Accueil » J'ai regardé pour vous » L’épopée canadienne de l’athlète unijambiste Guy Amalfitano
L’épopée canadienne de l’athlète unijambiste Guy Amalfitano
Guy Amalfitano a réalisé chaque jour l'équivalent d'un marathon, soit environ 43 kilomètres. © DR (documents personnels)

L’épopée canadienne de l’athlète unijambiste Guy Amalfitano

Publié le 14 novembre 2017

Guy Amalfitano, 54 ans, athlète unijambiste, vient de boucler sa traversée du Canada. Près de 7 100 km parcourus en hommage à Terry Fox, victime comme lui d’un ostéosarcome. Celui-ci n’avait pas pu terminer cette aventure vaincu par la maladie. Dimanche 12 novembre, Stade 2 a consacré  un émouvant reportage à cet exploit hors du commun.

On le surnomme le kangourou. Pour cette manière unique qu’il a de se déplacer sur une seule jambe à l’aide  de ses béquilles. Après deux tours de France, l’athlète unijambiste Guy Amalfitano est arrivé le 6 novembre à Vancouver au terme de sa Traversée de l’espoir transcanadienne. Parti de Saint-Jean de Terre-Neuve le 13 mai, il a en effet couvert plus de 7 000 kilomètres en 177 jours. Un défi entrepris en hommage à son mentor Terry Fox, victime comme lui d’un ostéosarcome et auteur d’une épopée similaire achevée prématurément en raison de la maladie.

Abonné aux défis sportifs

Guy Amalfitano a réalisé chaque jour l’équivalent d’un marathon, soit environ 43 kilomètres. Il a couru à une vitesse moyenne de 8 km/h avec des béquilles spécialement conçues pour cet effet. Pendant toute la durée de son challenge, il a été accompagné et suivi par un camping-car. Athlète unijambiste, ancien athlète paralympique, Guy Amalfitano est abonné aux défis sportifs.

Découvrez le portrait de Guy Amalfitano

Cette traversée de l’espoir est sans doute l’exploit sportif le plus marquant de sa carrière, une sorte d’aboutissement. À l’âge de 17 ans, dans les années 80, alors qu’il commence les séances de chimiothérapie pour lutter contre un ostéosarcome, au niveau du genou, il découvre Terry Fox à la télévision.

37 ans après, il reprend le flambeau d’un autre athlète unijambiste

Terry Fox, jeune Canadien souffrant d’un cancer et ayant dû se faire amputer, avait décidé de traverser le Canada pour récolter des fonds au profit de la recherche contre le cancer. Il n’aura pas la chance de terminer son parcours, rattrapé par sa maladie, au terme de 5 342 km parcourus. Amputé lui aussi de la jambe droite, Guy Amalfitano n’aura de cesse de prendre la relève de Terry Fox.

L’une des séquences les plus émouvantes du reportage est d’ailleurs l’arrivée de Guy Amalfitano à Thunder Bay dans l’Ontorio au monument érigé en l’honneur de Terry Fox. L’argent qu’il a récolté durant sa traversée sera reversée à la Société canadienne du cancer.  Claudine Colozzi

Le reportage sur cette traversée canadienne est à revoir sur le site de francetvsport.

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*