AAH en couple : la réforme du mode de calcul mais pas l’individualisation, c’est bien pour 2022

Publié le 23 septembre 2021 par Franck Seuret
Article réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le projet de loi de finances prévoit la mise en œuvre de la réforme de l'AAH pour les couples, à partir de janvier 2022. Les ressources du conjoint continueront d'être prises en compte mais d'une manière différente. Selon le Gouvernement, 120 000 des 270 000 allocataires mariés, pacsés ou concubins, vont voir leur AAH augmenter. 

La réforme du calcul de l'allocation adulte handicapé se précise. En juin dernier, pour faire passer la pilule de l'opposition du Gouvernement à l’individualisation de l'AAH, Sophie Cluzel, la secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées, avait annoncé qu'elle modifierait le mode de calcul pour les allocataires en couple. Le projet de loi de finances, présenté mercredi 22 septembre, met cet engagement en musique.

Il prévoit un abattement forfaitaire de 5 000 € sur les ressources du conjoint, comme annoncé à l'époque par Sophie Cluzel. À cela s'ajoutera un abattement supplémentaire de 1 100 € par enfant à charge. La réforme entrera en vigueur début 2022. Les allocataires en mesureront donc l'effet sur leur AAH de janvier, versée début février.

Les enfants oubliés, puis pris en compte

Dans un premier temps, en juin, Sophie Cluzel avait omis de prendre en compte les enfants. Puis, elle avait annoncé devant le Sénat un abattement de 1 100 €. Mais les exemples chiffrés diffusés par le secrétariat d'État étaient calculés avec 1 000 € seulement.

C'est donc bien la fourchette haute qu

La suite est réservée aux abonnés du magazine. Déjà abonné ? Se connecter