’ai reçu un appel à 18h18 me disant qu’un taxi pouvait être là dans 12 minutes aux Invalides. Quand ton deuxième train que tu as réussi à décaler est à 18h55 à Gare de l’Est tu as juste envie d’insulter la personne qui te demande « c’est bon pour vous ? ». «Bien sûr, le taxi va me fixer dans le véhicule, roulé jusqu’à la Gare de l’Est, me décharger, et puis je vais avoir le temps de « sauter » dans le train ».

    Donc tous vos commentaires sont complètement déplacés. Oui le monde n’est pas parfait mais la nous avons la possibilité d’avoir un minimum de marge de manœuvre, sans avoir à planifier notre vie une semaine à l’avance comme avec la PAM, sans subir de surcoût honteux de G7, et sans mettre 1h30 à traverser Paris.
    Il faudrait que vous commenciez à apprécier les choses qui vont dans le bon sens au lieu de systématiquement cracher dessus.
    Bien évidemment je comprends que pour les gens qui ne sont pas parisiens cela peut être frustrants, et j’ose espérer qu’un jour notre mobilité urbaine sera bien plus facile qu’aujourd’hui, mais pour les parisiens nous avons un service supplémentaire, et avoir une corde à mon arc de plus pour me permettre de vivre normalement sans galérer, et bien moi je dis OUI!

  10. entierement d accord avec stephane j espere meme que cela viendras dans d autres villes car j ai constatez que des personnes ne pouvait pas ce deplacer il y as des navettes que pour les personnes pouvant etre transferer sur le siege ce qui n est pas evident tout le monde n habite pas paris je parle d un centre en campagne a quelques km (15 ) he bien ces personnes ne peuvent pas profiter de quoi que ce soit c est bien dommage cordialement a vous stephane

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*