Accueil » J'ai regardé pour vous » Touche pas à mon poste ! : Hanouna redore son image avec le handicap
Touche pas à mon poste ! : Hanouna redore son image avec le handicap
Sur twitter, le mot-dièse #TPMPHandicap s'est classé dans le top des tendances françaises vendredi 17 novembre.© Capture d'écran

Touche pas à mon poste ! : Hanouna redore son image avec le handicap

Publié le 19 novembre 2017

Vendredi 17 novembre, sur C8, Cyril Hanouna a animé un Touche pas à mon poste ! spécial handicap. Exit pour l’occasion ses traditionnels chroniqueurs. Entouré de personnes en situation de handicap, plus ou moins déjà connues du grand public, l’animateur a proposé une émission beaucoup plus policée que d’ordinaire. Les réseaux sociaux ont largement salué cette initiative, mais quelques voix se sont élevées pour dénoncer une belle – et opportuniste – opération de communication.

Il l’avait annoncé il y a quelques semaines. À l’occasion de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes en situation de handicap (SEPH), Cyril Hanouna a consacré son émission Touche pas à mon poste ! au handicap. En lieu et place de sa bande de chroniqueurs, sept hommes et deux femmes issus d’horizons divers, inconnus du grand public.

À l’exception de l’aventurier quadri-amputé Philippe Croizon et du chanteur Vincent Vinel, finaliste mal-voyant de la dernière saison de The Voice, invités à faire le show en compagnie de l’animateur vedette de C8.

Un Cyril Hanouna en “gendre idéal”

Au programme de ces quasi deux heures d’émission exceptionnellement traduite en langue des signes française : des quizz, des vannes, du débat et l’actu des programmes de la télé.

Chacun y est allé de ses commentaires, de ses bons mots ou coups de gueule. Le tout sous la houlette du maître de cérémonie beaucoup moins survolté qu’à son habitude. Limite « gendre idéal » à la Michel Drucker.

Autour de la table, on a pu découvrir Jérôme Lambert, amputé d’une jambe et champion de France VTT handisport, Marian Giacomoni, autiste, Julien Delamorte, cadre handicapé dans une grande banque française, ex-porte-parole de Nicolas Dupont-Aignan et membre de l’APHPP (association nationale pour la prise en compte du handicap dans les politiques publiques et privées, Carl Hakkakian, atteint d’amyotrophie spinale, investi dans l’association Medias Handicaps.

On a pu faire aussi la connaissance de Malik Bidois, atteint d’une rétinite pigmentaire, qui lui a fait perdre la vue. Originaire de Trappes, il a notamment collaboré avec le rappeur La Fouine. Et Mehdi Belbachir, myopathe, grand fan de Cyril Hanouna, ayant déjà participé à un numéro de Touche pas à mon poste !, en mai dernier.

Côté femmes, légèrement sous-représentées, on a découvert Nadjet Meskine, représentante de la France à l’élection de Miss monde fauteuil en 2017 et championne d’Europe de foot en fauteuil, en 2016 et Sonia Bazzichi, atteinte de trisomie 21, et également inconditionnelle de Touche pas à mon poste ! .

Les questions centrales laissées de côté

Le volet “sérieux” de l’émission a incombé au député Adrien Taquet (LREM). Ce dernier s’est vu confier tout récemment par le Premier ministre une mission visant à simplifier les démarches et l’organisation administrative dans le champ du handicap.

À part quelques considérations d’usage, aucun sujet réellement important comme l’accessibilité, le taux de chômage record, la scolarisation des élèves et la baisse des ressources des personnes en situation de handicap, n’a été abordé lors de cette émission de pur divertissement.

Buzz facile ou façon de se racheter une conduite ?

En fait, aucune de ces personnes en situation de handicap n’a évidemment à rougir de sa prestation télévisuelle. Certaines se sont même montrées plus pertinentes, touchantes et spontanées que certains “professionnels” intervenant régulièrement sur ce plateau.

Les internautes ne s’y sont d’ailleurs pas trompé puisqu’ils ont salué l’émission et classé le mot-dièse #TPMPHandicap dans le top des tendances françaises.

Mais au milieu de ce concert de louanges, de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer un buzz facile, du saupoudrage ou une manière de « se donner bonne conscience ».

Il faut dire qu’après le gros dérapage de mai dernier, l’animateur a, bien qu’il s’en défende, tout intérêt à se racheter une conduite. D’ailleurs, le handicap lui a porté chance puisque cette spéciale de Touche pas à mon poste ! a fait l’une des meilleures audiences (4,7 % de part de marché) de cette saison en dépassant le million de téléspectateurs.

Anticipant ce succès, Cyril Hanouna a convié ses chroniqueurs d’un jour – par ailleurs non rétribués pour leur prestation – à revenir quand ils le souhaitaient. En les payant comme de vrais chroniqueurs ? Chiche ! Claudine Colozzi

L’émission est à regarder en replay sur le site de C8.

4 commentaires

  1. HANOUNA JOUE A DES REDORER SON EMISSION ALORS QUE IL A DERAPER ET SES COLLEGUE AUSSI , le mec qUi touCHE les seins dune femme , HANOUNA QUI SE MOQUE DUN HOMO
    VIRER LE DE LA TELE !!!VIRE LE CIREUR DE POMPE DE BOUYGUE DASSAULT ETC

  2. UNE SOIREE C’EST BIEN… MAIS CE MONSIEUR UN PEU MEGALO A TROP FAIT DE MAL AUTOUR DE LUI. IL SE MOQUE DE TROP DE GENS AVEC UNE ATTITUDE NEFASTE ET UN LANGAGE HYPOCRITE.

  3. De la pure communication au service du pouvoir en place avec la sympathique intervention de Sophie Cluzel secrétaire d’Etat aux personnes handicapées.

  4. La non rétribution des chroniqueurs est inadmissible, pourquoi faire des différences.- IL faut jouer le jeux jusqu’au bout.
    Je m’aperçois que les personnes choisies ont été trier sur la volet à la lecture de leur cursus,selon moi cela relève d’une discrimination inter-sectoriel- Ce constat valide la thèse que dans milieux de la télévision, l’image l’emporte sur toutes autres considérations.
    Cela met en exergue que sous couvert d’effectuer une bonne action visant à médiatiser une minorité,la logique économique répondant aux codes habituels gagnera toujours. En effet Cyril Hanouna a pris des personnalités du milieu de handicap passant bien à l’image afin de réaliser la meilleurs part d’audience possible et cela s’est vérifié. CQFD

Déposer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*