Accueil > Vie Sociale > Culture/Loisirs > Que devient Sophie Simon, l’une des finalistes de la saison 8 du Meilleur Pâtissier ?
Sophie Simon est allée jusqu'en finale de la saison 8 du Meilleur Pâtissier en 2019. ©Marie Etchegoyen- M6

Que devient Sophie Simon, l’une des finalistes de la saison 8 du Meilleur Pâtissier ?

Alors que débute ce soir la saison 9 du Meilleur Pâtissier, Faire-face.fr a eu envie de savoir où en était Sophie Simon. La première candidate en situation de handicap du concours avait terminé finaliste en novembre 2019. Très investie dans une association de soutien aux familles d’enfants polyhandicapés, elle continue de s’adonner à la pâtisserie pour récolter des fonds. Actuellement, elle confectionne des macarons roses dont les bénéfices de la vente iront à un centre de lutte contre le cancer à Marseille. Bref, Sophie Simon est sur tous les fronts.

Faire-Face.fr : En septembre 2019, les Français vous découvraient dans l’émission Le Meilleur Pâtissier. Que s’est-il passé depuis la finale ?

Sophie Simon  : Je n’arrête pas ! Je suis quasiment bénévole professionnelle (rires). Je m’investis beaucoup dans l’association Poly’mômes Paca dont je suis devenue la vice-présidente. Le grand projet est l’implantation d’une aire de jeux inclusive sur le site de l’Établissement pour enfants et adolescents polyhandicapés (EEAP) Decanis de Voisins à Marseille. Et aussi dans d’autres lieux. Pour moi, l’inclusion c’est un état d’esprit qui s’apprend dès l’enfance. C’est pour cela que ce projet me tient tant à cœur.

Des macarons roses au profit de la lutte contre le cancer du sein

F-F.fr : Concrètement, qu’organisez-vous ?

Sophie Simon  : Des ateliers pâtisserie, des ventes de gâteaux… J’ai aussi fait fabriquer de très jolis tabliers… bleus évidemment (rires) brodés avec mon logo. Tout l’argent récolté est au bénéfice de l’association.

F-F.fr : Après le handicap, vous vous investissez aussi cette année dans la lutte contre le cancer du sein.

Sophie Simon  : Oui, Octobre Rose commence demain. À cause du Covid, beaucoup de manifestations pour récolter des fonds ont dû être annulées. Grâce à ma sœur qui m’en a parlé, la Ruée Rose, une marche caritative organisée au profit de l’Institut Paoli-Calmettes de Marseille, un centre de lutte contre le cancer, se transforme en ruée gourmande ! J’ai préparé plus de 600 macarons rose framboise qui seront vendus ce week-end. Si ça marche bien, je suis prête à me remettre en cuisine. Cela ne me fait pas peur !

Pâtisser au bénéfice des enfants polyhandicapés

F-F.fr : La 9e saison du Meilleur Pâtissier commence ce soir. Que ressentez-vous ?

Sophie Simon  : Une positive nostalgie. J’ai gardé des contacts avec certains candidats. C’était une très belle expérience. Depuis un an, j’ai l’impression d’avoir entrepris beaucoup de choses. J’ai aussi revu mes projets. Je voulais passer mon CAP de pâtisserie et puis je me suis dit que je n’avais finalement pas envie de me lancer dans ce que je sais déjà faire même s’il me reste tant de choses à apprendre. Mais mes priorités ont bougé.

M’investir pour l’association Poly’mômes me prend beaucoup de temps. Pâtisser au bénéfice des enfants polyhandicapés, voilà ce qui me porte. D’ailleurs, je dois faire changer une roue de mon fauteuil et je n’ai pas trouvé une minute à y consacrer. De toutes façons, je continue de penser que le pire handicap, ce sont les freins qu’on se met à soi-même.

Retrouvez Sophie Simon dans Tous en cuisine de Cyril Lignac mercredi 30 septembre sur M6.

A propos de Claudine Colozzi

Claudine Colozzi
Journaliste société - culture, mettant en valeur des femmes et des hommes au parcours inspirant.

Lire aussi

Une formation en ligne pour dépister les violences sexuelles contre les femmes et les enfants handicapés

Deux associations viennent de mettre en ligne un module d’auto-formation, gratuit, sur les violences sexuelles. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial