Accueil > Accessibilité > 20 % seulement des lycées devraient être accessibles aux personnes handicapées en 2015

20 % seulement des lycées devraient être accessibles aux personnes handicapées en 2015

Dans le meilleur des cas, 24 % des lycées devraient être accessibles en 2015 selon l’Observatoire national de la sécurité et de l’accessibilité des établissements d’enseignement.

Dans son rapport annuel 2012, rendu public il y a quelques semaines, l’Observatoire dessine trois scenarii : si la faiblesse des réalisations engagées se confirme, « la proportion des lycées conformes aux règles d’accessibilité en 2015 ne dépasserait  pas 16 %. Si nous retenons les hypothèses plus optimistes, le résultat se situerait aux alentours de  24 %. Une pondération raisonnable nous conduit  à retenir une proportion d’environ 20 % de lycées rendus accessibles en 2015. » Et de poursuivre : « Au total  et assez approximativement, on peut avancer la  proportion de 40 % des lycées pour lesquels pratiquement aucun aménagement conséquent même partiel n’aura été réalisé avant 2015 » !

Les personnes handicapées pas assez associées

Le coût au m² de la mise en accessibilité varie énormément d’une région à l’autre, de 16 à 90 € le m² en moyenne. « Même si des particularités architecturales ou une plus grande vétusté du patrimoine scolaire bâti peuvent entrer en ligne de compte dans de telles disparités, plus fondamentalement, elles renvoient à des traductions différentes des obligations réglementaires. »

L’Observatoire regrette également « que deux tiers des régions n’ont pas intégré à l’équipe de pilotage les associations de personnes handicapées. (…) Les maîtres d’ouvrages ont peut-être le sentiment de jouer la carte de l’efficacité en limitant leurs consultations aux bureaux d’études spécialisés ou aux bureaux de vérification et de contrôle. Ils se privent de la sorte de l’expérience des personnes en situation de handicap, capables de détecter mieux que quiconque et de façon concrète les multiples obstacles. » Franck Seuret – Photo Ville d’Arles

A propos de Valérie Dichiappari

Lire aussi

Et vous, comment jugez-vous l’accessibilité de votre commune ?

APF France handicap, en partenariat avec l’Ifop, invite les citoyen.n.e.s à remplir une enquête en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *