Accueil > C'est mon histoire > « J’ai retrouvé la sérénité et une vie sociale grâce au billard français. »
Salih Yilmaz, paraplégique, joue en en tournoi valide de nationale 1 de billard, en individuel ou en équipe pour la saison 2018-2019. © DR

« J’ai retrouvé la sérénité et une vie sociale grâce au billard français. »

Salih Yilmaz, 32 ans, pratique le billard au sein du Billard Club 1935 de Schiltigheim (67). En situation de handicap suite à un accident de voiture, cet ancien peintre en bâtiment a retrouvé un équilibre en pratiquant ce sport cérébral. Ce week-end, il participe à un tournoi à Benfeld où il concourt avec des joueurs valides. 

« Après mon accident, je me suis replié sur moi-même. Plus envie de sortir, plus d’utilité sociale, plus de travail… J’ai traversé des moments difficiles malgré le soutien de ma famille. Et puis, je me suis souvenu que j’avais joué au billard plusieurs années auparavant. J’aimais bien ce sport.

Un accueil plutôt froid au début

Alors, un jour, j’ai décidé de franchir le pas et de pousser la porte du club de billard le plus proche de chez moi. Le Billard Club 1935 de Schiltigheim est la plus grande salle de billard de la région Grand-Est.

Je dois avouer qu’au départ, l’accueil n’a pas été très amical. Pendant six mois, j’ai joué tout seul. Personne ne m’a proposé de se joindre à moi. Comme souvent, le fauteuil roulant ne facilite pas les choses. Je me suis accroché et puis, un jour, quelqu’un s’est approché et on a commencé une partie. Alain Meyer, joueur du club, m’a appris le billard français appelé aussi carambole. C’est un billard à trois billes qui se pratique en général à un ou deux joueurs. C’était parti !

Des victoires en tournois

Je me suis mis à jouer de plus en plus souvent. J’ai commencé à participer à des tournois. En 2015 j’ai gagné le championnat d’Alsace et fini 11e au championnat de France en national 3. La saison dernière, je jouais en national 2 et grâce à une bonne moyenne, je suis remonté en national 1 pour la saison 2018-2019.

Les différents trophées de Salih Yilmaz. © DR

Sur les conseils de Delphine Koepf, animatrice sociale au SAVS de Strasbourg qui m’a été d’un grand soutien, j’ai sollicité APF France handicap comme sponsor. Mon ancien employeur LS2A Peintures et le Carré médical, qui loue et vend du matériel médical, m’ont fait des dons. Je suis très reconnaissant de toutes ces marques d’intérêt.

Mais, les déplacements, l’achat de l’équipement, l’hébergement coûtent cher.  Pourtant, j’aimerais pouvoir participer à un maximum de compétitions.

 

Encore un manque d’accessibilité

Malheureusement toutes ne sont pas encore ouvertes aux personnes en situation de handicap par manque d’accessibilité. Récemment, j’ai voulu m’inscrire pour un tournoi à Nice et j’ai dû renoncer. Il y aura d’autres occasions.

J’aime le billard car c’est un sport cérébral qui nécessite beaucoup de concentration et de calme. Je vais trois à quatre fois par semaine au club. C’est très motivant. J’ai retrouvé une vie sociale. Je suis moins déprimé. Le regard aussi qu’on porte sur moi a changé. Je joue avec des personnes valides et franchement, il n’y a pas de différences quand on se retrouve devant la table. »

Parrainé par APF France handicap
Soutenir Salih Yilmaz est une évidence pour APF France handicap. Montrer qu’un usager d’un de ses services a sa place dans un tournoi de billard au milieu de personnes dites « valides » est dans la droite ligne du projet de société que défend l’association : une société inclusive et solidaire dans tous les domaines de la vie. Un beau clin d’œil aussi à la dernière campagne d’APF France handicap : “Dépasser les apparences”.

A propos de Claudine Colozzi

Lire aussi

Un emploi à temps plein avec deux maladies invalidantes : défis et freins

Marie, 40 ans, occupe un emploi à temps plein dans un cabinet d’audit depuis quatorze …

6 commentaire

  1. Comme toi je suis adepte du carambole ! Pas le même niveau mais je me défend .
    Depuis 2 semaines le club de Nice est accessible en fauteuil roulant. Merci la municipalité !!!!
    J’habite Grasse, et président du club de Mandelieu la Napoule où tu es le bien venu.
    De plus je fais parti de la sous commission Handi-billard au sein de la Fédération Française de Billard
    Amicalement
    Maurice

  2. bonjour Yahil,
    je joue au billard carambole niveau régional a la libre.
    Depuis 2 ans avec des amis du club de Blois, on a engagé un travail avec la fédération française;
    Cette année la sous commision handi -billard a vu le jour.
    Nos objectifs sont de trouver des joueurs et de développer le handi billard en s’appuyant sur les ligues et les clubs volontaires.
    En 2019 nous nous regrouperons pour un week-end à Chambéry., du 3 au 5 mai.
    Tu y sera la bienvenu.
    Appelle moi STP. Je t’en dirai plus sur l’organisation.
    Mes coordonées
    Tel 0607345085
    E mail wypil66@orange.fr
    Amitiés
    Gérard Pillon

  3. merci pour votre information. En esperant vous voir bientot.

  4. Salut Champion,

    Merci beaucoup d’avoir pensé à moi dans tes propos.
    J’ai eu beaucoup de plaisirs à te montrer les bases de ce jeu, surtout que tu apprenais très vite.
    Je te montrais une position, et tu la réussissais dans la foulée, c’était vraiment impressionnant.
    De plus, tu as un coup de queue hors norme, puissant et malgré cela avec beaucoup de doigté.
    Tu es maintenant un très fort joueur, certainement le plus doué de notre région.
    Car malgré que tu te plains jamais, il y a tout de mêmes de nombreuses positions très accessibles, que tu ne peux pas jouer et ou tu dois chercher une autre solution.
    Je te souhaite de gagner beaucoup de tournois.

    Alain

  5. Bonjour je l’ai rencontré dans son club
    Je suis joueur de billard en Belgique et Chauffeur de poid lourd ainsi je vais +_ dans tout les clubs de France
    Salih est plus gentil et doué au billard aussi valide que moi au billard toujours un vrai plaisir de jouer avec lui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *