Accueil > Ressources > Les sept raisons pour lesquelles le gouvernement veut intégrer l’AAH dans le RUA
Le gouvernement veut mettre à plat - dynamiter ? - le système actuel des prestations sociales pour créer un revenu universel qui en regrouperait le plus grand nombre. Dont l'AAH.

Les sept raisons pour lesquelles le gouvernement veut intégrer l’AAH dans le RUA

Alors que la concertation est toujours en cours, le ministère des Solidarités avance ses pions en faveur de la fusion de l’AAH dans le futur revenu universel d’activité. Passage en revue de ses sept principaux arguments.

En sera ou n’en sera pas ? Le gouvernement a toujours assuré qu’il attendra la fin de la concertation pour tranchera sur l’intégration de l’AAH dans le revenu universel d’activité (RUA). Mais la note de cadrage du ministère des Solidarités pour le troisième cycle de discussions, qui a démarré début novembre, donne quand même le ton.

« Et le rapporteur général de la réforme, Fabrice Lenglart, nous a confirmé qu’il souhaitait fusionner le plus grand nombre possible de prestations au sein du RUA, dont l’AAH », rapporte Carole Saleres, la conseillère nationale ressources d’APF France handicap.

Tous les arguments du ministère vont en effet dans le sens d’une fusion de l’AAH au sein de cette future allocation qui regroupera le plus grand nombre possible de prestations.

1 400 votes contre sur les 2278 exprimés – Source : site de la consultation en ligne.

L’intégration du RUA dans l’AAH rejetée

La consultation en ligne, à l’initiative du gouvernement, a rendu son verdict. 61 % des votants ont rejeté l’intégration de l’AAH dans le RUA. Seuls 31 % se sont prononcés pour. Les 8 % restants étaient mitigés.

 

1 – L’intégration est inclusive

« Une personne handicapée disposant de peu de ressources est d’abord une personne qui dispose de peu de ressources, avant d’être une personne handicapée. (..) Conserver l’AAH en dehors du champ du RUA reviendrait à mettre à mal cet objectif d’universalité. »

2 – Travailler plus n’est, aujourd’hui, pas toujours avantageux

« L’intégration de l’AAH au RUA permettrait de corriger les défauts actuels de cette allocation en matière de gain au travail ». Travailler, lorsqu’on est allocataire de l’AAH, rapporte toujours plus que de ne pas travailler.

Mais, dans certains cas, un temps plein ne permet pas de gagner plus qu’un tiers temps, une fois prise en compte l’aide au logement (AL) et la prime d’activité (PA), cette aide financière qui complète les faibles revenus du travail.

Est-il pour autant besoin du RUA pour corriger ces défauts ? Non, car une réforme réglementaire suffirait. 

3 – Le nouveau dispositif serait plus « lisible »

Cette intégration permettrait de rendre visible « d’une part, l’aide apportée aux personnes modestes en situation de handicap du seul fait de leurs faibles ressources et, d’autre part, l’aide additionnelle qui leur est apportée du fait de leur situation de handicap. »

4 – Aucun euro d’économies sur le dos des citoyens handicapés

« Aucun euro de prestation de solidarité aujourd’hui versé aux personnes en situation de handicap et à leurs familles ne sera transféré vers d’autres catégories de ménages. » L’enveloppe globale handicap restera donc la même. Mais cela n’exclut pas qu’au sein de cette population, il y ait des gagnants et des perdants.

5 – Pas de contrepartie demandée aux personnes handicapées

Le RUA sera assorti de devoirs pour les allocataires. Mais pas pour ceux en situation de handicap. « Aucune obligation de rechercher un emploi ne viendra conditionner l’éligibilité au RUA et le montant perçu par une personne en situation de handicap. »

6 – Accès aux autres droits inchangé

Les allocataires de l’AAH ont aujourd’hui accès à certains droits connexes : avantages fiscaux, avantages en matière de transport, droits en matière de santé, etc. « L’intégration de l’AAH au RUA garantirait que les modalités d’accès à ces droits demeurent inchangées. »

Pour les personnes handicapées, RUA = RUA socle + supplément handicap

7 – Le RUA complété pour les allocataires de l’AAH

Les bénéficiaires actuels de l’AAH  toucheraient le RUA socle, identique pour toutes les personnes modestes. Et ils percevraient, en complément, un supplément handicap (SH). Mais pour ce dernier, la note avance trois scénarios possibles :

– Le SH serait identique pour tout le monde.

– Un SH1, « sensiblement » plus élevé que le SH, bénéficierait aux personnes dans l’impossibilité d’accéder à un emploi du fait de leur handicap. Les autres auraient droit au SH2, « légèrement plus faible » que le SH.

– Trois suppléments handicap de montant différent coexisteraient. Objectif :  différencier l’aide supplémentaire accordée selon l’éloignement du marché du travail et le taux d’incapacité.

Pas sûr que ces arguments fassent mouche auprès des personnes handicapées. La crainte de perdre au change demeure trop forte. Leurs associations sont d’ailleurs unanimement opposées à la fusion.Pour leur comité d’entente, qui regroupe APF France handicap, l’Unapei ou encore l’Unafam, « l’AAH ne doit pas disparaître au profit d’un revenu universel d’activité ne prenant pas en compte la spécificité du handicap ».

Le sort de l’Asi dépend de celui de l’AAH

De nombreux bénéficiaires perçoivent à la fois l’allocation supplémentaire d’invalidité (Asi) et l’AAH, en complément.  « Il serait donc peu cohérent que l’une des deux prestations intègre le périmètre du RUA et l’autre non. (…) Il semble logique que le choix d’intégration de l’ASI soit déterminé par celui qui sera fait pour l’AAH. »

 

 

A propos de Franck Seuret

Lire aussi

Handicap : le complément de ressources a un pied dans la tombe

Depuis le 1er décembre, les nouveaux allocataires de l’AAH ne peuvent plus demander le complément …

17 commentaire

  1. c’est à croire que ces gens qui osent décider à notre place n’ont jamais été malades, cette histoire devient de plus en plus incompréhensible, je crois bien cette fois que nous allons devoir prendre nos dispositions pour ne pas nous retrouver sans rien pour vivre lorsque cette saloperie de rua entrera en vigueur.

  2. Je crois que ce maudit RUA ne vas pas voir le jour avec la AAH incluse (je suis optimiste).
    La seule chose qu on deverais faire touts (es) personnes en situation de handicape avec l’aide de nos familles et l’aide des associations (oui les associations que par fois restent muetes pourquoi?Peure du gouvernement) sa datte pas de aujourd’hui que les gouvernants jouent le jeu du chantage avec les associations et les faire taire (DOMMAGE) et le pire c’etait (F Holland) et maintenant c’est ce gouvernement que fait encore pire que F Hollande.
    Ma petite (grande) idée c’est cela: Il des maintenant que nous touts (es) handicapés avec l’aide des associations et nos familles,on passe à une etape superior et bien précise.
    1er-Contacter touts les partis politique de l’oposition pour qu ils puissent exposer et dire les véritées face à face à ce gouvernement et ses ministre de la précaritée qu ils sont entrein nous creuser (comme se nous ne sommes pas des précaires déjà) nous touts (es) handicapés sans defense.
    Dénoncer la politique anti handicape de ce gouvernement en contestant le fameux et rédicule RUA et aussi réclamer haut et fort la supression du plafond de ressources des conjoints (es) des personnes handicapés (comme nous).

    2eme-Aux prochaines élections (Municipales) et aussi en 2022 (les Présidentielles) il faut nous faire aider à aller voter donc par nos familles et qui ne peut aller votter aux urnes se faire aider à aller votter par procuration ou aller votter à la Gendarmerie ou police (aussi aidés par nos familles),c’est maintenant ou jamais qu on pourras nous faire entendre par le biais des parties politiques de l’oposition (et ses representants) et par le biais du vote en urne,procuration ou gendarmerie et police.
    Donc à ne pas négliger et faire savoir a toute l’equipe actuel du gouvernement que pour les elections (Municipales et Présidentielles) nous les handicapés on vas sortir pour aller voter soit aux urnes soit à la Gendarmerie,Police ou par procuration mais il faut à tout prix que sa se realise (ON VA TOUTS (ES) VOTER LE VOTE DE LA SANTION) et la le gouvernement et ses ministres vont réflechir deux fois avant de faira tout se qu ils ont envie de faire contre nous les handicapés.On est bien nombreux à aller aux urnes et voter contre ce gouvernement et ils le savent trés bien et vont se poser des questions.

    A touts (es) concernées par cette politique de riches (gouvernants) contre les plus démunis (nous handicapés) c’est maintenant ou jamais se faire entendre haut et fort,mais attention il faut que APF et FAIRE FACE et les autres associations pensent en taper sur la table avec le poing bien fermée et agir avec nous,contacter la presse écrite et la presse audio et Tvs aussi.
    Attention fesons bouger sa vite mais trés vite on as que 1 mois pour les faire reagir ( (LREM) Mr,Macron et sa complice Mme,Cluzel et les faire penser 2 fois avant d’agir avec ce maudit RUA et aussi le plafond de ressources de nos conjoints (es).

    Resumé:Allons voter avec l’aide de nos proches,informer et contacter les partis de l’oposition,faire passer le message par le biais des associations à toute la presse écrite,audi et télévisée (aux moins les TVs privés).À mediter on peut se faire entendre et faire bouger plein de choses comme sa.Merci à touts et toutes de ce long message (mais je pouvais pas faire autrement).

    • tout à fait d’accord avec vous et en particulier sur le rôle des associations d’handicapés! je ne comprends pas leur silence dans ce projet qui va achever de détruire tant de vies !!!

  3. Sans commentaires, un comble, honteux et abject. Courage et salutations

  4. Les sept raisons pour lesquelles le gouvernement veut intégrer l’AAH dans le RUA?
    Aucune des sept sur ce texte seras appliquée,ils disent les sept raisons ici mais c’est avec une autre intention.
    Les vrais raisons pour lesquelles le gouvernement veut intégrer l’AAH dans le RUA seulement eux le savent et ne disent rien ils nous sortent ces sept la pour nous faire croire que tout va aller du mieux pour nous handicapés,mais en vrai ces sept la sont uniquement des pretexte pour apliquer un rude volte face avec d’autre mesures qu ils nous cachent et sont en stand by,meme si on sait dejà un petit peut de quoi s’agit il,ils viennent de lever un petit peu la partie immergée de l’iceberg
    Mais tou sa c’est une stratégie gravissime de Mr,Macron et Mme Cluzel,ils veulent nous déclarer l’infer et si on bouge pas avec l’aide des associations (toutes comprises) et avec le partis de l’opposition,ben l’infer n’est pas loin pour nous (HONTEUX)
    Mr,Macron fait des voyages avec l’avion de la république ( l’A330) « Air Sarko One » à 21.000€ l’heure en 2018 il à fait 800 heures pour un montant de 7,9 millions (que du luxe) et quand il peut faire les mesmes voyagges à 4.000€ l’heure avec Falcon dejà utilisée avant de Mr,Sarkosy.
    Sans oublier que Mr,E Philippe à depensé en avion en 2018 2,5 millions d’euros.C’est pas belle la vie?C’est pas un vrai vie de PACHAS aux frais des Français?Mais de qui ils veulent se moquer?Ils ne pensent qu a son bien etre avec l’argent publique (des impôts des Français).
    Et pourquoi ils peuvent depenser autant de millions (en vols seulement) et pour une AAH à 900e par mois ils font une pate à caisse et en plus avec ce maudit RUA et le maudit plafond de ressources de nos conjoints (es)?
    Les PACHAS et ses chéries se gavent en avion à 21.000€ à l’heure et nous les handicapés à 900€ par mois ils veulent à tout prix nous déclarer la guérre?Ben voyons,je laisse ici le (URL des factures astrònomiques des voyages des PACHAS)

    https://www.sudouest.fr/2019/11/26/les-voyages-en-avion-d-emmanuel-macron-ont-coute-7-9-millions-d-euros-en-2018-6872723-7527.php
    Maintenant on a pas d’autres solutions que montrer nottre colére et bottre désarroie avec ces 2 dispositifs et il faut agir trés,trés vite et en urgence,ils font les lois en cachete et entre eux (pottes) sans se poser des questions et sans pitier.

    2 solutions et que soit ràpide et urgent,avec l’aide des associations et presse privée.
    1- Faire passer cette injustice et tout de suite aux partis de l’opposition et ses députées pour qu ils puissent les oubliger à faire marche en arriére et reclamer aussi vite la supression du plafond de ressouces des conjoints (es) des handicapés.
    2- Faire savoir à ce gouvernement des riches que nous les handicapés on vas votter en masse et sqeras le votte de la santion à ce gouvernement,on vas votter pour les Municipales et pour les Présidentielles.
    Il faut qu ils le sachent par le biais de la presse et des députées des partis de l’opposition que cette fois la 1,2 millions de handicapés vont votter.Il faut à tout prix qu on se fasse aider par les associations,presse,députées et partis politique de l’opposition c’est trés urgent et on as qu un mois ni plus ni moins.
    À touts (es) personnes en situation de handicape je dit tout simplement sa;Faiosons nous aider par nos proches nos amis associations ect ect les 2 prochaines elections.Allos touts (es) votter le votte de la santion à ce gouvernement.
    Il faut à tout prix que cette mobilisation se fasse et que sa puisse arriver vite mais vraiment vite au parlement de l’assemblée de la république et la les Mrs, et Mmes du ( LREM) vont vite faire moins les beaux et les malins avec 1,2 millions de personnes en situation de handicape.On as pas d’autres solutions et il faute reagir trés,trés vite on as que 1 mois e sa passe vite.

    • Comme pour le logement (diminution de 80% de logements neufs accessibles) le gouverneme (en vrai le president) ne tiendra pas compte des remarques des associations et des personnes concernées.
      Démocratie ? Non.
      Liberté égalité fraternité ? Non
      Societe inclusive ? Non.
      Alors parlons en autour de nous.
      Notre pouvoir est dans les urnes.
      A nous d’agir.
      Si on n’agit pas, rien ne se fera !

    • Je pense que si l’ intégration du RUA serait avec l’ AAH, le gouvernement pourrait enfin se permettre de prendre aussi nos intérêts à chacun de nous dans nos livrets bancaires à partir d’ une certaine somme pour les travailleurs handicapés et aussi ceux qui sont dans l’ incapacité de travailler et qui mettent un peu d’ argent de côté et/ou devront même finir à prouver leur impossibilité à devoir travailler avec une ou plusieurs pathologies chroniques. Les aides disparaîtraient ou diminueraient. Déjà quand on fait une demande de renouvellement de l’ AAH, de la carte d’ invalidité à 80% plus ou moins… etc , on n’ a minimum de 4 à 6 mois d’ attente depuis plusieurs années pour avoir une réponse !

  5. ————————————-
    Je constate que l’Elysée, face à la désapprobation générale de ce vil projet, a mis en route la machine à propagande, mensonges et désinformation…
    Probablement va t-on voir très bientôt le petit soldat CLUZEL venir faire son sale boulot sur divers micros…
    Plus rien ne nous étonne désormais venant de ce groupuscule de crapules !
    Ce qui m’étonne le plus c’est que « Faire Face » fasse office de relais pour cet étalage d’arguments totalement fallacieux et trompeurs, comme accoutumé venant de ce gouvernement aux ordres du château.
    Il me semble qu’une critique argumentée eut été plus judicieuse et légitime de votre part !

    Par exemple, l’argument N° 5 affirme qu’il n’y aura pas de contrepartie demandée aux allocataires de l’AAH, mais l’argument N° 7 nous apprend malgré tout que si l’allocataire est susceptible de pouvoir occuper un emploi, ou en fonction de son taux d’incapacité, et bien ma fois il est fort possible qu’il touche un peu moins… QUELLE ARNAQUE !!!! :-((((( Cela revient à dire à la personne handicapée qui voit son allocation diminuée pour d’obscures raisons : « Vous voulez toucher toujours autant ? Eh bien personne ne vous empêche de trouver un emploi ! » Si ça n’équivaut pas à de la contrepartie…

    On peut lire aussi dans l’argument 4 : « Mais cela n’exclut pas qu’au sein de cette population, il y ait des gagnants et des perdants. » Ah bon ??? Et qui donc seront ces « perdants ??? C’est quoi pour eux, supporter toute sa vie un handicap, un jeu de loterie ??? Peut-être bien qu’ils comptent laisser la gestion de ces « Gagnants / Perdants » aux soins de la « Française des jeux », maintenant qu’ils l’ont privatisée ?
    Sérieusement, ce seul aveux de « gagnants /perdants » concernant des personnes handicapées devrait logiquement rendre immoral et caduque ce cupide projet !

    Vous nous apprenez par ailleurs que la consultation en ligne, à l’initiative du gouvernement, a rendu son verdict et que 61 % des votants ont rejeté l’intégration de l’AAH dans le RUA.
    Egalement que les associations sont UNANIMEMENT opposées à la fusion.

    Alors pourquoi persistent t-ils ? Est-ce que cela ne suffit pas pour enterrer ce projet ? Comment pouvez-vous supporter qu’ils vous demande votre avis et qu’ensuite ils vous traitent comme de gamins qui n’y connaissent rien et qui n’ont rien compris au problème ?

    Franchement, ça va durer encore longtemps ce cinéma ???

    :-((((((

    Copello
    —————————————————————–

  6. Voila la consultation est terminé, le résultat est sans ambiguitée 61% de personnes défavorables au RUA et pourtant la logique financière de la banque Rotchild à donné sa réponse. Les arguements avancés demeurent fallacieux comme le rapport de l a cour des comptes. Arguments n° 1 : une personne handicapée est avant toute chose une personne malade dont l’intégration dans une société inclusive demeure parfois impossible voir nulle, argument n°2 le travail ne peut avantager que des personnes valides et non des personnes diminuée par une incapacitée au risque d’aggraver les problèmes de santé qu’elle rencontre, argument n°3 la lisiisbilité, les personnes concernées connaissent bien leurs droits grâce qux MDPH, argument n°4 aucun euros ne sera reversé au autre ménages en fait on prend à Pierre pour donner à jacques il y aura des perdants du fait de la non employabilitée de 80 % des personnes et de l ‘adoption du RSA.RUA socle avec prise en compte du patrimoine, arguments n° 5 aucunes contreparties exigées sauf que si vous n ‘êtes pas capables de reprendre une actvitée vous verrez votre socle fondre comme neige au soleil, arguments 6 aucuns droits connexes inchangés et bien si avec le mode de changement de calcul du socle RUA qui sera commun à tous nivellés par le bas avec déclaration de votre épargne, arguemnts n°7 le RUA avec ses trois compléments pourquoi faire l ‘ aah tel qu’elle fonctionne c’est bien. Enfin pour l ‘ ASI il suffit de créer un compément ASI pour le montant identique au montant existant comme cela il n’y aura pas de perdants. Voilà comment on démonte une argumentation douteuse dont la seulle finalité est de faire des économies sur les plus vulnèrables. La france Macron est devenue bien décadente, immorales au vu de tout ce que l’on peut dire sur nous. Avec courage salutations à tous

  7. bonjour.Je suis agé et handicapé à égale supérieur 80% je peçevais une petite partie de l’aah depuis janvier à septembre 2019 il à un trop perçu maintenant j’ai plus le droit pourtant je perçois une petite retraite modeste ASPA et celle que j’ai cotisé d’après le plafond je doit avoir droit la différencielle je suis partie en justice ensuite y a des renvoies deux ou trois fois cordialement.

  8. Vous pensez que nous ne sommes pas assez intelligents pour comprendre toutes les stratégies et fourberies déployées depuis le début de votre mandat pour diminuer nos droits et nous pourrir la vie
    Inutile de polluer la presse avec les sourires mielleux de Mme Cluzel vous nous apportez que de la souffrance , de la déception vos mensonges nous donnent envie de vomir mettez plutôt en photo un handicapé qui pleure
    Ne perdez pas votre temps à nous raconter vos balivernes, nous ne vous regardons plus , ne vous croyons plus
    Nous ne sommes pas les imbéciles que vous imaginez mais des gens normaux avec des problèmes de santé et maintenant depuis que vous êtes au gouvernement des gens désespérés
    Inutile de nous consulter vous n’en tenez pas compte
    Inutile de demander notre participation au cnpch nous serons invisibles car c’est notre plus grosse faiblesse nous ne pouvons pas manifester notre dégoût pour tout ce mépris
    S’il vous plaît les associations ne publiez plus leurs articles mensongers laissez les dans leur monde avec leur méchanceté
    nous resterons entre nous entre gens différents sur nos fauteuils de la casse délivrés par notre sécurité sociale qui nous abandonne elle aussi dans ce monde non adapté aux handicapés
    Ce monde adapté aux riches beaux et en bonne santé comme dans les films de science-fiction à part que ce sera notre pays La France si fière de ses valeurs

  9. De toute façon la décision de l’entrée de l’AAH dans le RUA était déjà décidé, la concertation où l’on donne notre avis n’est qu’une question de principe mais tout était déjà décidé, il faut arrêter de nous prendre pour des cons, handicapée à 80% en incapacité totale de travailler mais pas sénile. Tous ont vu votre petit manège. Et bien sûr aucun changement pour arrêter de prendre en compte les ressources du conjoint(e)! Il faudrait que l’on aie la force de manifester, de se faire entendre, c est trop facile de s’en prendre à des personnes diminuées. Vivement les prochaines élections que Cluzel, Macron et toute sa clique dégagent car vous ne faites rien pour nous à part nous casser du sucre sur le dos. C’est une HONTE!

    • les prochaines élections ne changeront rien à notre sort malheureusement, on ne pèse pas lourd de toute façon électoralement et macron et sa bande n’ont que faire de nous ça fait longtemps qu’on l’a compris je pense.De guerre lasse j’ai finalement décidé de me débrouiller pour que mon épargne n’existe plus en 2023 et espérer toucher une partie de ce qui remplacera l’aah, on verra bien.C’est bien triste d’en arriver la mais il faut etre aussi vicieux qu’eux pour tenter de garder une partie de nos droits.

      • Cher eric veuillez rester discret quand aux dispositions a prendre concernant planquer votre epargne.bien a vous.j aimerais entrer en contact avec vous car vous n avez pas toutes les infos. Cordialement

  10. Nous sommes handicapés donc nous sommes considérés comme des rebus de la société qui n’ont pas leur mot à dire voire nous sommes forcément tous débiles mentaux ou malades mentaux…vous n’avez pas encore compris…??
    donc laissez les faire, ne nous fatiguons et prenons ce qu’ils nous donnent…..encore un peu….nous n’avons aucun droit de toute façon…et si nous en avons ils ne sont jamais appliqués..

  11. Cette nuit j’ai rêvé que j’étais président je roulais dans une belle voiture , je me déplaçais en avion multipliait mes frais de déplacements puis je le suis rendu compte que mon budget était trop bas pour moi alors là j’ai failli me réveiller mon coeur battait fort j’ai eu très peur de tomber malade de me retrouver handicapé et là ouf j’ai réfléchi je vais prendre l’argent qu’il me manque aux plus handicapés les tétraplégiques ou ou des personnes qui sont tellement atteints qu’il ne pourront pas se défendre donc j’ai supprimé le complément de ressources le sénat ne voulait pas mais je m’en fous je suis le président j’ai besoin de sous moi , mais ça ne suffisait j’ai pensé qu’on pourrait au lieu de rembourser des fauteuils neufs recycler leurs vieux fauteuils ils ne travaillent pas ils n’ont pas besoin de se déplacer , mais ça ne suffisait pas je me suis dit je vais transformer l’allocation d’adulte handicapé en revenu universel d’activité comme ça si ils ont placé un petit livret A pour payer leurs frais médicaux je compterai les intérêts dans leur revenu ça baissera encore un peu l’aah qui coûte un argent de dingue puis je vais un peu taper sur l’allocation logement et pourquoi pas la famille et la solidarité familiale ça
    existe , c’est bon j’ai mon budget mais voilà que le sénat tappe à la porte « vous avez vu Mr Macron vous prenez de l’argent aux handicapés pour augmenter votre train de vie ». Et là je me suis réveillée effrayé ce n’était pas un cauchemar mais la vie des handicapés sous le règne de Macron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *