Accueil > Vie Sociale > Sports > Amputés, ils se lancent dans le Tour du mont Blanc
Le quatuor est prêt pour cette aventure autour du mont Blanc qui les fera voyager entre l'Italie, la France et la Suisse. © Tiik Taak Boom

Amputés, ils se lancent dans le Tour du mont Blanc

Du 7 au 15 août 2021, Thibaud Lefrançois et Jean-Christophe Rambeau, tous deux amputés d’une jambe, se lancent un défi : parcourir les 131 kilomètres du Tour du mont Blanc. Jocelyn Truchet, capitaine de l’équipe de France de volley assis, et Teddy Maussion, vidéaste, les accompagneront dans cette aventure inédite. Leur mantra ? « Vivez sans limite ! »

Neuf jours de marche intensive en haute montagne. 131 kilomètres de sentiers à grimper ou à dévaler, ce qui équivaut à 10 000 mètres de dénivelés positifs (soit quand l’altitude du second point est supérieure à celle du premier point). Voici ce que représente le Tour du mont Blanc (TMB). Une expérience intense surtout en situation de handicap. C’est pourtant le défi que se sont lancés deux sportifs, Thibaud Lefrançois et Jean-Christophe Rambeau, tous deux amputés tibiaux.

Les deux jeunes hommes se sont rencontrés lors d’un stage de l’équipe de France de volley assis en août 2019. Une amitié est née qui les a poussés à créer l’association Tiik Taak Boom. Leur volonté ? Transmettre un message positif à travers différents challenges en suivant leur mantra : « Malgré nos différences et nos parcours de vie, vivons sans limites… »

Concilier randonnée de haute montagne et port d’une prothèse

Le départ est fixé au 7 août. Jocelyn Truchet, capitaine de l’équipe de France de volley assis, amputé fémoral, et Teddy Maussion, vidéaste, complètent le quatuor. La principale difficulté réside dans le fait de réaliser cette randonnée d’exception équipé d’une prothèse.

« À chaque pas fourni par la jambe amputée, le corps doit compenser et ajuster la stabilisation et l’inclinaison du pied, explique Thibaud Lefrançois. Cette compensation demande une concentration accrue et une dépense d’énergie supérieure. » Ainsi, lors d’un effort intense et endurant, le moignon est soumis à de fortes pressions dans l’emboîture de la prothèse, ce qui entraîne une sudation importante. Cela peut provoquer de fortes irritations et compliquer la suite du trek.

Déjà habitués à produire des petites vidéos sur leur chaîne YouTube, Thibaud et Jean-Christophe ont proposé à Teddy Maussion de les accompagner pour réaliser un film qui racontera cette aventure. À travers ce projet, l’idée est de promouvoir la résilience, le dépassement de soi. Car, aucun amputé d’un membre inférieur avant eux n’aura jamais réalisé un tel défi.

Un Tour du mont Blanc solidaire

Enfin, pour rendre cette aventure encore plus solidaire, les sportifs ont décidé de soutenir l’association Courir Avec. Ils reverseront une partie des fonds d’une cagnotte participative lancée à l’occasion de leur aventure.

L’objectif de cette association est de faire partager la passion de la course à pied avec de jeunes handicapés moteurs. Et, de les faire participer à des compétitions sportives officielles en joëlette. « C’est pour nous une magnifique initiative et nous souhaitons réellement ajouter notre pierre à l’édifice. »

A propos de Claudine Colozzi

Journaliste société - culture, mettant en valeur des femmes et des hommes au parcours inspirant.

Lire aussi

Marie-Amélie Le Fur : « Les Jeux de Tokyo offrent un vrai tremplin vers Paris 2024 »

Marie-Amélie Le Fur, 33 ans, a mis un terme à sa carrière lors des jeux …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial