Accueil > Vie Sociale > Sports > Incassable [Franceinfo] : qui sont les douze athlètes paralympiques de la série ?
À 22 ans, Nélia Barbosa est l'étoile montante du paracanoë et la benjamine de la sélection paralympique. © France Télévisions

Incassable [Franceinfo] : qui sont les douze athlètes paralympiques de la série ?

Diffusée à partir du 12 juillet sur Franceinfo canal 27, la série Incassable dresse le portrait de douze athlètes paralympiques français. Interviewés par le journaliste Djamel Mazi dans des lieux originaux, ces sportifs présents aux Jeux de Tokyo racontent leur histoire, leur parcours. Et, leurs ambitions par rapport à leur discipline sportive.

Le 24 août à Tokyo, ces douze femmes et hommes défileront derrière les porte-drapeaux Stéphane Houdet et Sandrine Martinet lors de la cérémonie d’ouverture des jeux Paralympiques. Avant de prendre part à cet événement sportif exceptionnel, en dépit des conditions sanitaires, ces athlètes se sont confiés à Djamel Mazi, journaliste à Franceinfo canal 27.

Interviewé dans le bassin d’une piscine olympique

Le grand public a déjà entendu parler de Marie-Amélie Le Fur, détentrice de huit médailles paralympiques et présidente du Comité paralympique et sportif français. En revanche, il va pouvoir découvrir des jeunes espoirs tels que la parakayakiste Nélia Barbosa.

Originalité de la série, les lieux de tournage des interviews. Certains, dans des sites emblématiques de la région des athlètes, comme le château de Chambord ou le Puy du Fou. D’autres, dans leur univers, comme une entreprise de prothèses ou dans le bassin d’une piscine olympique !

Dans Incassable, six femmes…

Marie-Amélie Le Fur (para athlétisme) a gagné huit médailles lors des jeux Paralympiques : deux médailles d’argent à Pékin (2008), trois médailles à Londres (2012) et trois médailles, dont deux d’or, à Rio (2016).

Gwladys Lemoussu (paratriathlon) a déjà été médaillée de bronze aux Jeux de Rio en 2016. Et elle vise une nouvelle médaille paralympique en enchaînant 750 mètres de natation puis 20 kilomètres de vélo et enfin 5 kilomètres de course à pied.

Gloria Agblemagnon (lancer de poids) a déjà participé à une paralympiade à Rio en 2016. À Tokyo, forte de ses deux médailles d’argent, puis six médailles d’or remportées en championnats d’Europe et du monde INAS (déficience intellectuelle), elle espère briller.

Nélia Barbosa (paracanoë) est l’étoile montante de cette discipline et la benjamine de la sélection. Vice-championne d’Europe, elle prend part à ses premiers Jeux tout en regardant déjà vers Paris 2024.

Sandrine Martinet (parajudo) est l’une des porte-drapeaux. Déjà titulaire d’une médaille d’or et de deux médailles d’argent, elle participe à ses 5e Jeux. Et, elle entend bien clore en beauté sa carrière sportive dans le pays de naissance de sa discipline, le judo.

Sonia Heckel (boccia) est triple championne de France de boccia en individuel et championne d’Europe par équipe en 2019. Son rêve d’être présente aux jeux Paralympiques vient de se réaliser.

… et six hommes

Laurent Chardard (paranatation) est devenu vice-champion du monde au 50 mètres papillon et recordman d’Europe en 2019. Ingénieur, il réalise lui-même ses prothèses. Pour cette première participation, il rêve d’or.

Alexis Hanquinquant (paratriathlon) fait aussi son baptême de Jeux . Trois fois champion du monde et trois fois champion d’Europe, il est favori pour remporter l’or dans sa catégorie.

Stéphane Houdet (tennis fauteuil) a été numéro un mondial et a remporté 23 tournois du Grand Chelem en simple et en double. Médaillé d’or aux Jeux de Pékin et de Rio, il n’a plus rien à prouver. Il assume sa mission de porte-drapeau avec fierté.  Il entend jouer « un rôle de grand frère pour emmener la délégation à Tokyo. »

Mathieu Bosredon (paracyclisme) a déjà participé aux Jeux de Rio (2016) où il échoue à une place du podium. Aussi, à Tokyo, il entend bien monter d’un cran et revenir avec une médaille.

Hakim Arezki (football à 5 ou cécifoot) découvre le football à 5 en 2004 à l’Institut national des jeunes aveugles de Paris. Il a obtenu la médaille d’argent aux JO de Londres (2012).

Dimitri Pavadé (para athlétisme) a décroché en novembre 2019 la médaille d’argent au saut en longueur aux championnats du monde para athlétisme à Dubaï. Il participe pour la première fois aux jeux Paralympiques.

Incassable multidiffusée tout l’été

Diffusion sur franceinfo canal 27 (10 h 15, 14 h 15, 17 h 15 et 20 h 30 en semaine. Et 12 h 15, 18 h 15 et 21 h 35 le week-end). Puis, sur France 2, France 3 et franceinfo.fr. Une série de douze épisodes de sept minutes.

 

A propos de Claudine Colozzi

Journaliste société - culture, mettant en valeur des femmes et des hommes au parcours inspirant.

Lire aussi

Amputés, ils se lancent dans le Tour du mont Blanc

Du 7 au 15 août 2021, Thibaud Lefrançois et Jean-Christophe Rambeau, tous deux amputés d’une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial