Accueil » Arrêt sur la toile » Dyslexie : un oeil sur ce mystère
Dyslexie : un oeil sur ce mystère
Deux physiciens, Albert Le Floch et Guy Ropars, ont compris le mécanisme en jeu dans la dyslexie et également mis au point un système de lampe de lecture permettant de corriger cette anomalie. © Pixabay

Dyslexie : un oeil sur ce mystère

Publié le 19 octobre 2017

Pourquoi les personnes dyslexiques prennent-elles une lettre pour une autre ? Deux chercheurs de l’Université de Rennes viennent de trouver une réponse et elle se trouve dans leurs yeux.

Grâce aux travaux d’Albert Le Floch et Guy Ropars, deux physiciens français de l’Université Rennes 1, les causes de la dyslexie se font moins obscures. Il s’agirait avant tout d’une question de symétrie trop parfaite au niveau des taches de Maxwell se trouvant dans les yeux. Leur particularité : ne pas laisser la lumière bleue. Comme l’explique Albert Le Floch : « Chez les gens non dyslexiques, ces taches ne sont pas les mêmes. Celle de l’œil directeur est parfaitement circulaire tandis que l’autre a plutôt une forme de patate diffuse. »

Du coup : « Si vous regardez la lettre “b”, votre œil directeur va parfaitement l’imprimer dans une partie de votre cerveau tandis qu’une image inversée fantôme, donc un “d” », sera stockée dans une autre partie. Mais le cerveau ne tiendra pas compte de cette lettre fantôme. »

Mise au point d’une lampe de lecture

À l’inverse, chez les dyslexiques, ces fameuses taches sont identiques. « Ils n’ont donc pas d’œil droit ou gauche directeur et l’image fantôme de la lettre ne va pas s’effacer. »  Résultat : leur cerveau ne sait plus quelle lettre sélectionner.

Fort de leur découverte, les deux chercheurs, dont l’étude a été publiée mercredi 18 octobre dans la revue scientifique The Royal Society, ont élaboré un système de lampe de lecture pouvant aider les personnes dyslexiques. Ils espèrent aussi avoir ouvert la voie à de nouvelles approches de traitement de ce trouble. Signalé par Élise Jeanne

À lire sur ouestfrance.fr

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*