Accueil > Vie Sociale > Jeux vidéo et handicap : à fond les manettes
Des manettes adaptées aux besoins de chacun. C'est ce que veulent proposer David Combarieu et son fils Théo à travers leur projet Handigamer. © DR

Jeux vidéo et handicap : à fond les manettes

Concevoir des consoles pour jouer avec une seule main, les pieds ou même la bouche. Le tout à un tarif raisonnable. C’est le projet dans lequel se sont lancés un père ingénieur et son fils tétraplégique. Son nom : Handigamer, présenté dans le cadre d’une semaine pour l’accessibilité des jeux vidéo organisée par le constructeur Xbox avec le Cnam.

Sa première manette adaptée, David Combarieu l’a conçue pour son fils, Théo. Comme souvent en matière d’accessibilité, les bonnes idées découlent de besoins personnels. Théo a 16 ans quand il devient tétraplégique suite à un accident. « À cette époque, le jeu vidéo faisait déjà partie de ses activités, explique son père. Mais à l’issue de sa rééducation, c’est devenu plus important. »

Problème, Théo ne peut plus se servir d’une manette classique. Et David a beau chercher, il ne trouve aucune solution. Juste « des gens qui bricolent ». Alors, l’ingénieur en électronique se met lui aussi à bricoler. Il place une Playstation sur un boîtier et y déporte les boutons de jeu.

Une expérience à partager

Entre-temps, Théo a entrepris des études de communication. Père et fils décident alors de partager leur expérience et de faire profiter d’autres joueurs de leur savoir-faire. Il lancent le projet Handigamer. Son objectif ? Faciliter l’accès aux jeux vidéo par des manettes adaptées à différents problèmes de motricité réduite.

Sur les réseaux sociaux, David et Théo sollicitent les témoignages des joueurs handis. Leur demandent d’expliquer comment ils pratiquent ou ce qui leur manque. « Beaucoup de joueurs doivent renoncer alors que les adaptations sont surtout ergonomiques », explique David. À l’aide d’un crowdfunding, ils récoltent quelques fonds pour financer la mise au point de prototypes.

Des astuces pour des manettes pas trop chères

Des manettes pour jouer avec une seule main, avec les pieds comme Hichem alias DJ H, ou avec la bouche. Avec le souci de trouver des solutions qui ne soient pas hors de prix. « Un bras articulé pour appareil photo convient parfaitement pour un joystick au niveau de la bouche, explique ainsi David. Sur un site d’ergothérapie dédié au handicap, le matériel serait bien plus onéreux. »

#tousgamers, pour une plus grande accessibilité

Ce projet, qui a démarré en septembre dernier, David est venu le présenter au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam). Mardi 5 décembre, une journée dédiée à l’accessibilité des jeux vidéo y était en effet organisée. Avec des intervenants comme Jérôme Dupire, enseignant chercheur, mais aussi président de l’association Capgame, dont l’objet est justement de favoriser l’accessibilité des jeux vidéo.

Y étaient aussi le youtuber Flavien Gelly, connu sous le nom de Just One Hand, et le fondateur de l’association Game Lover, éducateur spécialisé qui partage avec quelques résidents du foyer dans lequel il travaille la passion du jeu vidéo. Corinne Manoury

A propos de Corinne Manoury

Lire aussi

La Route du Rhum de Fabrice Payen : « Le handicap suscite un fort soutien du public et des médias. »

Dans quelques heures, Fabrice Payen, skipper amputé de la jambe droite, prendra le départ de …

3 commentaire

  1. Bravo ! Moi je suis hémiplégique gauche , je marche pas , je vous remercie de partager vos découvertes. …..

  2. Est ce que certains joueurs handi, aimeraient faire du Esport ??

  3. Bonsoir
    Je suis à la recherche de console avec manette adaptée pour enfant emiplegique côté droit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *