Accueil > Arrêt sur la toile > Mille et une vies : Frédéric Lopez s’entretient avec Louis Derungs

Mille et une vies : Frédéric Lopez s’entretient avec Louis Derungs

Mardi 11 octobre, Frédéric Lopez recevait dans Mille et une vies Louis Derungs. Une heure trente d’entretien aura à peine suffit pour faire sa connaissance. Ce jeune homme est devenu à la fois thérapeute, auteur, entrepreneur, inventeur et sportif depuis l’amputation de ses bras.

Diffusée sur France 2, la nouvelle émission de l’animateur Frédéric Lopez, Mille et une vies, annonce faire la part belle « à des rencontres hors du commun et des itinéraires inspirants ». Avec des parcours parfois singuliers, les personnes handicapées sont des candidates toutes désignées.

D’ailleurs, l’invité inaugural de l’émission avait été Michaël Jeremiasz, porte-drapeau de l’équipe de France paralympique lors des Jeux de Rio. Ce mardi 11 octobre, c’est Louis Derungs qui prenait la place du trublion Jeremiasz. Ce jeune homme âgé de 22 ans, amputé en 2013 des deux bras, est l’auteur de 15 000 volts : une méthode pour s’accomplir, un récit de résilience.

Un jeune homme inventif, créatif, sportif

Loin du simple témoignage, ce rendez-vous avec Louis Derungs s’est révélé particulièrement intéressant. Il faut dire que Frédéric Lopez a eu affaire à un sacré personnage. Pour soulager ses douleurs et son ennui pendant les longs mois d’hospitalisation, Louis va involontairement découvrir l’autohypnose. Il va se mettre à transformer les bruits environnants en bruits d’ambiance pour voyager. « Quand j’entendais la pompe (du respirateur), cela devenait le bruit des vagues et, moi, je partais à la plage. » Le jeune homme passera plus tard une formation d’hypnothérapeute.

Ensuite, en clinique de rééducation, sa volonté de se doucher seul va l’amener à créer sa propre aide technique, avec l’aide de son ergothérapeute. Un système innovant qu’il continue à utiliser pour ses ablutions. Autre exemple de son caractère bien trempé : son refus de porter des prothèses intelligentes « qui sont là pour le rendre autonome » mais qu’il ne peut ni enfiler seul, ni contrôler. Hors de question aussi de laisser le handicap lui dicter les limites de son corps. Ski, parachutisme, saut à l’élastique… Louis ose tout et ne s’interdit rien.

Quant à l’écoute attentive de Frédéric Lopez, elle participe à la qualité et à l’intérêt de cet entretien. En posant les bonnes questions, en laissant parler son invité et en donnant la parole à la famille (ici le papa et l’amie de Louis), l’animateur livre une partition exemplaire. Il instaure une relation de confiance qui pousse à la confidence et fait surgir l’émotion juste. Signalé par O. Clot-Faybesse

À retrouver en replay sur le site de l’émission.

A propos de Olivier Clot-Faybesse

Olivier Clot-Faybesse
Journaliste aides techniques, sciences, santé et recherche.

Lire aussi

Dyslexie : la lampe Lexilight promet d’aider à lire

Lors du dernier salon Consumer Electronics Show (CES) à Las Vegas, une start-up française a …

2 commentaire

  1. Avatar

    Bonjour,
    je me permets de réagir sur cette formidable émission, étant salarié dans une administration tous les soirs je me passe en replay les programmes de l’après-midi. Je suis complétement fan de cette émission j’adore Frédéric LOPEZ il arrive à faire livrer et passer des émotions aussi fortes. Puis il y a la suite avec des chroniqueurs tous aussi extraordinaire parfois j’ai du mal à me rendre au travail juste pour rester devant cette émission. Juste pour vous dire que le témoignage du « jeune » enfin presque…. Louis DERUNGS, était bluffant après avoir vu ce récit comment ne pas avancer dans la vie avec la banane. Je souhaite à toute l’équipe longue vie à ce programme qui me donne tous les soirs un peu plus d’espoir en l’avenir, ma vie aurait beaucoup moins de sens et de richesse. Toute mon amitié. Aline MATHES (16730 LINARS)

  2. Avatar

    Bonjour j adere totalement à ce qu a dit madame Mathes téléspectatrice ci dessus. Comme elle j enregistre le programme lorsque je ne peux pas le regarder en direct. Frédéric Lopez est un homme d une profonde sensibilité qui donne toute son ampleur a cette émission.Un grand merci. Je regrette qu il ne fasse plus le vendredi car son absence se fait sentir. L émission est moins captivante ! Longue vie à « Mille et Une Vie » et Bravo à Frédéric que j ai découvert et que j aime tout simplement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial