Accueil > J'ai regardé pour vous > Cannabis thérapeutique, sexualité : Michaël Jérémiasz en toute sincérité pour la première de Mille et Une Vies
Le tennisman Michaël Jeremiasz était le premier invité de la nouvelle émission Mille et Une Vies présentée par Frédéric Lopez sur France 2. © Capture écran France 2

Cannabis thérapeutique, sexualité : Michaël Jérémiasz en toute sincérité pour la première de Mille et Une Vies

Lundi 5 septembre, Michaël Jérémiasz était l’invité de la première émission du nouveau magazine de France 2, Mille et Une Vies, présenté par Frédéric Lopez. Cannabis pour tenir le coup en centre de rééducation, premiers contacts avec le fauteuil roulant, plans drague en boîte de nuit : le quadruple médaillé paralympique s’est confié avec pudeur et humour. 

En choisissant Michaël Jérémiasz pour le lancement de sa nouvelle émission quotidienne du début d’après-midi, Frédéric Lopez a visé juste. Disert, séducteur, le tennisman a le sens de la formule et juste ce qu’il faut de cabotinage pour être le bon client de télévision.

Cinq fois champion de France, champion du monde par équipe en 2016, Michaël Jérémiasz, 34 ans, a également été quatre fois médaillé paralympique, notamment avec l’or en double à Pékin (2008). De manière un peu classique au début de l’interview, il revient sur l’accident de ski qui l’a laissé paraplégique à 18 ans.

Le cannabis pour « s’évader »

Là où le porte-drapeau de la délégation française à l’ouverture des Jeux paralympiques se révèle plus touchant et où la parole prend un tour moins convenu, c’est lorsqu’il aborde l’usage du cannabis pour « alléger les douleurs neurologiques » et « s’évader ». Avec beaucoup de sincérité,  il parle aussi de la sexualité, de la joie de « gosse » qu’il a éprouvée quelques semaines après son accident d’être de nouveau capable d’avoir une érection.

« La plus grande angoisse quand vous avez 18 ans, explique ce jeune papa d’un petit Milo de 5 mois et demi, ce n’est pas de mettre un pied devant l’autre, c’est « est-ce que je vais plaire, est-ce que je vais séduire » (…) et surtout « est-ce qu’une femme peut désirer un mec qui est en fauteuil roulant ? » ».  Des confessions sans pathos, ni impudeur. Un bon moment de télévision. Claudine Colozzi

À retrouver en replay sur le site de l’émission.

A propos de Claudine Colozzi

Lire aussi

Autisme : le combat d’une mère pour retrouver ses enfants

Diffusé sur Public Sénat samedi 6 avril à 21h, le documentaire Rachel, l’autisme à l’épreuve …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *