Accueil » Emploi » Ressources » AAH et ses compléments : pourquoi il y aura des perdants ?
AAH et ses compléments : pourquoi il y aura des perdants ?
Le gouvernement prévoit de fusionner les deux compléments de l'AAH, avec comme référence le moins élevé des deux, la majoration pour la vie autonome.

AAH et ses compléments : pourquoi il y aura des perdants ?

Publié le 18 octobre 2017

Le 20 septembre dernier, à l’issue du conseil interministériel du handicap, le Premier ministre annonçait la revalorisation de l’allocation adulte handicapé de 90 pour l’ensemble de ses bénéficiaires d’ici novembre 2019 soit un million de bénéficiaires. Mais, en parallèle, le gouvernement va fusionner les deux compléments de l’AAH, complément de ressources et majoration pour la vie autonome. Et là, ce sont des milliers de personnes qui vont voir leurs ressources non pas augmenter mais diminuer. Explications, chiffres à l’appui, de Véronique Bustreel, conseillère nationale emploi/ressources à l’APF. V.DC

2 commentaires

  1. ET POUR LA NEUROPATHIEVOUS FAITE RIEN

  2. il y a le PIB, les injonctions européennes, et les attentes du peuple. Il y a aussi les attentes des peuples voisins: si généreux soient ils, je doute que les Belges apprécient de devoir financer les formations de travailleurs spécialisés, les centres pour nos handicapés, nos retraités, peut-être pourrait-on orienter leurs attentes vers des pressions sur nos gouvernants pour une attitude plus généreuse envers les personnes fragiles chez nous?Les associations françaises ont dû y penser,la difficulté étant de modérer les impacts pour que les issues de secours actuelles ne soient pas définitivement bouchées.
    Par principe, le poids politique des gens fragiles et malade est faible: pas de manifestation dans les rues, peu d’impact sur l’économie, peu d’écho dans les médias, c’est pourquoi ils restent les perdants depuis des années.Sauf à devenir des hackers capables de bloquer les ministères clés aux moments les plus critiques, la pression exercée s’apparente à la demande caritative:on y donne suite à minima, pour garder une image correcte, si on veut.

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*