Accueil > Ressources > L’AAH dans le revenu universel d’activité ? Réponse après la concertation
L'AAH dans le RUA ou pas ? Le gouvernement assure que toutes les options seront envisagées dans le cadre de la concertation.

L’AAH dans le revenu universel d’activité ? Réponse après la concertation

Le gouvernement lance aujourd’hui une concertation sur le futur revenu universel d’activité (RUA). Et, notamment, sur l’intégration de l’AAH au sein de cette prestation sociale unique. Les grandes associations de solidarité s’y opposent.

« Le revenu universel d’activité ne doit pas intégrer l’allocation pour adultes handicapés. » Dans une tribune parue ce lundi 3 juin, sur lemonde.fr, les présidents de neuf grandes associations de solidarité déclinent leur vision du futur RUA (Fondation Abbé Pierre, Collectif Alerte, APF France handicap, Emmaüs France…).

Et pour eux, ni l’AAH, ni l’allocation de solidarité aux personnes âgées ne doivent être fusionnées au sein de cette future allocation unique. Parce qu’elles « ont une vocation spécifique visant à prendre en compte l’inégalité de destin des personnes en situation de handicap et âgées ».

Simplifier « le maquis » des prestations

Pour le gouvernement, la question n’est pas tranchée. Elle fera partie des sujets traités lors de la concertation qu’il a lancée ce même jour. Emmanuel Macron en a fixé le cadre. « Je souhaite que nous créions, par une loi en 2020, un revenu universel d’activité, qui fusionne le plus grand nombre possible de prestations » a-t-il expliqué. Pour simplifier « le maquis opaque » existant.

Un des objectifs de ces travaux, qui devraient se terminer en janvier 2020, est donc de délimiter le périmètre du RUA. Avec, entre autres, l’intégration, ou pas, de l’AAH.

Un budget handicap constant…

Christelle Dubos pilote le dossier RUA.

Toutes les options sont sur la table, assurait, en avril, à Faire-face.fr, le cabinet de Christelle Dubos. La secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités préside en effet le comité national du RUA qui pilote la concertation. Seule certitude, « l’ensemble des montants dédiés aujourd’hui aux personnes en situation de handicap doit continuer à bénéficier au secteur du handicap », assure le ministère des Solidarités.

… mais réparti différemment

Autrement dit, le but de la réforme n’est pas de faire des économies sur le dos des citoyens handicapés. Mais, au sein de cette enveloppe globale, le gouvernement ne s’interdit pas de modifier la ventilation des dépenses.

Ce que confirme Christelle Dubos, dans Le Monde. « Le budget de l’État actuellement consacré à l’AAH restera fléché sur la question du handicap. » Mais une réforme à budget constant, fera forcément des gagnants… et des perdants.

Un groupe de travail sur le handicap

Les associations de personnes en situation de handicap seront parties prenantes de la concertation. Le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) est membre du comité national du RUA. Et un sous-collège sera exclusivement consacré au handicap. Deux autres, aux jeunes et au logement. La discussion risque d’être conflictuelle.

Et les allocations logement ?

Pour le gouvernement, l’affaire est entendue : le RUA englobera les allocations logement. Ce à quoi s’opposent les associations de solidarité signataires de la tribune parue sur lemonde.fr. En effet, ces allocations bénéficient aujourd’hui également à des ménages modestes non allocataires de minima sociaux. « Autant de citoyens qui pourraient perdre leurs allocations logement si elles étaient fusionnées dans un revenu universel d’activité aligné sur le RSA actuel », précisent-elles.


A propos de Franck Seuret

Lire aussi

Pour ou contre la fusion de l’AAH dans un revenu universel d’activité ?

C’est le temps des débats sur le revenu universel d’activité. Cette future allocation unique doit …

89 commentaire

  1. Il y a bien d’autres choses à simplifier avant tout celà. Mais celà facherait leurs amis …autant s’attaquer aux plus pauvres qui ne peuvent se défendre…et piocher des économies chez des « personnes non influentes  » …..inexistantes pour le gouvernement.
    Plus simple de s’atttttaquer aux invisibles…..pour les faire totalement disparaître.. ..

    • Dire qu’on regarde le dessin animé Robin des bois on y et à l heure d aujourd’hui

      • Le RUA a été un véritable échec en Angleterre et des milliers de personnes se sont retrouvées dans la rue,ne plus pouvant payer leurs loyers..Je ne comprends pas alors pourquoi Macron le mettrait en place en France,en considérant que ça puisse finir de la sorte pour Bon nombre d’entre nous.. Pour le reste, l’aberration et le cynisme de ce RUA,obligera t’il les personnes âgées d’accepter deux offres d’emplois raisonnables et sérieuses afin de percevoir leur RUA ?Obligera t’il les personnes handicapées de se lever de leurs fauteuils roulants pour là encore être obligées de devoir accepter deux offres d’emplois raisonnables et sérieuses pour pouvoir percevoir leur RUA ? Tout ceci est une vaste fumisterie révoltante.

  2. Et que fait on pour ceux qui ont une pension d invvalidité et sont obligés de refuser une promotion pour ne pas dépasser le salaire de référence ? Alors elle est où la justice professionnelle et pourquoi cette discrimination entre les.handicapés en entre les handicapés quI travaillent et les autres qui peuvent toujours espérer une augmentation.
    Nous n avons pas les mêmes et c est une double peine que je déplore.

    • Personnellement je suis très inquiéte pour notre avenir. Que va t’on devenir nous qui ne dépendons que de ce que l’état voudra bien nous aider. Je ne connais pas de personnes handicapées avoir voulu leur handicap, maladie et autres. Honte à l’état français qui ne sais pas prendre en charge ses personnes handicapées. Il n’y qu’à voir pour l autisme où il faut aller en Belgique. D’ailleurs la Belgique a déjà interpellé la France à ce propos, en leur disant qu’il était tant que la France s’occupe de ses propres handicapés mais ça ne semble guère les gêner

    • Vous touchez une pension d’invalidite En travaillant c’est bien ça ?
      Comment l’avezVous obtenue ?

    • je suis dans le meme cas, surtout que la caf ne prend pas en compte les frais réels dans la déclaration trimestrielle …

  3. Le slogan dit prend mon handicape ci tu touche a mon allocation
    Mais se gouvernement lache « les maquiS » uniquement pour gratter ou est le probleme? La simplicite a toujours exsiste de l’ AAH
    Alors pourquoi se systeme c’ est un peux comme un commercant qui change sont enseigne chaque annee pouf pouvoir gratter

  4. C’est une honte de sen prendre au personne handicapée et âgés

    • J’admire votre courage et je vous félicite, je vous souhaite le plus de répis possible dans votre vie et plein de bonheur avec vos enfants.

  5. Bonjour à tous,

    Le gouvernement veut mettre le APL et l AAH entre autres dans les revenus principaux, car le cumul peut faire en sorte que certains n en bénéficient plus.

    Nous allons de plus en plus vers un système anglo-saxon où les aides sociales vont disparaitre.

    Quel que soit votre âge et ou votre situation, pensez à mettre de l argent de côté.

    En ce qui me concerne, j ai pris quelques actions, une assurance vie handicap pour mes enfants car elle ne fait pas partie de la succession a mon décès et une assurance obsèques pour qu ils n aient a gérer ce problème la aussi. A voir d autres placements par la suite.

    J ai enterré mon mari et ma mère, c’est déjà assez douloureux sans compter la multitude de formalités a régler alors que vous n êtes pas en état.

    Pour ceux qui le désirent, pensez aussi à faire un courrier comme quoi si vous tombez dans le coma, qu on ne vous ranime pas.

    Un exemplaire a chaque enfant et un dans votre sac.

    Il ne faut pas donner cette responsabilité très lourde a l un de vos proches.

    Parlez leur librement de votre choix en matière d obsèques.

    Il est important de penser à ces sujets, même si on est jeune et en bonne santé.

    Mon fils de 26 ans a un cancer, il n y a pas d âge pour la maladie. Mon neveu de 10 ans est décédé d un cancer, il n y a pas d âge pour la mort.

    La vie n est pas toujours facile, alors profitez des moments heureux avec ceux que vous aimez, pardonnez quand cela est possible, et allez de l avant pour garder la zen attitude.

    J ai aussi mes moments de peine, d angoisse, de colère. Mais quand je suis seule.

    MOI M EN FOUT si certains ne comprennent pas pourquoi je ne suis pas dépressive, a pleurer en non stop….

    Mes enfants n ont que moi sur qui compter, alors le sport, le Yoga, le rire, des activités me permettent d avoir un équilibre.

    Voili voilou la fin de mon roman, a lire cet hiver devant la cheminée,

    Bizz bizz à tous,

    Lili

    • mettre de l’argent de coté est justement ce qu’il ne faut pas faire puisque le patrimoine financier sera pris en compte pour le futur calcul du rua pour handicapés, souvenez vous que l’aah est l’unique minima social à ce jour qui est calculé à partir de la déclaration de revenus; lorsque le rua sera effectif toutes les personnes handicapées qui touchaient l’aah actuelle devront faire comme les bénéficiaires du rsa ou apl à savoir déclarer tous les trimestres leur épargne non productive d’interets…Ce qui veut dire clairement que certains d’entre nous perdrons tout ou partie de la future allocation.A méditer, moi personnelement j’ai loué un coffre dans une banque, c’est anonyme.

    • Bonsoir

      Je suis pleinement d’accord avec Lili sur le fait qu’il faut penser aux choses désagréables avant qu’elles arrivent : la mort, le handicap et la maladie, c’est bien comme ça que je m’en sors, car j’avais prévu avant au cas ou que je sois malade et invalide…comme si je le « sentais » par avance…car après des années de travail acharné je touchais à peine plus que l’AAH ( quelques euros) quand on m’a mis d’office en catégorie 2 au déclenchement de ma maladie auto immune très invalidante et potentiellement mortelle.
      Et oui, on peut être très malade, avoir plein de soucis de famille, ou être seule complètement, abandonnée de tous ses proches et sa famille (c’est mon cas) et pas dépressive, car on se bat pour profiter de ce qui reste de vie au mieux et on y arrive, on arrive même si on veut à donner de l’amour (amitiés) à d’autres qui en ont besoin et qui sont seuls aussi et dont finalement c’est la plus grande maladie, ne pas avoir d’amour, d’amis…et pas plus loin que dans son quartier !

      Et sinon au final je suis contre ce mélange AAH RUA (ou encore APA RUA si cela venait à se faire) car c’est assimiler les handicapés et les personnes agées dépendantes à des cas sociaux, OR NOUS NE SOMMES PAS DES CAS SOCIAUX et IL FAUT STOPPER L HUMILIATION CONSTANTE DES PERSONNES en SITUATION DE HANDICAP DANS CE PAYS
      (je précise que je ne touche pas l’AAH vu que j’ai droit à plus par une pension d’invalidité, mais je pense à ceux qui ont eu un souci très jeunes ou de naissance…)
      D’ailleurs c’est une assistante sociale qui m’a expliqué la différence entre l’aide sociale et l’aide aux personnes handicapées. L’aide sociale est une faveur, pas un droit, en France, l’aide lorsqu’on se retrouve en situation de handicap est un droit…quel que soit l’âge…et les fonds ne sont pas les mêmes d’ailleurs (le porte monnaie n’est pas le même dans lequel on pioche) donc…NON aux mélanges CAS SOCIAL/HANDICAP ou DEPENDANCE DU GRAND AGE

      Bon courage à tous

      • Bonjour,
        Très bien résumé et très bons commentaires !
        Le mélange des différents cas : Handicap, Aides Sociales et/ou dépendance liée aux problèmes liés à la mobilité réduite et non forcément en relation avec l’âge de la personne concernée.

        Je suis pour ma part handicapée à 80 % suite à un problème post-natal et ne souhaite à personne le handicap durant toute sa vie. Me concernant, je suis née à -6 mois et depuis suis handicapée moteur.

        Pour ma part, cela n’a pas été un choix !

        J’ai malgré tout cela eu une vie sociale, familiale, professionnelle pour le moment et ne désire pas enlever les différentes allocations existantes aux personnes en situation de handicap (que je ne perçoisi pas pour le moment).

        Ce n’est ni un choix, ni un privilège mais bien un droit à prestations en relation avec le handicap de la personne concernée.

        Cela ne corrige en rien les inégalité de traitement entre le revenu d’une personne handicapée qui travaiille et une autre qui ne perçoit que l’AAH.

        Le Gouvernement fait cela que dans un seul but : faire des économies car avec ces regroupements, certains percevront moins, d’autres ne percevront plus rien du tout !!!!

        Bon courage à toutes et tous

      • Lili,
        Tu as une très bonne philosophie de la vie. Bonne journée.

  6. Facile de s’en prendre aux personnes qui ne peuvent de défendre une nouvelle fois le gouvernement pteviligie les nantis pas touché à ses gens là. Il serait temps de se réveiller et de les foutre dehors une bonne fois les Macron et toutii et. Cette fois pas de gilets jaunes qui se sont parjures

  7. Mieux vaudrai procéder au deremboursement de L ASPA (Allocations de solidarité aux personnes âgées). Laissez au moins la possibilité aux personnes âgées de transmettre un petit patrimoine à leur de descendant. Beaucoup de gens ignorent que ces allocations seront remboursées par les héritiers à la mort du bénéficiaire. Ce qui est complètement immoral.

    • C’est ça, et puis quoi encore… Depuis quand les impôts sont destinés à enrichir des héritiers ? C’est écrit où dans la constitution et la déclaration des droits d’Euloge ?

  8. Il ne faut pas Marcher sur mes plates bandes et ça pretend gérer une association caritative. Anonyme

  9. Monsieur perrin patrick

    Bonjour je trouve inadmissible que des personnes à 95 % handicapé non pas le droit à l’AAH ni à l’ACTP

    • @Monsieur perrin Patrick
      Je ne comprend pas votre énoncé.. Des personnes handicapées a 95% ? La MDPH reconnait un taux d’invalidité de 870% pour détenir la carte d’invalidité (sésame pour bcp de choses) et avoir droit a l’AAH…

  10. bonjours il faudrait aussi changé aussi les modalités d’entrée dans les esats pour permettre à tous d’avoir une place sans conditions de compétences où de niveau de savoir faire ! trop souvent les esats proposent des stages mais ne vous intègrent pas ! il faudrait crée des esats où établissement permettant à tous de travailler et non à rester au chômage moi ça fait 12 ans ! je préfèrerai 100 fois travailler dans un esat que de rester sans emploi et toucher l’AAH ! si il y a des personnes qui sont sensible à mon cas , je serai prêt à aller dans un esat à Bordeaux ou à Lyon ou à Namur ou à Bruxelles ! merci de votre attention

    • C’est ça, et puis quoi encore… Depuis quand être handicapé est un droit à l’incompétence et à la paresse ? C’est écrit où dans la déclaration des droits de Colinet ?

  11. Les personnes qui sont en invalidites et qui ont 330euros par mois sont et ont toujours ete les grands oublies et invisibles alors quoi qu’ils disent ou quoi qu’ils fassent ca changera rien pour nous.. je les ecoutent meme plus et pourtant on etaient nombreux a partager nos frustrations dans les « revendications » lors du grand debat.. maus rien jamais rien pour nous.. et pourtant ils sont pas a l’abri d’avoir eux aussi 1 jour de gros problemes de sante ne leur permettant plus de travailler.. mais bon c’est vrai que derriere leur bureau a ne pas penser aux personnes en invalidite ca les fatiguent pas..

    • Honte tout mélanger vouée bonnes études maladies opérations licenciement abusifs stages th foutage gueule alors vrais profiteurs choix maladies telles dégénératives tabous comme reste années 80 moqueries harcèlement agressions sexuelles taire auj honte et vrais malades plus qu à mourir sans compter impact famille detruite seule aider autres non personne extrêmes tous niveauX beau nouveau monde virtuel . + Dérivés psy morphine douleurs pertes mémoire. …Vive dignité solidarité rien connect pas une vie! Et 80 pas appris se défendre tout tabous. Auj étalage pas vérités dommages intérêts pognon. Candide Voltaire manipulations . Qqun hand +80% 60anest tout à voir avec rsa !!!!!!! Et pas aidé. Incompétences orientation sachant opération bras entre autres pas écrire …..Vive les malins en bonne santé sachant se défendre et enfants qui trinquent honte aucune solidarité virtuelle même payer soins. Tant abus et vrais malades debarasser ce super nouveau monde. Vive activité se défendre et inaptitude physique illégal dégager harcèlement. Extrêmes tout en 30ans se taire harcèlement moral scolairé agressions sexuelles ado travail …licenciée et vive les stages th prendre gens cons avant discipline pas une faute orthographe tolérée pas high tech . Inhumanité renvoyer balladé quel état aide ? Acharnement thérapeutique dégénératif et désert médical. Traitement douleurs pire criminelle enlever personnalité mémoires. …..Merci

    • Ils ne veulent surtout pas penser à nous, les pensionnés…ça les renvoie à leurs angoisses et les genent dans leur petit confort égoiste qui leur permet de nous traiter comme des moins que rien

  12. je suis contre L’AAH dans le revenu universel d’activité car sa permettras au gouvernement de regroupe les aides a la baisse et d’en supprimé de rendre la personne en situation de handicap dans une plus grande précarité actuellement il y a trois aides lapl aah allocation autonomie si sa ce fait il en mettrons une seul a la basse

    • c’est tellement facile de s’en prendre aux personnes les plus vulnérables, quelle honte tout de meme d’imaginer fusionner l’aah dans cette saleté de revenu soit disant universel dont le seul but est de supprimer un maximum d’allocataires; j’avoue ne meme pas comprendre comment un esprit aussi malade et tordu a pu imaginer une telle sotise, il suffit de regarder ce qui s’est passé en finlande ou en angleterre pour comprendre que cette histoire est vouée à l’échec techniquement.Le probleme c’est que si nous laissons faire, ça va se terminer en catastrophe pour beaucoup d’entre nous.Comment oser dire que certains seront perdants si le rua venait à exister ,comme si nous étions dans un jeu ou un loto, honte à ce gouvernement une fois encore.

      • Oui c’est honteux cette foutu loi malheureusement il va la faire avec ce gouvernement ont à que notre bouche à fermer il va supprimer notre aah à cause de lui nous avons plu d avenir

      • l’esprit malade et tordu, qui a imaginé d’insérer l’aah dans le rua ,vous n’avez pas deviné qui c’était ?

  13. On ne fait pas n »importe quoi en mêlant l’handicap au Revenu Universel d’activité , voyons c’est la logique même qui est dans le terme activité qui ne se conforme pas à tous les handicapés . Le gouvernement feraient mieux dans les actes augmenter l’AAH pour des besoins urgents des handicapés , soin , ménage , équilibre , se vêtir , manger , vivre un peu mieux , les paroles ne servent à rien ! Où est l’esprit d’analyse du RUA et de l’AAH de LREM ????

  14. C ‘ est EXactement Ca ! Mais ne vous inquiétez pas ! Si Monsieur macron était un jour en situation de handicap il changerait la loi sur les handicapés ! On ne Connais jamais la Douleur , la Précarité ,Difficultés inhérentes à une Situation tant Que l on ne l ‘ a pas vécue .Certes !!!! Mais il y a un truc qui Existe sur terre entre les vrais ètres Humains Ca S ‘ Appelle : L ‘ HumaniTé . Mais Ca ne sembLe pas CompatibLe avec le «  » star’s Politic’s System «  ». je vous Rejoins sur Les Termes :  » il y aura des  » Perdants à Cette Petite Loterie !!!!!!! FaiTes que ca soit un cauchemar et que je me Réveille ! ! ……..

  15. Non au RUA pour les personnnes handicapées, une personne en situation de handicap n’est pas une personne valide, en forme olympique. Le RUA ce n’est pas simplifier c’est économiser, qu’il est donc facile d etre fort avec les plus faibles, c’est vrai que les personnes handicapées n’ont que peu de marge de manoeuvre pour se défendre. Solidarité également avec les personnes agées. Mais dans qu’elle société peut’ on imaginer à obliger des personnes dans l’incapacité de travailler ou des personnes agéés reprendre un emploi si elles n y arrivent plus en raison de leur état de sante , mais quel esprit malin at’il imaginé une telle ineptie, connerie qui va plonger des personnes en situation de dépendance dans une situation catastrophique avec ce maudit RUA. Non au RUA, oui à une pension décente qui reprend les specificités de l’AAH .Stop aux reculs des droits, la carte blanche du débat présidentielle était en fait une carte noire. Assez de toit cela et avec l »espoir que la concertation ne soit pas encore une vaste opération d’enfumage pour mieux nous étouffer. Merci à faire face de nous permetrre de nopus pouvoir nous exprimer , salutations à tous.

    • mariano, on est sur la meme constatation en effet et j’ajouterai ici que ce n’est pas un esprit malin qui peut imaginer de telles inepties mais bien un esprit malade et macron est un malade comme l’ont démontré les études psychiatriques qui ont été faites.

  16. Cunego Séverine

    pourquoi il y a quelques semaine on entendait parler de l handicap dans le sens inverse j ai l impression qu’ encore fous on utilise le peu des plus fragile pour faire des économie faut vraiment que cd gouvernement se mettent a entendre handicap rsa égale pas de credit peu de moyen peu de possibilité de se loger convenablement pas ou peu de possibilité d emploi pour les aidant c est pour les parent un impossibilité sur du long terme de travailler donc pas revenu outre cette allocation pareil pas de credit possible pour un vehicule par exemple LE HANDICAP NE DISPARAIT PAS EN CLAQUANT DES DOIGTS quand ca touche les enfants c est pour 30 40 ans voir plus et l inflation monte lais toujours pareil plus de depense moins de gains

  17. Encore une fois j’interviens pour donner mon avis sur le RUA, je lis des articles journalistiques ou l’on parle de simplification, de lisibilité, d’equité. Tout ceci n’est que du baratin, du bla bla. L’aah a été voté en 1975 sous la présidence de valery giscard d’estaing, cette allocation avait été etudiée pour répondre aux besoins spécifiques de ces bénéficiaires en offrant à ceci quelques avantages compte tenu de destins brisés, fracassés, détruits. Cela me semble t’il avait été pensé avec humanisme. Avec le RUA la volonte première est de gommer ces avantages pour faire des économies sur ceux qui ont déjà perdu la plus grande richesse au monde c’est à dire la santé. Comme Eric le précise j’ai moi meme vu sur internet une analyse sur la personnalité de Mr Macron par un spécialiste Italien, autant dire que celle ci n’ etait guère elogieuse !!!! Aussi quand une réforme est bien pensée elle demeure accepter. L’aah s’adresse à des personnes en grande difficultés, aussi non au RUA, assez de recul des droits.Je pense tout avoir dit en affirmant haut et fort qu’une personne handicapée n ‘est pas une personne valide que son handicap soit visible, invisible, moteur, physique, psychique, mental. Respect pour toutes ces personnes en souffrances. Salutatiions à tous.

    • Pensez au prochaine élection, virer tous les républicain en marche « LREM » ».
      Commencez par les maires, puis les députés et ensuite virer moi ce Président des riches.
      Le seul gouvernement qui a fait quelques choses pour les handicapés c’est la droite en commençant par le président Jacques Chirac ensuite le Président Nicolas Sarkozy a réévaluer L’AAH de 25% pendant son mandat. Rappelez-vous c’est bien la Droite « LR » QUI A FAIT LE PLUS POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES et âgés. La loi de 2005 c’est aussi la Droite « LR » qui l’a faite. Alors tous ensemble il nous faut réagir au élection.
      Je ne fait pas de politique, c’est simplement le constat d’une personne handicapé.
      La majorité des personnes handicapées ne peuvent malheureusement pas travailler.
      Le RUA s’adresse aux personnes en activité ??? Cela ressemble étonnamment au SMIC OU SMIG. Un SMIC OU SMIG universel peut-être ???

  18. Je paris que macron sera réellue avec sa politique anti sociale, et nous ici nous serons les premiers a votez encore pour lui malheureusement

    • il ne viendrait à l’idée de personne ici de voter pour ce malade, le malheur est que au deuxième tour des présidentielles il sera face a marine le pen et les gens ont peur et preferent continuer de se faire plumer, quelque part ils n’ont que ce qu’ils méritent; il est clair que si macron n’existait pas aujourd’hui jamais on aurait été confronté à cette histoire de rua et les dangers qu’il va représenter pour les handicapés si c’est mis en place un jour.

  19. Il faut à tout prix que les associations se mobilisent avec force et détermination pour s’opposer à cette perspective de nouveau recul des droits sociaux dont bénéficient les plus démunis ! Il faut à contrario réclamer encore et toujours un revenu d’existence à vie pour tout bénéficiaire de l’AAH !!!!
    Face à cette bande de crapules avides de pouvoir et de pognon, dignement représentés par Macron et Cluzel (entre autres…) il faut absolument décréter l’ordre de mobilisation ! Il est URGENT que les associations se soudent et agissent avec force !!!

    • Effectivement, les associations sont trop gentilles et se contentent de miettes imprégnées de chloroforme. Ce sont les députés, les président(e)s de region , qu’il faut rencontrer et convaincre. Nous avons élu au sein des associations des représentants dans tous les départements. IL faut qu’ils agissent de concert et rencontrent les instances nationales départementales, voire monter au niveau de l’instance de l’Europe qui défend le handicap, et pourquoi pas M TOUBON. C’est l’objectif qu’il faut que les associations prenne a bras le corps. La façon de défendre le handicap, doit changer face aux attaques qui vont en s’amplifiant dans tous les domaines, manque de foyer, remise en cause du logement adapté, baisses de l’AAH et des aides , indigences des effectifs des MDPH

  20. LA régression de la prise en charge du handicap, continue et s’amplifie. Après la loi ELAN qui a supprimé la norme des 100% de logements neufs aux normes handicap en vigueur depuis 10 ans , c’est a l’AAH que le gouvernement s’attaque. Et ce n’est pas fini, après avoir rencontré le député chargé du handicap, c’est le regroupement des aides aux personnes âgées, avec les handicapés qui est prévu.
    IL faut réagir, nous sommes avec nos familles et amis plus de 5 millions d’électeurs. faisons le savoir

    • Il va etre grand temps en effet de se faire entendre avant qu’il ne soit trop tard, une pétition qui serait signée par plusieurs millions de personnes pourrait faire bouger les choses mais trop peu de gens malheureusement semblent etre conscient de la catastrophe qui se trame à notre insu.

  21. Je vous met en lien, la position du MFRB – Mouvement français pour un revenu de base sur ce projet qui dévoie leurs propositions.

    https://www.youtube.com/watch?v=1oUh38kzIK4&t=66s

  22. j’ ai déjà donne mon avis sur le RUA qui demeure un sujet inquiétant. Aussi si vous vous sentez concerné par cette réforme indigne une signature vaut mieux qu’un long discour. Signez la pétition NON L’AAH NE DOIT PAS ETRE INCLUSE DANS LE REVENU UNIVERSEL D’ACTIVITE qui recueille environ à ce jour 15000 signatures. Fin 2019 il sera trop tard . Cordialement et avec l’espoir que lon peut stopper ce train infernal d’injustices.

  23. Je vous met en lien, la position du MFRB – Mouvement français pour un revenu de base sur ce projet qui dévoie leurs propositions.

    https://www.youtube.com/watch?v=1oUh38kzIK4&t=66s

    • L’objectif principal de ce RUA est de supprimer l’APL pour les personnes handicapées.

      Le RUA ne couvrira pas au même niveau les allocations qu’il englobera (AAH + APL).

      Les personnes handicapées habitant dans des logements du secteur privé seront contraintes de déménager et de trouver un logement social ( mission impossible compte tenu de l’encombrement des services sociaux en matière de logement social)

      Il s’agit donc de chasser les personnes handicapées des centres villes et du secteur immobilier privatif.

      Le second objectif de ce RUA est aussi de soumettre les titulaires de l’AAH aux memes conditions de ressources que le RSA (patrimoine ) et des les contraindre a chercher un emploi.

      Signez la pétition en ligne  » Non L’ AAH ne doit pas être incluse dans le Revenu Universel d’activité
      L’ APL ne doit pas être supprimée non plus !

  24. adressse de la petition tapez NON MADAME CLUZEL L’AAH NE DOIT PAS ETRE INCLUSE DANS LE REVENU UNIVERSEL D’ACTVITE. Vous laissez votre email, un message si vous le voulez et c’est tout. Salutation à tous

  25. Et si on simplifié ce gouvernement leurs avantages, leur retraite dorée toutes les personnes aux services de ces privilégiés qui n’en ont pas besoin alors qu’il ne sont pas handicapés , ces anciens présidents qui nous coûtent une fortune au lieu d’appauvrir les personnes handicapées de les obliger à reprendre un travail sous peine de supprimer leur Apl et leur Ash alors qu’ils n’ont pas la capacité de travailler ils pourraient aussi en profiter pour replacer leur fusion du complément de ressources avec la majoration de la vie autonome en catimini
    Il est où le Président qui voulait faire une priorité du handicap et son petit soldat Mme Cluzel j’ai l’impression qu’ils sont tombés dans la force obscure celle qui enlève toute humanité

  26. Mais pour les personnes handicapées qui comme moi touchent les 860€ d’AAH plus le complément et qui ne travaillent pas, comment ça va se passer ? Parce que je n’y comprends pas grand chose au final. Quelqu’un peut m’éclairer simplement svp ?

    • je ne saurais dire comment ça va se passer pour nous mais une chose est sure c’est que nous allons perdre beaucoup d’argent si par malheur le rua macron existe un jour, il y a encore du temps pour empecher cette escroquerie et il nous faudra tous nous mobiliser le moment venu à la fin de cette année

  27. En réponse à Mélissa le RUA prévus par Macron devait me semble t’il ressembler à cela : un RSA socle commun à tous dans laquel on appliquerait les règles propres à celui-ci c ‘est à dire prise en compte des intérets des différents placements que la personnes en situation de handicap possède, puis ensuite une retenue de 3% sur le montant total des assurances vies ou contrat épargne handicap. Une perte financière impensable pour ceux qui possède quelques économies en prévisions des mauvais jours. En plus de cela le RUA serait supprimé en cas de refus de plus de 2 offres d’emploi raisonnables. Dans un second temps il ajouterai au RSA socle un complément handicap pour atteindre 900 Euros. Pour le complément de ressource il à déja éffectué les modifications que l ‘on peut connaitre à ce jour. Voila pur ma part ce que je pense à quoi va ressembler le RUA, j espère me tromper mais cela semble bien parti pour nous infliger cela, moi non plus comme Eric je ne sais comment cela va se passer pour nous si ce projet démentiel devrait voir le jour, c’est tout simplement une véritable escroquerie digne d’un conseiller bancaire répondant aux forces obscures de la finance pour faire des économies sur des personnes malades. C’est vrai que nous sommes exigeants que nous aussi aimerions manger dans des des services, de vaiselle à 500000 euros, faire redécorer notre intérieur en gris pastel (salles des féte du palais de l ‘Elysée) pour de 300000 euros, faire installer des piscines en plastiques au fort de Brégancon, traverser la rue pour travailler, j’en passse et des meilleurs. Pour les economies voyez ou il faudrait viser. Aussi je très inquiet pour notre avenir dans une societé de moins en moins humanistes. Avec un peu d’espoir, cordialement.

  28. ———————————————————————
    Merci mariano pour ce résumé de la situation.
    Effectivement, ce scénario funeste pour des milliers de handicapés pourrait bien voir le jour, quand on constate le pouvoir de nuisance sans limite que possèdent Macron et sa petite clique, à commencer par Cluzel qui comme son petit chef passe son temps à mentir éhontément et sans vergogne en affirmant à tout micro qui se présente qu’elle agit pour le bien des personnes handicapés, tout en faisant exactement le contraire, bien installée sous les dorures luxueuses de son ministère… Ambitions prédatrices et intérêts personnels sont en fait les seuls motivations de cette triste bonne femme, brave petit soldat de son gourou Macron !!! La désinformation succédant aux mensonges !!!
    Je ne comprends pas que les associations ne se soient pas dors et déjà mobilisées unanimement et avec force pour dénoncer et rejeter par avance ce projet funeste !
    Après on pourra toujours pleurer, il sera trop tard ! Comme à chaque fois…. :-/

    Copello
    —————————————————

    • Je reviens encore ici pour dire combien nous devons etre vigilants et je suis d’accord avec toi pour constater le bien peu de réactions à ce jour des associations face à cette arnaque qui semble se profiler à l’horizon concernant l’abandon de l’AAH et son mode de calcul actuel pour cette mascarade de rua qui laisserait beaucoup d’entre nous dans la misère pour parler poliment.Quand on constate que beaucoup de réformes sont votées en force par ce gouvernement nauséabond je me demande finalement ce qui pourrait empecher le nivelement par la bas rèvé par macron et sa clique.Le plus infernal dans cette affaire c’est que l’on doit attendre avec cette épée de damoclès au dessus de nos tetes pendant encore des mois pour savoir vraiment ce qui va nous tomber dessus comme si ça n’était pas déja assez pénible de vivre notre quotidien de douleurs et autres handicaps.Personnellement j’ai réussi tant bien que mal durant ces 25 dernières années à épargner un peu d’argent pour financer une partie de ma dépendance future à cause de ma maladie et il est hors de question pour moi de devoir déclarer mon épargne pour me retrouver privé de tout ou partie du futur rua.L’épargne quel que soit son montant pour une personne handicapée ou malade n’est destinée qu’à payer des frais liés à la maladie ou au handicap et certainement pas à partir en vacances, notre vie et situation n’a strictement rien à voir avec celles des personnes valides et en bonne santé percevant par exemple le rsa, il est inadmissible d’envisager faire une telle comparaison comme aime si bien le marteler cluzel.

  29. Moi meme depuis 27 ans j’ai adopté la meme conduite que c’elle d Eric, aussi je suis tout fait sur la meme longueur d’onde que lui. Effectivement l’ épargne acquise ne doit pas se substituer à une allocation style RUA. J’interviens encore une fois car je trouve le comportement de Mme Cluzel de comparer l AAH à un RSA amélioré inacceptable. C’est vrai qu’elle ne connait pas de difficultés matériels au vu de son patrimoine pour ellle meme et sa famille (1,33 millions d’euros). Je viens cet aprés midi de faire des radios et je dois faire une infiltration. Quelle belle vie n ‘est ce pas, non aujourd’hui je n’étais pas dans mon chateau comme Francois de Rugy dégustant des homards, du champagne etc..Aussi si l AAH c’est si magnifique que cela qu’ils prennent tous nos problèmes de santé. Par ailleurs cette masc arade va continuer jusque quand ? Réponse après la concertation, des mois d’attente pour savoir si on nous met à l échafaud avec cette arnaque de RUA. La concertation annoncée ne serait pas plutot une réunion d’information ou les décisions sont déjà prises ? Il serait temps que cette état de fait soit clarifier. Par ailleurs si une personne ne peut reprendre une activité que se passe t’il ? Pas de RUA, la rue. Pendant ce temps la certains vivent dans des cadres idyllique, l’abondance et la luxure. Enfin en France il y a environ 5,6 millions de chomeurs pour 526000 emplois disponible annuellement , alors dite que vous etes handicapé et peu productif alors là !!!!!C’est pourquoi on ne peut comparer une personne valide à une personne handicapée, elles nont pas eu affronter un quotidien médicale permanent et de souffrances physiques et morales. Aussi stop aux injustices conservons l AAH avec ses spécificites car au bout du bout ce sont des personnes malades que l’on vise pour faire des économies. Pour rappel le Génèral DE GAULLE payait lui meme ses receptions personnels, son electricté etc ( à mediter pour toute la smala Macronniste ). Je suis écoeuré par ce soi disant nouveau monde qui passe son temps à mentir en affiirmant qu’il agisse pour notre bien. Voilà ce que je pense face à ce projet démoniaque de recul des droits, j’espere que la page n’est déja pas écrite. Salutations à tous

    • A mon avis les décisions sont déja prises et la mascarade de consultations et autres blas blas jusqu’à la fin de l’année n’y changera probablement pas grand chose mais je garde un léger espoir que les associations se mobilisent pour empecher ce hold up du rua.

  30. Comment peut-ont sois disant augmenter l’aah ,et derrière vouloir l’a tuer avec d’autres réformes comme le rua, la suppression des 179 de complément, ont peut simplifier des démarches ou autres pour mieux ce repérer dans les dossiers, mais simplifier ne veux pas dire recule des droits, et diminutions des acquis david

  31. Effectivement je pense que l’on assiste à une farce. Les carottes seraient elles déja brulées sans doute. Le baratin ça marche une fois, mais faire du handicap la priorité du quinquennat puis ensuite faire le contraire. Les personnes handicapées votent, les citoyens hors handicap eux aussi. Un jour fatigué de ce petit monde macronniste ils seront rejetés par les urnes et comme ses prédecesseurs Mr Macron et compagnie prendront la porte, mais d’ici la le mal sera fait. Espérons toujours. Salutations à tous

    • en effet le jour ou l’on sera débarassé de macron il sera trop tard pour nous, c’est triste à dire mais seule une vraie révolution pourrait renverser ce gouvernement nauséabond, ça n’arrivera malheureusement pas.

  32. L article paru dans le JDD laisse croire que les jeux sont faits, moi le RUA je l’appelerai plus volontiers « ABUS DE FAIBLESSE SUR PERSONNES VULNERABLES » avec maltraitance à l horizon 2023. Les associations font ce qu’elles peuvent pour nous défendre, nous ne pouvons que subir puisqu’e nous n’avons pratiquement pas de marges de manoeuvres pour nous défendre. Gardons l ‘espoir. Salutations à tous

  33. Pourquoi les associations n’organisent toujours rien de réellement efficace pour contrer ce projet qui, si par malheur il advenait, ferait date dans cette accumulation incessante de reculs sociaux Macroniens ???
    Là est la question….

  34. Trop fort ce Mr Macron il fait des cocoricos en annonçant une augmentation de l’Aah il en profite en catimini pour supprimer le complément de ressources aux plus handicapés qui était une reconnaissance de leur incapacité de travailler et englobe l’Aah avec le RUA ce qui va obliger ces personnes en incapacité de travail à travailler , il diminue l’Apl le supprime pour l’accession à la propriété et si vous perdez l’Apl lors de la mise en place du RUA vous perdez la majoration de la vie autonome conditionnée par l’obtention de l’Apl
    Parcours sans faute l’extermination des handicapés ça rappelle des faits historiques et il faisait une priorité du handicap il faut être sacrément calculateur pour programmer ce détricotage en plusieurs actes faites le calcul
    Honte à ce gouvernement inhumain qui peut cautionner ça mediatisons dans le monde entier les agissements bestiaux de cette politique la pire que nous avons eu

    • il ne faut pas se résigner à ce type de scénario, l’aah ne doit pas rejoindre le rua macron, ce type est une plaie mais si beaucoup de personnes handicapées avec l’aide des associations montent au creneau pour dénoncer ce qu’il essaye de faire voter l’an prochain , il se peut que son funeste projet ne passe pas, il faut garder espoir.

  35. j’ai pas compris RUE c’est quoi moi je touche la AAH

  36. Je lis un florilèges d’articles où il me semble que les retours ne sont pas très favorables. 4% d’d’augmentation pour l’allocation adulte handicapé, voilà sans doute la raison d ‘etre du RUA version Macron et compagnie. Le représentant de l ‘UNAPEI a demandé rendez vous à Mme Dubos, espérons qu’il parvienne à renverser la vapeur sinon c’est la misère qui nous attend. Que cette ineptie de RUA soit renvoyé une bonne fois pour toute à son digne créateur, la discussion sur l’inclusion de l’AAH dans le RUA n’ aucune raison d’etre, nous n’avons rien à voir avec ce projet mortifère. De plus il nous faut attendre pour savoir à quelle sauce nous allons etre épicés, cela devient intenable pour les personnes concernées.. Une bonne fois pour toute le RUA aux orties. Et pour Jupiter quel est le pourcentage d’augmentation pour 2017,2018, 2019 et cela jusqu’en 2022. Avec un peu d’espoir. Salutations à tous

    • je suis bien de ton avis, c’est l’attente qui devient intenable en effet mais moi aussi je crains le pire au fond car pour l’instant je ne vois que très peu de réactions des médias et meme des gens concernés pour dénoncer ce scandale en préparation.

  37. Est il question de mettre un quotient conjugal de 1,5 pour un couple ?
    Dans ce cas certains pourraient être amenés à divorcer et décohabiter .
    Quid si l’on a épargné avant d’être mis en invalidité (et même après ) ?
    Sera t on pénalisé pour avoir été prévoyant ? : certaines pathologies mentales sont associées à un niveau d’anxiété invalidant en soi et qui génère un coté fourmi .
    Et ce n’est pas l’inefficacité de la psychothérapie française qui y change grand chose : ils se contentent d’expliquer pourquoi avec des théories plus ou moins fumeuses et une absence d’obligation de résultat qui nécessite souvent l’abrutissement viager par médicaments psychotropes .
    Cependant il faut reconnaître que la société française est basée sur le mensonge tout en étant d’une dureté et d’une violence propres à terroriser les âmes sensibles avant même qu’elles apprennent à parler, et ce n’est pas l’apprentissage de la parole de l’écriture et des mathématiques qui changera le niveau d’anxiété chez le jeune et éventuellement « brillant » élève . « Ils sèment la crainte pour imposer leur ordre ».

  38. Projet d’aligner Ahh et Rua marque une LIGNE ROUGE à ne pas dépasser dans un projet de société et il faut bien en prendre conscience à mon avis. Car ça touche la vulnérabilité et la vieillesse, deux choses que la société soit accepte de protéger ou bien n’accepte plus et les rendre exploitables en terme économique ultralibérale. Et c’est la seconde option qui se dessine avec ce projet à bien des égard pervers, à commencer par la formule « revenu universel d’activité », à ne pas confondre avec le revenu universel de Benoit Hamon qui était inconditionnel, ici conditionné à l’activité.

    Dans ce projet je vois deux choses visées : sous prétextes d’inciter au travail (puisque le vecteur c’est l’activité), les conditions d’attribution de l’ahh seront plus sévère premièrement, et secondement « le budget alloué aux personnes handicapées restera dans le secteur du handicap » dit le secrétaire chargé des personnes handicapées,entendons le glissement du discours ici, l’argent du budget sera recanalisé vers l’ « économie du secteur handicap », donc vers des professionnels, en REPRENANTt aux personnes handicapés, puisque il y aura des perdants de l’Ahh avec des critères modifiées associées à « l’activité » pour accéder à cette allocation. En fait cette fausse générosité du gouvernement permet de sortir sans honte, même en ayant touché aux droits acquis de la population particulièrement vulnérable. La question est bien de ne pas dépenser un centime de plus, garder le même budget mais de le remettre dans une dynamique ultralibérale. C’est ça qui se propose ici un virage plus que jamais ultralibérale du gouvernement. Mais à chaque fois que ce dernier touche les acquis sociaux comme par hasard le handicap est utilisé comme une marque de marketing (voyez le propos du ministre de l’économie, du genre oui on fait ça pour réformer mais on protége en même temps les plus fragiles les handicapés. J’en ai marre de cet effet de vitrine qui utilise la population handicapée) Mais cette réforme dite de lutte contre la pauvreté dit vraiment un virage dangereux. Le revenu n’est « universel » qu’en acceptant le principe de ségrégation face au travail ; valeur travail érigé en valeur absolue qui permet de morceler les forces vives de contre forces au pouvoir et diviser la société ; fonctionnaires/travailleurs privés ; jeunes/vieux ; désormais actifs/handicapées…

    • je crois que beaucoup ici ont pris conscience de l’obscénité du projet de macron mais comment empecher cela?Ce n’est pas tellement le coté activité qui de toute façon est totalement absurde concernant des personnes handicapées et malades mais plutot l’inéluctable modification du mode de calcul de la future aah qui va écarter bon nombre d’entre nous de ce rua puisque pour pouvoir percevoir le rua handicap il faudra déclarer toute ses économies meme non productives d’interets comme c’est le cas pour le rsa et minimum vieillesse ce qui n’est bien sur pas le cas actuellement pour le calcul de l’AAH.Il est clair comme de l’eau de roche que la seule obsession de macron est faire des économies de bouts de chandelles sur le dos des personnes handicapées, je pense que tout le monde a maintenant compris l’arnaque qui se dessine.Ceci dit cette histoire de rua va à mon avis avoir beaucoup de mal à etre votée et il nous reste à espérer que les associations vont réellement pouvoir peser dans les négociations de cette fin d’année pour empecher l’aah d’etre fondue dans ce maudit rua.Une autre chose cruciale pour les handicapés qui atteignent l’age de la retraite et qui continuent de percevoir l’aah jusqu’à leur décès pour ne pas etre obligés de basculer dans le minimum vieillesse; que va donc t il se passer si l’aah disparait en 2023?..

  39. Comme le dit Eric , comme beaucoup de personnes ne pourront jamais travailler le problème semble régler, Mme Dubos le reconnait elle meme. Le vrai hic consiste dans le nouveau mode de calcul qui sera mis en place, c’est à dire prise en compte des revenus du patrimoine style RSA puisque ce sera un socle commum, l’AAH bénéciant d’une fiscalité plus avantageuse celle ci serait gommée par le RUA. Ainsi on pourrait faire des économies en éliminant un maximum d’allocataires qui se retrouveraient privès de ressources. Luc Gateau qui demeure à la manoeuvre au nom des associations négocie, espérons qui’il parvienne à faire basculer ce projet absurde dans le néant. Doi t ‘on se sentir coupable d’avoir fait ses économies en prévision des mauvais jours, je me le demande. Que cette injustice soit balayée d’un revers de main. Le RUA DIRECTION LA DECHETERIE, voilà sa place , nous n’avons rien à voir avec ce fourre tout. Salutation à tous

  40. Mais c’est le droit à la reconnaissance de handicap qui va s’effacer, à partir de là tout est permis. Je ne crois pas, malheureusement, qu’il s’agit simplement de faire des économies… c’est beaucoup plus grave. Attaquer l’Ahh c’est attaquer un grand bloc, jusque là il y avait une certaine limite à ne pas franchir, pour ne pas dire une certaine décence, de la part des dirigeants. Pour pouvoir attaquer l’ahh qui n’est pas un revenu social mais issu de la reconnaissance du handicap associé au droit, comme il a été dit plus haut dans les commentaires, il faut fabriquer en amont une légitimité pour passer à l’action. Je crois aussi que ces gestionnaires et non visionnaires, du gouvernement, veulent mettre en avant et profiter de l’ère numérique pour penser le travail autrement. Mais c’est gens là sont loin de savoir ce qu’est le handicap de l’intérieur, ceux qui le vient. De plus, quelque soit le type de travail, le problème de sa ségrégation en tout domaine ne sera pas effacé en matière de handicap. Et qu’en penser de l’abandon de l’accessibilité universelle, qui a été supprimé il y a peu ?
    J’espère qu’ils ont la prudence, et l’humilité face à « la question du handicap » comme disent ces ministres pour ne pas amalgamer volontairement le plan du droit et le plan gestionnaire et technicien. Voilà ce que je pense. Et j’espère que les médias s’en empareront du sujet avant qu’il ne soit trop tard.

  41. J’espère qu’il y aura plus de remous, de mobilisation sur la question en septembre, mais il faut agir avant qu’il ne soit trop tard. Je préfère être alarmiste.
    Englober l’Ahh au Rua, la démarcèe même est sujette à caution. Parce que le handicap sur le plan juridique est une reconnaissance qui débouche sur celle du droit à la COMPENSATION (reconnaissance fondamentale acquise) et donc qui n’a rien avoir avec le revenu lié à l’activité.
    A croire que les handicapés serait des protégés privilégiés dans un monde de bisous nours. La société est loin d’être inclusive en tout domaine, c’est une évidence, la difficultés est quotidienne pour les personnes handicapées, on a des couts importants qui découlent des problèmes de santés, ce que le gouvernement semble ignorer en attaquant l’ahh, sans parler d’un fauteuil manuel roulant qui coutent 6000 euros et remboursés à 700 euros par la sécu (car tout le monde ne bénéficie pas de l’aide complémentaire de MDPH!! Et oui) J’ai lu quelque part la colère d’une mère d’un enfant handicapé, car une poucette « spéciale » handicap coute plus de 2000 euros tandis qu’une poucette ordinaire coute 200 euros. Il y a un filon économique autour du handicap et ça n’est pas les handicapés qui en profitent… Si le gouvernement veulent faire des économies, ils peuvent plus réguler les prix de ces matériaux (comme ils ont fait avec les lunettes).
    Donc il faudra faire attention, être vigilants, quant à vouloir canaliser l’argent qu’ils venent prendre à l’Ahh en redistribuant pour le secteur. Ça revient à casser le droit à la reconnaissance de handicap, Ça n’est pas au bénéfice de « la question du handicap » comme dit la secrétaire du gouvernement ! Cette question du handicap relève d’une vision de la société, elle n’est pas à traiter, à être marchandée de la façon managériale et la gestionnaire, à l’inspiration du Grand Patron, qu’adopte l’équipe des dirigeant depuis le début de leur arrivée.
    Et si le gouvernement veulent plus d’argent pour embaucher les aidants et faire grandir le secteur en plein boom, ça ne doit pas être au détriment des personnes handicapées !! Oui plus de services, oui moins de chômages ET l’Ahh ! Pourquoi faire dépendre de l’ahh ? pourquoi l’ahh est mis en équation dans cette politique dont le cout revient au gouvernement ? ça n’est pas « A ou B » ; c’est « A ET B ».
    Je dis qu’il ne faut pas céder une once sinon on perd le bras entier. On ne touche pas l’Ahh.
    J’aimerais aussi que les intellectuels interviennent sur la question Pourquoi eux ? parce que la question du handicap n’est pas une question d’un secteur sociale particulier mais une question politique et même peut-être qu’il n’y a pas plus politique que cela. C’est pourquoi le débat en septembre va être tendu.

    • le débat de septembre et octobre sera certainement très tendu comme vous dites mais je me demande si les associations auront réellement le pouvoir d’empecher l’aah de disparaitre, je crois malheureusement que ce soit disant débat soit une mascarade et qu’au final le rua passera en force au vote l’an prochain avec quelques bricolages pour les personnes handicapées, à moins qu’une vraie mobilisation des handicapés se mette en place parce que macron et sa clique se moque pas mal de nous puisque nous ne représentons aucun danger du style mouvement des gilets jaunes qui effraie le gouvernement.Je garde tout de meme un leger espoir comme je le dis depuis des mois dans mes commentaires ici mais il faut que beaucoup plus de gens concernés se réveillent avant qu’il ne soit effectivement trop tard.

  42. Effectivement je pense que la concertation ressemble plutot à une réunion d’informations ou toutes les décisions semblent peut etre prises, une personne handicapée n’effrait pas le pouvoir comme les gilets jaunes puisque nous n’avons pas beaucoup de moyens pour nous défendre c’est plus facile de s’en prendre aux faibles. De plus on peut constater une certaine inertie des personnes concernées parce que elles ne sont pas informées ou ne comprennent pas bien ce qui est en train de se tramer. Face à cela des pétitions, les associations, mais que faire de plus sinon d’attendre les décisions de la smala Macron. Espérons, salutation à tous.

  43. Le gouvernement à tout intérêt à réfléchir sur la décision qu’il prendra sur ce sujet car, un peuple méprisé depuis tant d’années à ces conséquences.

    Juste a titre d’information, dans le préambule de la constitution daté du 27 octobre 1946 dans le titre 1° de la souveraineté à « l’article 2 » il est écrit que,

    La langue de la République est le français.
    L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
    L’hymne national est la « Marseillaise ».
    La devise de la République est « Liberté, Égalité, Fraternité ». (celle-ci à été oublié par le présent gouvernement comme les antérieurs d’ailleurs)

    Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. (Gilets jaunes ont a vu le résultat, répression de la part du ministère de l’intérieur)

    Je pense que tout est dit donc à nous de faire valoir nos droits inscrit dans la constitution vu que ceux qui nous gouverne en font qu’à leur tête et de destituer les incompétents (qui sont nombreux) et même s’il le faut, à coup de pied dans le cul! Allez ouste!! Qu’attendons nous?? qu’il soit trop tard pour ensuite pleurnicher sur notre sort?

    Pleurnicher devant un écran en écrivant ces misères c’est bon peut-être même thérapeutiques mais ça ne résout pas le problème donc à un moment faudra dire basta, rebrousser ces manches et bouger sont cul même en fauteuil s’il le faut pas d’ excuse (sauf pour quelques’un).

    Dans certains pays pauvres, certains handicapés par faute de moyens et de mépris bien sur, sans jambes se glisses à l’aide de leurs bras pour se déplacer, monte sur une chaise avec élan par volonté et persévérance donc….IL FAUT BOUGER SONT DERRIÈRE et ne pas se laisser faire, courage à toutes et tous. Pour info je suis AAH permanent à 80% depuis 1997.

    • Je suis moi aussi comme vous AAH avec 80 pour cent d’invalidité depuis 1996 et suis extremement inquiet du peu de récations à ce jour des personnes handicapés concernées par le hold up en préparation à savoir la disparition de l’aah et son mode de calcul actuel.Il va en effet faloir se bouger et ne pas attendre que cette saloperie de rua macron soit proposé au vote l’année prochaine car il sera trop tard.

  44. Malheureusement Eric c’est ce qui se prépare, la consultation mise en place n’est qu’une réunion d’information. Je suis en AAH depuis 1993 et maintenant arrivé à l ‘âge de plus de 50 ans je dépasserais les 53 ans quand son revenu universel sera effectif. Aucunes informations ne filtrent sur le RUA à l ‘heure actuelle, c’est le silence radio de toute part, face à cela je ne sais plus que dire. Néanmoins dans la pétition de Gabrielle Henry « Non l AAH ne doit pas etc » celle-ci fait part de retour dans sa mise à jour peu encourageant, à savoir que le RUA offrira plus de lisibilité, de pouvoir d’ achat aux personnes en situation de handicap selon le 1er ministre et Macron. Mais de qui se moque t’on , lorsqu’ils ont à faire aux retraités (avec dernièrement l ‘histoire des emplois à domicile) Macron et compagnie font vite marche arrière, ils se souviennent certainement des gilets jaunes retraités de l ‘année dernière, tandis que nous, allons y ils n’ont aucun moyen de défense. Je crains que cette fin d’année soit un véritable cauchemar pour nous avec ce maudit RUA, aucunes informations, aucunes médiatisations avec les enjeux du RUA , peu de réactions des personnes concernées soit parce qu ‘elles ne sont pas au courant de ce qui se prépare ou qu’elles ne comprennent pas ce que sera le RUA. Ainsi si cela continu ainsi bientôt il sera trop tard,plus que 3 mois et rien ne semble bouger dans le bon sens. Je ne sais plus que dire, j’espère qu’un mouvement va se mettre en route pur faire basculer dand le vide ce maudit projet de réforme sinon adieux épargne acquise par privation, par aide des parents. Salutations à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *