Accueil > Ressources > « Nous, pensionnés d’invalidité, invisibles et négligés. »
Corinne Grande : « Comme les pensionnés d'invalidité n'existent pas dans le débat public, le gouvernement ne retient pas ses coups contre nous. »

« Nous, pensionnés d’invalidité, invisibles et négligés. »

Corinne Grande perçoit une pension d’invalidité depuis 2011. Elle regrette que ce sujet soit totalement absent des médias et du débat public. Et dénonce les « coups » portés contre les pensionnés.

 

Corinne Grande est dans l’incapacité de travailler en raison de graves problèmes de santé.

« Sommes-nous, les pensionnés d’invalidité, les parias de la société ? Nous sommes, en tout cas, totalement oubliés dans le débat public. Il est vrai que la multitude de termes utilisés – déficience, incapacité, inaptitude, handicap, invalidité… – ne facilite pas les choses. Ajoutez-y des textes de loi abscons, une absence totale d’informations de la quasi-totalité des médias et le mutisme, voire le désengagement, des pouvoirs publics. Résultat, nous sommes invisibles et négligés.

600 000 pensionnés d’invalidité

Pourtant, les personnes handicapées ne se résument pas aux titulaires de l’allocation adulte handicapé. 600 000 perçoivent une pension d’invalidité du régime général ou de la mutualité sociale agricole. Elles en bénéficient parce qu’elles ont suffisamment cotisé dans les douze mois précédant l’interruption de leur activité professionnelle.

Des revenus souvent inférieurs à l’AAH

C’est mon cas. J’ai travaillé, entre autres, pendant vingt ans comme assistante de direction. En tant qu’ex-cadre bien rémunérée, j’ai la chance d’avoir une pension qui me permet de vivre correctement. Mais c’est loin d’être le cas de tous les pensionnés d’invalidité. La plupart touchent moins que l’AAH.

Une vie au jour le jour

Et pourtant, beaucoup d’entre eux ne sont pas en capacité de travailler. Ou seulement à temps partiel, au mieux. En 2011, j’ai été reconnu invalide à 30 % suite à une arthrodèse cervicale. Puis à 50 %, en 2015, au vu de la dégradation de mon état de santé. Mes souffrances chroniques invalidantes m’empêchent de réaliser tout projet, quel qu’il soit. Je vis au jour le jour.

De l’isolement contraint à la solitude choisie

Je suis donc exclue du monde professionnel, avec une vie sociale limitée. Mon isolement contraint est devenue une solitude choisie. Je suis en effet épuisée d’être confrontée à l’incompréhension totale des personnes valides. Non, je ne suis pas en fauteuil roulant. Mais oui, je suis lourdement handicapée.

Des pensions en baisse à cause de la CSG

Pourtant, le gouvernement ne nous ménage pas, nous les titulaires d’une pension d’invalidité. En 2019 et 2020, leur revalorisation (0,3 %) va être plus faible que l’inflation. Certains d’entre nous ont même vu leur pension baisser l’an passé en raison de la hausse de la CSG. En réaction au mouvement des gilets jaunes, le gouvernement a annulé la hausse, cette année. Mais pas pour tout le monde. Faire-face.fr a d’ailleurs été le seul média à nous en informer.

Il a également supprimé la prime d’activité pour les pensionnés exerçant une activité professionnelle. Sous la pression, il l’a remise en place… uniquement pour ceux qui la percevaient déjà.

Pas les mêmes droits que les bénéficiaires de l’AAH

Plus généralement, nous ne bénéficions pas des mêmes droits que les allocataires de l’AAH. La pension d’invalidité n’exonère pas de plein droit de la taxe d’habitation ou de la taxe foncière. Et elle est imposable.

Comme nous n’existons pas dans le débat public, le gouvernement ne retient pas ses coups contre nous. Nous sommes invisibles, inaudibles et donc faciles à attaquer. Il faut que cela change. »

A propos de Franck Seuret

Lire aussi

Pensions d’invalidité : la baisse de la CSG, c’est pour début juin

Pour les foyers concernés, les caisses d’assurance maladie vont appliquer le taux de CSG de …

37 commentaire

  1. Sans oublier La suppression de L’ALD début 2018.
    Et le reste…
    Personne n’en parle???

  2. Et La suppression de l’ALD, sans être prévenu pour beaucoup d’entre-nous il y à 1 an !!!
    Et le reste….
    Personne n’en parle ?????

    • Sauf erreur, l’ALD est valable pour un certain nombre d’années. Il
      appartient au patient et donc à son médecin traitant de renouveler la demande en temps voulu. Il reste néanmoins exact que la CPAM avec l’informatique moderne pourrait aviser le patient en avance que la demande ALD doit être faite.

  3. Bonjour c’était pour signaler que quand on touche de l’AAH (204,90€ par mois) on ne peut pas avoir la CMU car on touche AAH. Voilà ce que j’ai appris aujourd’hui.

  4. 2012,invalidité 1 ….en bataillant,année de naissance 1972,3 enfants…
    Je partage au combien cet article et j’aimerais faire entendre notre voix,nous,les oubliés..
    Michéle sage-femme pour toujours

  5. Invalide depuis 1996 pension invalidité 2ème catégorie en 2010 pour mes 60ans ont ma mise direct à la retraite et la un pouff de mes revenus je n’ai plus touché ma pension de la SS et de ma COMPLÉMENTAIRE de mon entreprise et me voilà avec une retraite de misaire et handicapé alors ils sont où les propositions du gouvernement la je vie à découvert banquaire tout les mois et celà occasionne des frais ont ce trouve la tête sous l’eau après avoir travaillé pour recevoir une retraite de misère je ne m’étonne pas que certain préfaire pas travaillé et vivre des aides alors il faut que celà change aidé les handicapé on a pas choisie moi si on me fait signé un contrat qui dit demain tu est guerrie et tu travaille 12h par jour je signerais merci de votre soutien pour les handicapé moi porteuse d’une myasthenie maladie auto immune qui me pourrie ma vie

  6. En invalidité depuis 2011.après presque 30ans d activités. Mis en invalidité par la médecine du travail .catégorie b à 50%.ne pouvant plus travailler je perçoit 791 euros par moi .je survie. ..et pour la retraite qui devrait être dans 6ans. La simulation prévoit un total de 660 euros. C est une honte ! Je suis obligé de revendre ma maison acquis durant mes années d activités pour essayer de faire face aux difficultés. .nous sommes abandonnés. On ne rapporte plus à l état. On est sur le banc de touche. Et la société, nos politiques ne veulent pas entendre notre détresse .il faut se faire entendre. ..

  7. Invalide de catégorie 2 depuis 2011 suite à une longue maladie, je perçois 439€ par mois d’invalidité. La MDPH m’a accordé une AAH qui a été renouvellée pour 10 ans avec également une carte d’invalidité à plus de 80%. Mais, je ne perçois pas l’AAH (bien qu’accordée) parce que mon compagnon travaille. Je suis donc handicapé, invalide et doublement dépendant du handicap et de mon compagnon. Et bien sûr, mes 439€ sont imposables et soumis à la CSG.

    • Exactement dans le même cas que vous invalidité 2 depuis 2001 carte de stationnement carte prioritaire aux caisses dans les transports etc.. Accordées par la mdph pour dix de même pour l’AAH je touche 346euros de pension d’invalidité on me retire de la csg sur ma pension de misère et je suis doublement punie je suis à la charge de mon mari car j’ai droit à AAH mais je ne touche rien il se base sur les ressources de mon mari qu’elle honte pour moi de dépendre de mon mari pour tout on revient en arrière nous les femmes dépendante du mari je n’ai pas demandé cette maladie de merde mais de 1500€ de salaire tomber a346 € je ne peux pas me soigner correctement . Je ne me soigne pas correctement n’osant rien demander à mon mari je me coupe socialement je ne sors plus tout coûte et je gagne une misère alors vraiment on est les grands oubliés mais que faire je n’ai plus envie de me battre je suis me suis résignée à ne rien en attendre

      • D’autant que les politiques qui défilent les uns après les autres se réfugient toujours derrière la même posture en refusant de ne pas tenir compte des revenus du conjoint pour le calcul du montant de l’AAH.

        Lorsque des personnes concernées sollicitent des députés, ces derniers réagissent toujours de la même manière en posant une question écrite au gouvernement. Ca ne sert à rien, le gouvernement répond toujours la même chose en copié-collé. C’est une réponse rédigée par des hauts fonctionnaires et les politiques se moquent complètement du sujet sans chercher à comprendre ni à agir.

        En plus, les associations ne s’y intéressent pas davantage. Rien de solide et de soutenu n’est engagé. Le sujet est seulement parfois vaguement évoqué.

  8. L’article se termine par « Il faut que cela change ».

    Oui, d’accord. Mais comment ? Que faire ?

  9. BERTRAND STEFANINK

    C ETS LAMENTABLE LE PRIX DE L AAH AUJOURDHUIS , moi je survie avec , j ai de la bouffe de mes parent et je sort tres peu , et tres peu de plaisir ,
    860 EU / PAR MOIS HOUHOUHOUHOUHOUH

    FAIRE FACE VOUS POUVEZ FAIRE QUELQUE CHOSE POUR CHANGER CELA ???????????
    MERCI DE VOTRE REPONSE ET JE VOUS SOUHAITE UNE BONNE ANNEE 2019

  10. En invalidite cat 2 on m’enleve la csg et je touche 333,40e par mois.. et c’est tout etj’ai travaillée 26 ans.. eh oui je suis moi aussi epuisee et degoutee car on est les grands oublies de ce gouvernement et des medias. J’ai fais ma simulation de retraite et j’aurais environ 550/600e par mois.. Comme nous tous, j’ai pas demander a avoir mes problemes de sante.. mais aujourd’hui on existe pas et j’ai plus la force de me battre contre ca et je ne crois plus en ces politiciens pour qui on existe meme pas !!

  11. Perso je leur cours après depuis le mois d’août 2018, ma pension d’invalidité est bloquer, quand on appelle ce n’est jamais le même interlocuteur, je leur ai donner une tonne de fiche de paie, je sens de leur part un mépris masqué, on est pas des clochards, on a cotisé on a des droits et il faut nous respecter,!! Paix à vous les invalides et courage

  12. Bonjour,
    C’est toujours ma réaction quand on parle des personnes en situation de handicap : »Nous les pensionnés de la sécurité sociale,on nous oublie complètement! !!! »
    J’ai dû diminuer mon temps de travail pour continuer…mais là j’en peux plus!!!!!

  13. Votre article est bourré de fausses informations.
    SI
    – la pension d invalidité 2 elle et 3 ème catégorie donne droit à l exonération de la taxe d habitation si la personne n’est non imposable et en dessous du plafond.
    – Non les pensions ne sont pas soumises à CSG , rds ect si le bénéficiaire est en dessous du plafond.
    – ces deux catégories de pensions donnent droit à trimestre plein de retraite CPAM et idem pour les points de retraite complémentaire

    Nous avertissons nos membres dans nos associations et groupe de vos publications erronées et inutiles.

    • Cher Dufour,
      nous maintenons les informations de cet article. Elles sont justes mais nous ne sommes pas rentrés dans les détails car ce n’est pas un article juridique ou pratique, juste une « tribune ».
      Voilà donc, à votre aimable demande, ces détails :
      CSG
      Leur CSG va repasser de 8,3 % à 6,6 %, le taux en vigueur jusque fin 2017. Sous réserve que leur revenu fiscal de référence soit inférieur à un certain plafond. Pour une personne seule, sans autres ressources, cela correspond à une pension d’environ 2 000 € par mois. Il suffit de cliquer sur le lien pour accéder à l’article détaillé que Faire-face y a consacré.
      Taxe d’habitation
      À la différence des allocataires de AAH, les titulaires d’une pension d’invalidité ne bénéficient pas, de plein droit, de l’exonération de la taxe d’habitation et de la redevance audiovisuelle.
      Par contre, ceux qui perçoivent l’Asi en sont exonérés. Et les pensionnés de 2e et 3e catégories ayant de faibles ressources peuvent y prétendre. Le code des impôts prévoit en effet que les « invalides ou infirmes ne pouvant subvenir par le travail à leur besoins » sont exonérés sous réserve que le revenu fiscal de référence de leur foyer pour l’année passé soit inférieur à un certain plafond : 10 708 € pour une personne seule, + 2 859 € pour chaque demi-part supplémentaire. (Paru dans le dossier de Faire Face consacré aux pensions d’invalidité, en 2017).
      Satisfait, cher Dufour ? 😉

  14. Il faut aussi s’insurger sur la retraite de misère qui nous attends après l’invalidité avec aucune aide en vue si on est propriétaire après s’être saigné aux quatre veines ça deviens un fardeau car c’est considéré comme revenu dans le calcul . Donc double peine la seule aide qui puisse être accordé si on as besoin d’assistance de vie est récupérable sur la succéssion …….. bref nous sommes sacrifiés a cause de la maladie que nous n’avons pas choisie

  15. Concernant les personnes invalides ayant une pension d’invalidité supérieure à 2000 euros, hausse de la csg, paiement plein pot des taxes habitation et foncières, impossible de louer un appartement à cause du handicap à 80%, 1/2 part adulte invalide supprimée… comment faire pour continuer à vivre dignement en habitant paris???
    Il faudrait que le gouvernement agisse, on n’en peut plus.. 14 médicaments à vie pour AVC, et 6h de rééducation/semaine..nous n’avons pas choisi d’être malade et invalides!!

  16. J’ai réussi à dégoter un CDI après quelques remplacements pour tester ma rqth (algie vasculaire avec anévrisme)… Un handicap qui ne se voit mais qui mène jusqu’au malaise vagal. Pas d’Ah ou pension d’invalidité car % difficile à définir puisque « maladie orpheline » du cerveau… Au bout de quelques mois d’investissement personnel dans cette entreprise pour « inciter » une meilleur ambiance et considération sur ce poste , j’apprends finalement que les principaux « patrons » partent chacun leur tour à la retraite pour finalement vendre la boîte à des fonds d’investissements américains… Le salaire au bout de 20 ans ne dépasse pas 1300 euros brut !!!!
    Bref, tout ça pour dire que l’ald doit se renouveller tous les deux ans et qu’on doit se démerder tout seul pour trouver un boulot, qu’on soit reconnu handicapé ou pas…
    Tant qu’on peut mettre un gilet jaune, gardons le Cap de Bonne Espérance !!! Lol

  17. En invalidité cat 2 depuis 2013 suite à un cancer, j’ai droit à 464€ par mois. Je n’ai plus d’ALD depuis 2017,l’AAH supprimé (mon compagnon a un salaire « élevé ») , je ne trouve pas de travail car ma voix est déformée et fait peur aux éventuels employeurs.
    Il est grand temps que le gouvernement fasse de gros efforts pour que les pensions soient augmentées afin que l’on puisse
    vivre décemment.
    Ce n’est pas normal non plus que l’AAH soit calculée sur la base des ressources du foyer, c’est le « revenu » de la personne handicapée et pas celui d’un foyer handicapé.
    Je ne peux même pas me faire un petit plaisir… ça coûte trop cher.
    Suis écœurée.

  18. Moi non plus je ne pas avoir CMU, je touche AAH 148,00 €
    C’est pas normal

    • Bonjour je suis en invalidité catégorie 2 opération complète de la colonne vertébrale quatre opération je touche la pension invalidité CPAM 840 euros. Mon voisin lui touche la AAH . Ma pension d,invalidité est imposable la AAH non d’accord je ne paye pas d’impôts mais ma rente se déclare à la caf la AAH non , pour les APL la caf me donne 110 euros pour un loyer de 640,euros j’ai deux enfants a charge ,mon voisin pou son APL la caf lui donne 430 euros 1enfant à charge trouver l,erreur je demande que les pension d’invalidité ne soit pas déclaré à auteur de la aah

  19. Annie E

    Bonjour à tous je suis en invalidité catégorie 2 au taux de 50 % depuis 2001 car j’ai une hémiplégie cérébrale que j’ai faites à la naissance mais qui m’handicap de plus en plus a vieillir, en plus je me suis fais opérés des 2 épaules coiffes des rotateurs qui n’arrange rien algodistrophie et capculite de mon bras gauche, j’ai été obligé de laisser mon travail petit à petit et la je vais être licencié fin mars cause inaptitude au travail,je n’ai plus de bulletin de paye depuis octobre 2017 et plus indemnités journalières depuis novembre 2018 il faut vivre avec ma petit pension d’invalidité,voilà et en plus il nous prenne de la CSG sur notre pension est que cela est bien normal, à quand la revalorisation de nos pensions ? et nous payons des impôts sur les pensions d’invalidités est que c’est normal Monsieur MACRON

  20. BELLEIL Patricia

    Bonjour, Je suis en Invalidité cat 2 depuis janvier 2017, je touche une pension de 485
    après déduction CSG/RDS/CASA il me reste 441.20€ par mois. Pas droit à AAH. Je suis à 66%.
    Pourquoi avoir toutes ces taxes ?
    Pas d’augmentations de cette qui qui me permet de survivre.
    Je n’ai pas demander à être malade, je n’ai pas demander à avoir un accident trajet travail qui n’a même pas été reconnu alors que celui-ci à mis ma vie en l’air. A quoi serve les Assurances ?
    Pourquoi des prélèvement de taxes sur des pensions d’invalidité aussi faible,
    Pourquoi avons nous des pensions aussi faible en dessous du RSA, lamentable,
    Oui Mr MACRON, Nous sommes des personnes handicapés, invalides, dans l’impossibilité de se révoltés, manifestés et ont nous oublis beaucoup trop seriez vous capable de vivre avec des ressources de 441.20€ par mois.
    Cordialement.
    Patricia.

  21. Je travaille depuis l’age Des 16ans à mi temps je suis en invalidité 2 depuis 2016 . déjà sanctionné de ne plus pouvoir travailler je le suis une deuxième fois car le montant de mon invalidité est faible le prélèvement de la CSG est disproportionné . Que fait le gouvernement ? Comment vivre avec si peu de revenues nous sommes gilets jaunes !!

    • Je suis comme vous touts. Invalidité depuis 1998 en 1 ére catégorie je pouvais travaillé à mi temps. Car à temps plein pension suspendue une misère. Je ne pouvais plus travailles. Complètement j’ai demandé le Fsi. Puis depuis 2017 en 2ème catégorie inapte au travail 695 € pour vivre ou survivre. Avec la vie d’aujourd’hui c’est pénible je suis en plus en pleine dépression car tout seul isolé de tout et de toute famille c’est vraiment très dur parfois on pense au pire. Mais il faut continuer à se battre. Quand aux gilets jaunes. Au tout début des revendications j’étais d’accord. Aujourd’hui avec les casseurs plus se qui se cri sur la place publique à l’encontre des forces de l’ordre ( au suicide )Je ne suis pas d’accord…nous invalides ont à assez de nos problèmes merci à vous Mr Delobelle freddy

      • Désolé ils ont choisi leur camp ils peuvent s’indigner afin d’aider le peuple gj je suis et je regrette pas eux ils vivent bien tape sur les gens ils sont impardonnable arrêter de leur trouver des excuses

  22. En invalidite on esxiste pas.. moi categorie 2 je touche 333 euros/mois.. et j’ai travaillé mais depuis mon invalidite en 2006 c’est plus possible je ne peux plus travailler.. Et il fait quoi Macron pour nous ? RIEN !! On est les grands oubliés des debats et de la politique.. j’ai toujours voté mais comme on n’existe pas eh ben c’est fini..je n’irais plus voté.. on est 600000 personnes en invalidite.. si tous faisaient comme moi.. ca ferait 600000 non votant.. peut etre qu’alors on serait enfin entendu !!

  23. Il n’y a que ceux qui rapportent à l’activité du pays qui comptent vraiment dans la politique du gouvernement. Nous, les handicapés on est un fardeau pour la societe française. Notre projet de vie est déjà amputé au hauteur de notre handicap, et le système nous maintient en vie sous perfusion par une indeminisation parfois si faible que l’on trouve encore le moyen de nous en prendre. Je suis d’accord avec vous et certes, résigné face à tant de mépris
    On dit que,pour vivre décemment à notre époque, qil faut gagner 1800€ par mois, en France.
    Pour ma part en invalidite 2 depuis quelques années, je réussi pour le moment à maintenir un temps partiel pour élever mes 3 enfants,, mais jusque quand ?
    Et lorsque je serai usé jusqu’à la moelle, et que mes enfants auront grandis, que je ne servirai plus à rien, il sera temps alors de partir à mon tour.

    En attendant ce moment, ce serait bien que nos gouvernants, s’ils ne peuvent nous octroyer de meilleures ressources, qu’il nous facilite un peu la vie en nous exonérant des taxes et autres charges dans un esprit équité entre tous les citoyens.

    Faut il aller s’asseoir sur les marches de l’assemblée nationale en affichant notre handicap au grand jour pour que l’impact à l’international de notre grande nation des droits de l’homme soit flétrie et fasse réagir rapidement nos élus ?
    Rapidement, car le temps passe beaucoup plus vite pour nous, personnes handicapées.

    Bien à vous

  24. je suis d’accord avec vous , on vient de me baisser de 40 euros ma petite pension d’invalidité calculée désormais sur le capital que vous détenez en banque . On a pas choisi d’être en mauvaise santé et on culpabilise de ne pas travailler comme les autres. C’est injuste il faut nous regrouper pour faire valoir nos droits avec une association qui puisse nous défendre. cordialement.

  25. Précaire invalide

    Bonjour,

    Je touche une pension d’invalidité de 405,23€ par mois et cela constitue ma seule ressource, mais la CAF a supprimé mon complément RSA et réduit mes APL au motif d’un trop perçu antérieur – en fait un retard de déclaration et de transmission d’informations de la CPAM, retard reconnu et identifié par la CAF.

    Mon CCAS local m’a incité à payer avec ce trop perçu les factures de fluides et énergie (eau, gaz, électricité) pour ne pas avoir à faire de demande d’aide auprès du FSL et autres organismes, et je ne dispose donc plus des moyens de remboursement exigés par la CAF (qui réclame également le remboursement de la prime exceptionnelle de fin d’année, alors que la période n’était pas concernée par le problème administratif, survenu ultérieurement).
    Conséquemment, je dois payer un loyer qui dépasse 60% de mes revenus et mes charges fixes représentent 100% des revenus. Situation impossible à gérer, face à laquelle la CAF se contente de m’inonder de lettres-type exigeant des remboursements. Que faut-il faire pour rétablir mon APL à taux plein et recouvrer le complément RSA ? Puis-je faire une demande d’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) ? Etant par ailleurs de moins en moins capable d’assurer seul mon quotidien, comment dois-je faire constater la dégradation de mes capacités et demander un éventuel changement de catégorie d’invalidité ?

    Cela fait beaucoup de questions, mais peut-être que certains ont certaines réponses et que cela me permettra d’avancer, ayant des difficultés à me déplacer et l’internet étant mon meilleur support informatif. Merci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *