Accueil > Droits > L’an II de l’AAH à vie
Vous avez droit, à vie, à l'AAH, la CMI et l'ACTP si vous présentez un taux d'incapacité permanente d'au moins 80 % et que vos limitations d'activité ne sont pas susceptibles d'évolution favorable.

L’an II de l’AAH à vie

Un nouveau décret donne aux CDAPH la capacité de proroger à vie les droits ouverts aux personnes handicapées ayant un taux d’incapacité de 80 % sans perspectives d’amélioration. Même si ces dernières n’ont pas déposé de demande. Néanmoins, pour le moment, continuez à remplir un dossier de renouvellement. 

Plus de 20 000 personnes bénéficient de l’AAH à vie. Même un peu plus sans doute aujourd’hui, puisque ce décompte a été rendu public début décembre 2019, lors du conseil interministériel du handicap de décembre 2019. Cela reste peu rapporté aux 660 000 allocataires de l’AAH ayant un taux d’incapacité d’au moins 80 %. Seuls eux peuvent y prétendre. C’est en effet l’une des deux conditions exigées, la seconde étant que les limitations d’activité ne soient pas susceptibles d’évolution favorable.

Un droit entré en vigueur début 2019…

Il est vrai que l’AAH à vie est un très jeune droit. Il est entré en vigueur le 1er janvier 2019. Même un peu plus tard dans les faits, puisque l’arrêté précisant les critères permettant de juger que les limitations d’activité ne sont pas susceptibles d’évolution favorable n’est paru que mi-février (voir encadré ci-dessous).

… mais pas encore pleinement effectif

« Toutes les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) n’ont pas encore pris la mesure du train de simplification engagé l’an passé, complète Malika Boubekeur, conseillère nationale d’APF France handicap, en charge notamment de l’accès aux droits. En 2019, les droits à vie n’ont pas été accordés à toutes les personnes qui auraient pu y prétendre. »

L’AAH, mais aussi la CMI et l’ACTP

L’AAH n’est pas le seul droit à pouvoir être attribué à vie. C’est également le cas, depuis le 1er janvier 2019, pour la carte mobilité inclusion (CMI invalidité, stationnement et priorité) et l’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP). Toujours à la double condition de présenter un taux d’incapacité permanente d’au moins 80 % et que les limitations d’activité ne soient pas susceptibles d’évolution favorable.

Depuis cette même date, l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) peut, elle, être attribuée jusqu’aux 20 ans de l’enfant. Mais pas ses compléments. 5 200 enfants bénéficient déjà de cette disposition.

La PCH, c’est pour bientôt

Pour la RQTH, l’attribution à vie est entrée en vigueur le 1er janvier 2020.

Et pour la prestation de compensation du handicap (PCH) ? L’ouverture d’un droit à vie devrait intervenir dans le courant du second semestre 2020. Le premier ministre s’y est engagé lors du conseil interministériel du handicap de décembre 2019.

Les CDAPH peuvent s’auto-saisir…

La CDAPH est l’organe de décision des MDPH © CD29 – F. Betermin

Un an tout juste après le texte légalisant l’attribution à vie de l’AAH notamment, un nouvel acte réglementaire, publié au journal officiel du 30 décembre 2019, est venu compléter le dispositif. La simplification se construit pierre à pierre ou, plus précisément, décret après décret. 

Depuis le 1er janvier 2020, les commissions des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) peuvent donc proroger, « sans limitation de durée », les droits ouverts aux personnes handicapées… même si celles-ci n’ont pas déposé de demande de renouvellement de leurs droits. Sous réserve, bien évidemment, qu’elles remplissent les deux conditions ci-dessus.

… mais doivent vous informer

Cette mesure vaut pour l’AAH, la CMI mais aussi pour l’ACTP. Ainsi que pour la RQTH et l’orientation vers le marché du travail

Vous avez plusieurs droits ouverts ? Et celui à l’AAH arrive à échéance avant ceux à la CMI et à la RQTH ? Si la CDAPH proroge vos droits à l’AAH, alors elle le fera également pour vos autres droits, précise le décret.

La commission est bien évidemment tenue de vous notifier ces décisions. Elle doit également préciser que vous pouvez solliciter à tout moment la MDPH afin d’obtenir un nouvel examen de votre situation et, le cas échéant, une révision de vos droits.

Prudence, les MDPH ne sont pas encore prêtes

Envoyez votre demande six mois avant l’échéance de vos droits.

Voilà pour le cadre réglementaire… sur le papier. Mais dans la vraie vie, ce décret mettra sans doute un certain temps avant d’être appliqué partout. Ne prenez pas, pour le moment, le risque de parier sur l’automaticité à laquelle ce nouveau texte ouvre la porte.

« Concrètement, les MDPH vont s’autosaisir et transmettre à la CDAPH les dossiers qui sont les plus susceptibles de remplir ces conditions, sans nouvelle demande de pièces auprès de la personne. Il ne s’agira pas nécessairement des droits arrivant à échéance, précise la Direction générale de la cohésion sociale, sollicitée par Faire-face.fr. Les bénéficiaires de l’AAH dont les droits arrivent prochainement à échéance doivent donc toujours formuler une demande de renouvellement. » 

L’AAH jusqu’à dix ans au lieu de cinq

Enfin, le décret fait passer de cinq à dix années la durée maximum d’attribution de l’AAH pour les personnes ne remplissant pas les conditions pour en bénéficier à vie.

La durée maximum pour le complément de ressources grimpe également à dix ans. Pas plus puisqu’il est voué à disparaître en décembre 2029 pour ceux qui en bénéficient déjà aujourd’hui.

« Pas de possibilité d’évolution favorable. »

Quels sont les critères permettant de juger que vos limitations d’activité ne sont pas susceptibles d’évolution favorable ? L’arrêté du 15 février 2019 apporte la réponse.

« L’évaluation établit l’absence de possibilité d’évolution favorable à long terme des limitations d’activités ou des restrictions de participation sociale occasionnant une atteinte définitive de l’autonomie individuelle des personnes qui ont besoin d’une aide totale ou partielle, d’une stimulation, d’un accompagnement pour l’accomplissement des actes de la vie quotidienne ou qui nécessitent une surveillance. »

A propos de Franck Seuret

Franck Seuret
Journaliste éco-social et documentariste. Spécialiste de la politique sociale du handicap.

Lire aussi

Petite enfance et handicap : pas de personnel médical, pas de médicament, pas d’enfant sous traitement

En janvier 2016, une micro-crèche avait refusé de continuer à accueillir une fillette épileptique au …

74 commentaire

  1. Avatar

    Quand es ce qu’on va arrêter de pénaliser les personnes avec un handicap qui vivent en couple avec une personne valide en réduisant de moitié son AAH ?

    • Avatar

      Toute à fait raison car ses un droit à nous vu que ses nous qui a vont travaille et somme user au travail pas notre conjoint

      • Avatar

        pour carier de retraite ya de cotisastions pour cnav de retraite de Aah au comant jai touche aah depuis 1998 a nous et 5/ inferieur de securete siciale de travail a ce que en le droit pour cotesastions de retraite ja 80/ de handicape

    • Avatar

      Vous avais tout a fait raison car on n’a plus notre indépendance financière et sa je trouve que ces une honte

      • Avatar

        En effet je constate, qu’il y a beaucoup d’inégalités, niveau logement pour Les bénéficiaires de l’AAH. C’est révoltant de se voir refuser une location, soit=Cautionnaire indispensable,, propriétaires réticents.. Les Assistantes sociales, de ce côté là n’interviennent pas.

    • Avatar

      oui c est discriminatoire et rend la personne handicapée encore plus dépendante!
      par ailleurs si la personne handicapée pouvait travailler elle le ferait…conjoint ou pas!
      il faut cewsercde croire que les personnes handicapées seraient riches et autonomes avec 900 euros par moi!

      • Avatar

        Moi perso avec leur loi pourri je n’ai aucune aah car mon mari gagne un peu plus de 2000€, mais croyais vous qu’avec 2000€ on peut vivre à 4, ben non.

        • Avatar

          Oui moi je suis reconnu a 80% et en plus sa se voi lorceque je me présente pour une offre d emploi on me dit pourquoi vous voulez travailler vous touchez pas la AAH je dit que non je n’ai plus le droit mon mari dépasse le plafond alors qu’il gagne que 2000€on fait quoi avec 2000€ le calcul et vite fait vous peyer un loyer a 1200, le gaze et EDF qui ogmente chaque moi l’eau ya pour 500€ + assurance maison voiture et voilà il raiste plus rien a la fin du mois il raiste que la misaire de tout les jour on ne vie plus on se supporte plus vous avez je pense tout les jour a maître fin a ma vie je n’ai mare de cette souffrance déjà en souffre du matin au soir et là on ne vie plus on peux pas travailler et on a pas d’argent on n’a rien mais rien quel vie de maire voilà je n’ai mare.

      • Avatar

        Exact. On n’a pas à vivre aux crochets de son conjoint qui se tue déjà au boulot pour un salaire de misère.

    • Avatar

      Mon épouse perçoit l’AAH depuis plusieurs années sauf que son allocation est passée de 705€ en 2017 à 127€ en 2019 parce je suis parti en retraite en2015 et que j’ai perçu une indemnité en2017. Qu’est ce que le revenu vient faire dans le calcul de l’AAH. De plus calculer sur N-2 pendant ce temps là on change la vaisselle de l’Elysée, la moquette, on prend l’avion pour faire 200km, une piscine à Brevancon, madame qui coûte 62400€/an pour se faire mettre un coup de peigne et la peinture, 7chauffeurs, 4 secrétaires, 6 bureaux, gagné 450.000€ man, . Sarkozy qui est parti de l’Elysée avec une C6 V6 HDi payée par le contribuable pour 44.141€.il est temps que nous les handicapés, faire la révolte, mais le grand responsable est la CAF, on le voit avec les APL, ils sont comme ce gouvernement, INHUMAINS

    • Avatar

      Bonsoir tout le monde c’est une bonne initiative de reconnaître l handicap et de facilité ses droits il ya des personnes dans de situations précaires et leurs droits d handicap ne sont pas

    • Avatar

      Réduire de moitié n’est pas systématique. Cela peut même priver totalement d’aah une personne en situation de handicap en fonction des revenus du conjoint. Ce qu’il faudrait c’est que seuls soient pris en compte les revenus de la personne en situation de handicap pour ouvrir ou pas les droit à L’AAH

    • Avatar

      Bonjour a tous
      J aime bien le titre faire face! Lol
      Depuis 2007 j ai ete aidante familiale de mon mari en elevant 3 enfants de 4 9 et 12 ans! Conclusion : seule face
      Au handicape a plus de 80% de mon mari…obligee de me separee car moi meme au bout du roukeau je fais un burn a out incapable de roen faire grosse depression..epuisement physique et moral
      Je suis veuve depuis 2018 et mon fils lui ausdi a un handicap et la mort de son pere n arrange rien
      Je suis usee personne poyr aider et pas « assez malade pour les complètements lol!
      Franchement je ne sais pas sur quoi ils se basent pour les pourcentages !
      Mais avant ils devraient venir vivre une semaine avec moi pour m evaluer
      Epuisee au bout…moralement j ai des douleurs physiques dans tous mes os aussi j ai meme plys la force de me battre pour ça!! Donc je vais essayer de continuer a m occuper de mon fils handicapé qui a 17 ans jusqu’à ce qu il est au moins une formation et mon je m occuperai de moi quand?
      Financièrement c est biensur une cata! Sans complètement en plus!
      Des jours je peux a peine marcher tellement j ai mal aux pieds ou poryer des casseroles avec mes mains!
      Bref…seule face aux handicape
      Avec 900 eros plus 110 pour mon fils
      La misere quoi!

    • Avatar

      C’est une honte qu’en 2020, en France on en arrive au fait qu’une personne qui touche l’AAH n’ait pas le droit de vivre en couple et perd son AAH dans ce cas…

    • Avatar

      Pour notre part cela fait plus de 15 ans qu on ne touche plus l AAH sous prétexte que je gagne ma vie
      Plus je gagne, moins elle perçoit
      Drôle de considération du handicap

    • Avatar

      C’est vache!Je sais!Jesuis dans la même situation et la moitié de mon allocation seulement m’est versée alors que je suis lourdement handicapée!pire!comme j’avais fait un ces il y a trés longtemps,en 1995,en 1998,la caf ne m’a pas versé d’aah pendant 1 an ni d’apl.ce qui fait que je vivais et payait min loyer avec l’argent que j’avais de côté!Le plus dégueulasse et que la loi disait que ces et aah étaient cumulable!J’aurais dû attaquer la caf en justice pour récupérer mes billes!

    • Avatar

      Percevoir l’Aah et ne pas être imposable, puis redevenir imposable. Est ce que je ne pourrai pas bénéficier de la AAH à vie alors

    • Avatar

      Quand j’ai appris que l obtention de l aah à vie serai admis que pour les personnes en rqth de 80% cela me répugne !! j aurai aimé que le gouvernement mettent en place une loi d insertion OBLIGATOIRE à ces rqth de 80% dans les esat. cela soulagera ces messieurs des comptes publics.

  2. Avatar

    L’AAH « à vie »… ou plutôt tant que cette allocation existera… ?!

    • Avatar

      Ok pour l’AAH à vie pour nous qui sommes handicapés à >80%. Ce serait légitime parce que, repasser par le sempiternel renouvellement tous les 5 ans puis 10 ans alors qu’il est clairement rempli par le médecin traitant ou le spécialiste que nous sommes « finis » pour parler cru, c’est rébarbatif, pesant et démoralisant : À chaque fois, nous avons l’impression de repartir de zéro.
      Mais qu’en sera t il de complément de ressources ?
      J’ai lu hier qu’il était question de supprimer ce complètement au bout de 10 ans pour les anciens handicapés qui ont toujours été à> 80%.
      Je me vois mal pouvoir vivre sans ce complément en toute honnêteté.
      Je suis donc très soucieuse quant à mon proche avenir, car déjà avec les compléments qui s’ajoutent à l’AAH, depuis l’élection de Macron qui participe activement à notre débâcle, j’ai vraiment du mal à joindre les deux bouts. Et je ne me permets aucun extra .
      Notre situation est très grave !

    • Avatar

      En effet cette bonne nouvelle au demeurant n’est qu’un leurre puisque de toute façon l’aah aura disparue en 2022 au profit du rua et la on pourra réellement parler de catastrophe pour les handicapés.

  3. Avatar

    Il faudrait déjà avoir le 80 pour cent ds notre région une personne peut avoir un aidant ou un handicap sans espoir d’amélioration et pas de 80 pour cent.

    • Avatar

      Tout à fait d’accord je ne comprends pas ce système de calcul avec la différence de 1 pourcents ne le retrouve en carrément dans la merde c’est le cas de le dire moi je suis reconnu à 79 % depuis 15 ans et pourtant j’ai des gros soucis de santé dermatomyosite maladie von Willebrand opérer du dos mais je n’ai que une reconnaissance à 79 % ce qui fait que pour 1 pourcents je perds énormément d’avantage

    • Avatar

      Au moins , si vous n’avez pas 80% ou plus , vous n’êtes pas foutus : C’est plutôt bon signe, non?

    • Avatar

      J’ai le droit à l’aah mais étant mariée, mon mari fait beaucoup d’heures pour payer les factures donc on dépasse le plafond donc pas d’aah, donc je vie aux crochets de mon mari, c’est pas top d’être handicapé et en plus on nous rabaisse pas autonome, on n’a pas demandé à être malade, je suis en invalidité depuis 18 ans, on pourrait être reconnu comme handicapé et non foyer fiscal, le mari n’a rien à voir il doit bosser pour 2,bonne année

  4. Avatar

    Je ne comprend pas avec plusieurs maladies chronique et diabète typ 2 plus apnée de sommeil gros soucis avec ma santé qui permette pas de travaile avec les médicaments pour somnifère plusieurs médicament toujours mon dossier est refusé la je suis avec l recours il a 1 ans toujours aucun réponse mon dossier toujours chez les médecins brf suis en attente mais c est ma 3eme fois

    • Avatar

      Je suis handicapee depuis 1996 à 80% mon handicap n est pas susceptible d évolution puisque j ai fait 3 AVC j ai fait une arythmie cardiaque l années dernière et maintenant j ai du diabète et les yeux malade . Par ailleurs la caf m a supprimer l location d autonomie que ainsi que l allocation logement que j avais aussi et le complément d aah sans rien me dire pourriez vous reetudiez mon dossier en vue de récupéré mes droits car mon état de santé e va pas en s améliorant loin de la merci à vous

    • Avatar

      Vous vous pouvez conduire moi j’ai pas le droit de passé le permis ne vous plaignez pas

  5. Avatar

    Quand on voit qu’on l’accorde que pour 14 mois, après 7 mois d’attente de traitement de dossier, pour une sclérose en plaque avec séquelles qui ne reviendront pas et que donc on a même pas 1 an de répit qu’il faut tout redemander…. l’aah à vie !? À voir.

    • Avatar

      Je suis dans le même cas sclérose duepuis 2002 diagnostiqué 3 ans plus tard donc séquelles qui vont avec tout le côté gauche qui a morfler et je suis reconnu qu’à 79% et bien sûr mon côté gauche ne se remettra pas par enchantement mais bon c’est comme ça on doit tout les ans prouver notre handicap qu’en la date de ce fameux rdv à la mdph arrive j’en suis malade d’être refuser ou je ne sais quoi! C’est inadmissible bon courage.

      • Avatar

        Bonjour à tous,
        Quand on voit la revalorisation de 40 euros, ainsi la perte de la acs, on est toujours perdant pour une personne seule!
        On nous donne par la droite et on la retire par la gauche.
        C’est inadmissible.

  6. Avatar

    6 mois je suis on galère avec la caf de Paris….je ne arrive pas avoir mon aah ..6 mois de réclamation. Mail.courir. aplle etc…..je ne jamais compris leur problèmes…handicapé de 80% pas de revenu el la caf sont fau…..

    • Avatar

      Bonjour fait appel au conseil général sa peut être faire bouger les choses car je eu le même cas que vous

    • Avatar

      Il faut faire remplir ton dossier de demande auprès du médecin traitant et le déposer a la MDPH.si vous n’obtenez pas gain de cause écrivez au tribunal du contentieux d où vous habitez.precisez bien que vous êtes a 80pour 100 d incapacité et que vous ne touchez rien . C est pas normal. Voilà bon courage a vous.

    • Avatar

      Bonsoir faites appel au ministre du Handicap qui répondra au plus vite ethediter pas à lui envoyer un courrier en Recommandée avec Accusé de Réception ce qui vous permettra d’avoir un réponse plus rapide et aller voir un service social aussi pour intervenir puis  » votre médecin traitant doit évoquer que votre Handicapé vous atteind votre moral psychologie qui n’est pas une honte et dans la déontologie médicale des milieux hospitalier ont vous l’oblige pour faire aucun rejet a des appareils et des corps étranger sur vous ,ce qui est min cas  » sinon c’est vraie que c’est plus difficile de pouvoir obtenir des droits a 80% et dans la légalité car un cancer de quelque soit le tôt doit être reconnu a 80% par contre une apnée du sommeil n’est pas reconnu c’est toute la différence et pourtant la personne est atteinte aussi moralement de cette maladie alors bon courage et bateau vous pour vous faire entendre a la MDPH au tribunal purdiciplinaire avec votre dossier béton et montrer bien votre état physique et moral … Je sais de quoi je parle car la maladie ne fait aucun cadeau mais c’est un chat de tous les jour ….Isa
      Meilleurs voeux a vous tous ,merci Respect

    • Avatar

      Si votre conjointe a un revenu, cela explique cela

  7. Avatar

    C est exact quand va t on arrêter de pénaliser les personnes vivant en concubinage…..Il faut le vivre pour connaître les conditions….

    • Avatar

      Ça fait 10 ans RQTH ma santé ce dégradé je ne peux plus travailler soit disant on t’aide quand on est handicapé c’est faut il te discrimine. J’étais au chômage dès mes 60 ans il n’ont supprimés je vis avec 100€ par mois que mon conjoint peux le permettre car après avoir payer toutes les factures. Maintenant je ne fais plus confiance à personne. Soit disant ils sont là pour t’aider mais ils t’enfoncen pus dans la dépression que de t’aider alors je dois me débrouiller toute ça fait 1 ans je fais valoir mes droits en échange rien pourtant j’ai travaillé et payer des impôts comme n’importe qui alors quand on demande une pension invalidité on te refuse. Alors si vous avez une solution dites moi comment faite pour faire valoir mes droits. Merci

  8. Avatar

    Bonjour je travaille comme agent technique pour la commune, j’ai plus de travail depuis le 14 Mars 2019, reconnu inapte à tout poste, comment va ce passer pour l’AAH..

    • Avatar

      Si l’ensemble des revenus de votre foyer ne dépassent pas le taux plein de l’aah, alors vous percevrez le differenciel. Le taux plein de l’aah étant de 900€, si dans le foyer vous êtes au delà alors vous percevrez 0

  9. Avatar

    Moi je suis épileptique et je n’est droit à rien ! Car pour la mdph je fais pas de crise assez souvent. Mais je n’arrive pas à trouver du travail avec cet maladie qui m’ handicap . Et qui me pose beaucoup de problème au niveau de la médecine du travail car j’ai beaucoup de restriction

    • Avatar

      Plusieurs pathologies invalidantes en Invalidité catégorie 2, carte de stationnement, carte prioritaire station debout mais… Pas moyen après plusieurs demandes d’avoir la CMI 80%. Comment faire ??? Alors l’AAH à vie…???!!!
      Et j’ai eu l’AAH quelques mois puis en concubinage et là plus rien. C’est vraiment une usine à gaz, du trompe idiot dans les annonces faites ! Mais au final personne n’y comprend rien.
      Cordialement. CB.

    • Avatar

      Fred il faut que tu demandes des électro ambulatoire et qu’il te garde une journée et une nuit comme sa ils verront que tu es épileptique je te parle car je suis épileptique depuis 30 et j’ai étudié le dossier car on a découvert mon épilepsie a 12 mais va dans un centre ou il ne pratique que des recherches sur cette maladie n oubli pas un petit courrier de ton docteur courage

  10. Avatar
    Nathalie De craeke

    Quand va-t-on enfin considérer que ce n’est pas parcequ’une personne handicapée n’a pas d’aidant qu’elle n’a pas besoin d’être aidée. Handicapée entre 50 et 79%, j’ai 49 ans, célibataire et sans enfants, jusqu’a maintenant j’étais fonctionnaire de catégorie C. Je me suis vu refuser le peu d’aide que j’ai demandé, aide pour payer femme de ménage, carte CMI stationnement (parceque trop jeune ou parceque je travaille, ou pas assez handicapée…). Je cumule 3 maladies grave (ALD). Aujourd’hui je dois arrêter de travailler car je n’ai plus la force d’assumer le travail + le quotidien et personne pour m’aider à domicile !

    • Avatar

      C’est effectivement un sujet dont on ne parle jamais ici à savoir que les personnes comme nous touchant l’aah n’ont aucun droit à une aide ménagère ou à domicile, comme si on pouvait imaginer pouvoir faire le ménage ou meme s’occuper de la maison et faire la vaisselle lorsque on est en souffrance jour et nuit.Je suis comme vous et je dois payer de ma poche mon aide à domicile à savoir 250 euros par mois, vous imaginez que c’est une abhération mais malheureusement il n’est toujours pas prévu de réformer la pch et d’y inclure au moins l’aide ménagère.

  11. Avatar

    Bjr à tous,je pense qu’on devrait faire une nouvelle pétition ou plus pr redemander à ce que les personnes handicapées en couple perçoivent leur ‘Aah afin d’ être un minimum indépendantes (au moins financièrement)

  12. Avatar

    Le gros problème c’est qu’il n’y a pas de coordination entre la CPAM(sécurité sociale )et la MDPH. Je suis SCOTCHÉE DANS MON LIT TOUTE LA JOURNÉE !
    Mon ami (72 ans)moi 52 ans me fait 1 plateau repas et pour la toilette c’est 1 fois par semaine que je paye 21€ de l’heure par 1 Aide Handicapée qui reste 2h!! Il faut parler+se battre .Harceler la MDPH +CPAM.Merci au téléphone d’exister.Il faut communiquer chacun à sa manière.

  13. Avatar

    Bonjour à tous

    Effectivement il faut faire une réforme.

    Car c’est une ancienne loie injuste qui devrait

    Plus exister.

    L’handicap est à nous pas à sont conjoint. Alors l’AAH financièrement devrait être attribuer sans conditions de resource
    De sont conjoint.
    Ont est en 2020 est ont à helas encore cette
    Vieille l’oie ?

    Mr les politiciens réveiller vous est reformer
    Vite cette loie injuste ?

    Pour le respect des handicapé

  14. Avatar

    Bonsoir tout le monde c’est une bonne initiative de reconnaître l handicap et de facilité ses droits il ya des personnes dans de situations précaires et leurs droits d handicap ne sont pas

  15. Avatar

    Bonsoir à tous.
    De toute façon ils vous faut savoir que ont ne nous dit pas tout lorsque nous faisons une demande pour toucher l AAH.
    Le 9 janvier je me suis présenté a ma caf et il est clair que l AAH c est en fonction des revenus du foyer et si vous avez des enfants majeur votre AAH diminue.
    Je pense que tout ça n ai pas normal que l on soit obligé de toucher a l AAH j ai l impression que ça dérange que l on perçoivent l AAH avec le salaire de notre conjoint. Apparemment ça fonctionne comme ça d après la caf.
    Au début de l acceptation de l AAH ont nous dit vous allez toucher tant et quelque temps après l AAH commence a diminué.???.

    • Valérie Dichiappari
      Valérie Dichiappari

      Pour connaître toutes les règles de l’AAH, nous avons publié un dossier complet, en ligne sur ce site, accessible dans l’espace « Boutique » : https://www.faire-face.fr/boutique/dossier/aah/
      CDLT La rédaction

      • Avatar

        lol comment c est peiti faire un truc payant pour comprendre les regles d une allocation sociale de surcroit pour les handicapées, et facturées 2.9 euros, NON MAIS QUEL MONDE DE RATS

        • Valérie Dichiappari
          Valérie Dichiappari

          Bonjour,
          Cela n’a rien de « petit » comme vous l’écrivez mais tout de « grand » au contraire. Un dossier complet qui regroupe des informations dont certaines non accessibles ailleurs. Il existe un métier qui s’appelle journaliste et il est rémunéré. Les informations de qualité ont un coût en effet et celui dont vous parlez est de 2,90 euros. Mais vous restez libre de ne pas acheter ce dossier. Bien cordialement,

  16. Avatar

    C’est déjà tres ifficile de vivre handicapés et en plus sans soutien socialet ni psychologique j
    La personne handicapé n’a pas à avooir ou de subir des actes de descrimintion
    Cela peut nuire et altérer sa santé psychique moral et physique
    Toute personne handicapé doit être respecté aider et soutenue dans ses démarches par les sévices concernés
    Faire-valoir et fonder ses droits
    Je suis aussi par là et j’ai souffert mais j’ai réussi à faire-valoir mes grâce à des amis qui diriger
    Aujourd’hui je me bats encore pour obtenir et valoriser tout mes droits qui me sont pas acquis
    Malgré tout l effort et le soutien je n’a pas encore acquis tout mes droits
    Nous sommes en France et je suis française et vive la France et les droits

  17. Avatar

    J ai une maladie orpheline qui a était reconnue à 80 % mais je travailler avec ça
    Depuis 2016 mon taux à comme par magie baisser à moins de 80% sans raison
    Je suis sans emploi et ma petite retraite n est pas assez suffisante
    Je trouve que depuis que le conseil générale s occupe du handicapé c est une catastrophe
    Je vis seule et mon état de santé est toujours la la maladie n a pas disparue
    Comment récupérer mon taux à 63 je suis decourager

  18. Avatar

    Du ciné avec un handicap à 80 % ils et normale qu elle soit à vie c est du Macron mania et Buzyn elle n as riant compris à l handicapés ils sont dans la pauvreté organisée Macron créateur de misère et pauvreté allé voté Macron une perte total !

  19. Avatar

    Tout cela demeure bien beau mais moi je tempère cette nouvelle puisque l ‘aah devrait disparaitre en 2023 avec le RUA, l’AAH doit survivre sinon cela va être la galère pour nous tous, nous pouvons toujours espérer mais moi je ne me de guerre lasse peu d’illusion. Avec courage salutations à tous

  20. Avatar

    depuis 15 ans j,aie une carte à 80 pourcent ,je viens de faire le renouvellement refus 15 après je suis moins handicapée je précise entre les 15 ans j,ai fais un avc quelle honte ,j,aurai beaucoup à dire!!!

    • Avatar

      pouvez vous m’indiquer quel a été le motif du refus, avez vous été convoqué pour le renouvellement de votre dossier ?Ca me parait invraisemblable si vous avez un taux à 80 pour cent que le renouvellement ne soit pas automatique.

  21. Avatar

    JE TROUVE PAS SA NORMAL QUE L’ON SE BASE SUR LE SALAIRE DU CONJOINT POUR DONNE L’AAH SAIT COMME SI IL SE BASAIT SUR LE SALAIRE DU CONJOINT OU VISE VERSA POUR TOUCHER LE CHOMAGE SAIT VRAIEMENT N’IMPORTE QUOI MOI JE SUIS A 80% DEPUIS DES ANNEES J’AI FAIT 4 ANS DE DIALYSE PERITONIALE ET 11 ANS D’HEMODIALYSE J’AI DES PROBLEMES ARTICULAAIRES ET ILS SE BASSENT SUR LA RETRAITE DE MON MARI VRAIEMENT PAS NORMAL

  22. Avatar

    Tout le monde râle,je suis handicapée à plus de 80%, mais personne ne bouge,ne manifeste,on ne voit jamais les associations dans les médias,on nous a ainsi supprimé le complément de ressources les doigts dans le nez, alors que le sénat avait voté pour son maintien.Si on ne bouge pas, ça va mal finir,et si on passe au Rua, autant dire que nous allons perdre tous nos droits.Peut on saisir la cour européenne des droits de l’homme,ou autre ?car plus on sera nombreux à nous battre et plus, ça aura d’impact.Quelquun a t il une ou des solutions ?,

  23. Avatar

    Bonjour pour ma part pour ma femme handicape son aah est passer de 900 euros a 156 euros je trouve sa inadmissible comme je travaille ils ont prix mon salaire en compte

  24. Avatar

    Etre handicapé c’est être condamné à rester pauvre ? Hein ?

    Chaque jour je vois ma femme partir travailler et faire tout ce qu’elle peux pour que sa mission soit bien faite. A plusieurs reprises, son employeur l’a récompensée en augmentant son salaire; soit par mérite soit par obligation statutaire (coef). Et bien à chaque fois qu’elle a perçu un centime de plus, c’est un centime qu’on m’a retiré !

    Pourquoi prendre en compte le salaire du conjoint ? Avoir un mari handicapé n’est pas suffisant ? Il faut la punir un peu plus chaque jour ? Qu’à t’elle fait de mal ? hein ?

    Ce n’est pas moi qui ait des ressources supplémentaires, c’est le salaire de ma femme qui augmente !

    Alors, quoi ? Parce qu’on est handicapé on doit punir son foyer et rester pauvre à vie ? C’est ça ?

    Imaginez ce que ressent ma femme à chaque fois qu’elle voit sa fiche de paie; elle est censée être récompensée par ce salaire ! Ce n’est pas le cas, pourquoi ? A cause de moi et de mon AAH….

    Maintenant, imaginez ce que je ressent… Je suis le responsable de cette situation. Je ne peux rien y changer. Années après années je vois mon AAH fondre parce que ma femme a été récompensée pour son travail et son expérience dans son entreprise ! Mais ce n’est pas tout ! Le peu que je gagne ne suffit plus plus assumer les factures que je payais jusqu’à maintenant, je suis donc dépendant du salaire et du travail de ma femme. Chaque jour me dévalorise, toujours un peu plus, aux yeux de ma femme et aux miens…. Condamnés à rester pauvres à cause de moi…..

    Il y a quelques années j’ai vu Mr Macron, à la télé, face à ses « adversaires » politiques juste avant le premier tour des élections. Je me rappelle parfaitement de ses mots. Attention, je parle bien de SES mots, pas d’une confirmation des propos d’un autre, non ! Il a dit : « Pour les handicapés, nous sommes tous d’accord, 1000 euros par moi est un minimum à adopter ! » Les autres, bille en tête, lui ont tous répondu « oui, bien sûr ». Chacun a trouvé ça normal comme situation a faire « adopter » en France l’année même, en cas de l’élection de chacun…. Ce dossier étant vite traité pour cette soirée, vu que chaque candidat était d’accord, ils sont vite passé à autre chose !

    Est-ce que c’est ce qu’il s’est passé ? Non ! Bien sur que non ! Bien vite, on est passé de 1000 à 900 € dans la proposition puis après les élections les magouilles ont commencé. On nous a dit que l’AAH allait être revalorisée à hauteur de 100€ pour tous, puis on nous a fait attendre pour enfin être revalorisé de 40€. Et c’est des mois et des
    mois plus tard qu’on ajouté 40 €. Et puis…..et puis c’est tout ! Dans le même temps, on s’est empressé de trouver une solution pour qu’un maximum d’handicapés ne touchent pas ces montants (parce que faut pas déconner, on ne va pas donner des sous en plus aux handicapés quand même !). Pire, ils ont été assez vicieux pour que cette mesure fasse faire des économies au gouvernement ! Oui, oui, des économies sur le dos des handicapés !

    Aucun gouvernement de la Vème république n’avait osé aller si loin, aucun ! Faire des promesses aux handicapés, ne pas s’y tenir et au contraire leur supprimer des droits et pensions ! Voilà ce qu’ils nous ont fait, à NOUS ! Et moi, nigaud, comme des millions de français, j’ai voté pour ça !

    Bien sûr, il n’est pas nécessaire de le préciser, mais je le dis, parce que j’en ai envie; j’ai fait parti de la charrette qui n’a pas touché un centime de plus ! Je touche même moins aujourd’hui qu’avant l’élection de Mr Macron… Et c’est bien ce qu’IL avait prévu et calculé ! MERCI MON GARS !

    Ah si, il y a eu une amélioration…je doit remplir moins souvent ce dossier inutile de renouvellement de demande de l’AAH…. Parce que oui, mesdames et messieurs, nous autre « handicapés » devons TOUS renouveler notre demande d’AAH ! Comme si une partie d’entre nous, handicapés à vie et reconnus comme tels par le corps médical, allait faire l’objet d’un miracle collectif, nous rendant nos capacités et effaçant nos souffrances quotidiennes ! Ben oui, des fois que ça arrive…. Bref, conscients de la débilité de cette méthode ou souhaitant faire plus d’économies sur notre dos (la seconde possibilité me semble bien plus probable), ce renouvellement est maintenant moins fréquent.

    La belle affaire ! Me voilà bien soutenu par Not’ président !

    Bref, comme d’habitude, ce qu’on nous donne d’une main, on le reprends de l’autre et avec intérêts si possible….

    Méfions nous de chaque mesure positive qui se destinerait à notre égard, elle pourrait bien, en fait, arriver pour nous voler quelques plumes supplémentaires…..

    Monsieur Macron, Président de la République française, NOTRE président, quelles nouvelles mesures préparez vous à notre encontre ? Parce que là, moi, j’ai perdu le peu de confiance que j’avais en vous. Pourtant, vous en avez fait de belles promesses…

    Et puis c’est facile avec les handicapés…. On ne manifeste pas… On se fait guère entendre… Tout juste quelques âmes charitables et bienveillantes ont assez d’empathie pour rappeler qu’on existe, de temps en temps…. Il suffit d’annoncer une mesure à la con pour notre bénéfice et hop ! Quelques centaines de milliers de votes en plus…

    Méditez, là-dessus ! Parce que moi, c’est ce que je fais depuis et je ne suis pas prêt d’oublier….

    Pour conclure, toutes mes excuses d’avoir été si long, merci à ceux qui ont lu jusqu’au bout et mille merci à toutes ces administrations qui aimes plus les acronymes que moi les sucreries, car de toute façon, nous ne comptons que pour les emplois dépendant de notre maigre gestion…..

    Pavé César !

  25. Avatar

    une belle connerie tout sa , je suis handicaper de naissance ( tétralogie de falop ) maladie du cœur , on me refuse l’accé a L’AAH , on me reconnait avec une RQTH mais rien d’autre j’ai bientôt 50 ans , je peut pas travailler comme tout le monde , alors que j’ai toucher L’AAH pendant 10 ans et d’un coup pouf Monsieur vous ne toucherez plus cette allocation , pour qu’elle raison va savoir ? alors jen est marre de me battre depuis l’âge de 16 ans j’ai travailler jusqu’à l’âge de 30 ans suite a un malaise , car a l’époque je travaille comme aide-soignant je travaillait trop mon cœur a dit stop , mais la MDPH ne l’entend pas ce cette façon , j’ai fait beaucoup d’effort , mais maintenant je suis a la rupture limite divorce a cause ce ces conneries , on me dit mais monsieur déménager en ville vous trouverez du travaille , mais sérieux c’est quoi ces réflexions de merde , car je ne peut même pas acheter quoi ce soit , merci la France qu’elle belle connerie je suis plus que en colère , je n’est pas demander a être handicaper , alors maintenant je ne crois plus en rien que de la le foutaise cette vie de merde

  26. Avatar

    il devrait faire de meme pour tous les AAH en ALD , qu on attribue la possibilité D AAH à vie et si l état de l allocataire lui permet de retrouver un emploi et un salaire oon garde le meme systeme qu actuellement au dessus d un seuil on baisse l AAH . mais qu on arrete de faire des dossiers toujours idem, pathologies lourdes handicapantes on me fait renouvellée TOUS LES ANS depuis 13 ans OUI TOUS LES ANS alors qu il n est pas possible de guérir ma pathologie et qu elle évolue en s aggravant

    • Avatar

      Quand j ai appris que l ahh à vie ne concernerai les personnes en rqth à 80 % cela m’a fait mettre hors de moi quand on a un handicap on la généralement à vie, alors je voudrais que le gouvernement rectifier en vitesse en obligeant les rqth de 80 % qui auraient droit à l aah à vie soit dans l obligation d être insérer dans un esat à vie ! Cela soulagera ces messieurs des comptes publics !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial