Accueil > Droits > [FAQ] 8 handicap et coronavirus : « Puis-je arrêter de travailler pour ne pas prendre le risque de contaminer mon proche à la santé fragile ? »
Vous avez droit à un arrêt de travail si votre proche a une pathologie figurant sur la liste arrêtée par le Haut conseil de la santé publique.

[FAQ] 8 handicap et coronavirus : « Puis-je arrêter de travailler pour ne pas prendre le risque de contaminer mon proche à la santé fragile ? »

« Mon mari est atteint d’une pathologie chronique respiratoire. Je travaille et j’ai peur de ramener le virus à la maison. Ai-je le droit d’arrêter de travailler pour limiter le risque de contamination ? »

Vérité du jour n’est plus celle du lendemain, avec le coronavirus. Dimanche 5 avril encore, les proches de personnes à l’état de santé jugé fragile ne pouvaient bénéficier d’un arrêt de travail indemnisé. Faire-face.fr l’avait expliqué dans un article publié le 30 mars. Mais depuis ce lundi 6 avril, elles y ont droit, assure l’Assurance maladie. Sous conditions bien évidemment.

Une liste de personnes à risque

Ce proche doit faire partie de la liste des personnes à risque de développer une forme grave d’infection au Covid-19 (voir bas de la page 5 et page 6 de la note jointe), arrêtée par le Haut conseil de la santé publique :

personnes âgées de 70 ans et plus ;

– patients avec antécédents cardiovasculaires ;

– diabétiques non équilibrés ou présentant des complications secondaires ;

– personnes présentant une pathologie chronique respiratoire ;

– patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée ;

– malades atteints de cancer sous traitement ;

– personnes avec une immunodépression congénitale ou acquise ;

– malades atteints de cirrhose au stade B au moins ;

– personnes présentant une obésité avec un IMC supérieur à 30 ;

– les personnes présentant un syndrome drépanocytaire majeur ;

 

– femmes enceintes à partir du 3e trimestre de grossesse.

Une mesure pour ceux qui partagent le domicile de ce proche

Quant à vous, vous devez partager le domicile de ce proche. Qu’il s’agisse de votre conjoint, père, belle-sœur… Et ne pas être en mesure de télétravailler. 

Un médecin vous prescrira l’arrêt de travail, s’il l’estime nécessaire. Idéalement par téléconsultation. Il l’établira dans un premier temps jusqu’au 15 avril, précise le ministère de la Santé. L’arrêt sera renouvelable tant que les consignes sanitaires sont maintenues.

Faire-face.fr répond aux questions de ses lecteurs :

[FAQ] 1 handicap et coronavirus : « Puis-je arrêter de travailler pour assister mon mari handicapé ou le protéger du virus ? »

[FAQ] 2 handicap et coronavirus : « Puis-je obtenir de l’aide humaine ou un dédommagement pour m’occuper de mon fils confiné à la maison ? »

[FAQ] 3 handicap et coronavirus : « À quelles conditions mes droits à l’AAH seront-ils prolongés ? »

[FAQ] 4 handicap et coronavirus : « Mes auxiliaires de vie ont-ils droit à des masques ? »

[FAQ] 5 handicap et coronavirus : « Puis-je être privé d’un arrêt de travail pour garder mon enfant handicapé au motif que je pourrais télétravailler ? »

[FAQ] 6 « Ai-je le droit de sortir plus souvent de chez moi car je suis handicapé ?

[FAQ] 7 handicap et coronavirus : « Vais-je enfin trouver des masques pour mes auxiliaires de vie ? »

Le secrétariat d’État chargée des personnes handicapées met à jour, quotidiennement, une liste de questions-réponses sur son site.

A propos de Franck Seuret

Franck Seuret
Journaliste éco-social et documentariste. Spécialiste de la politique sociale du handicap.

Lire aussi

Téléchargez le guide fiscal

Fiscalité & handicap : un guide pour faciliter votre déclaration d’impôts 2020

Depuis lundi 20 avril, vous pouvez faire votre déclaration d’impôts en ligne. Le prélèvement à …

9 commentaire

  1. Avatar

    Bonjour,
    Ma conjointe est dans cette situation. C’est à dire qu’elle est arrêtée comme personne à risque dans le cadre actuel de la pandémie Covid 19.

    Aujourd’hui, en tant que conjoint de cette personne, je me suis vu refuser un arrêt de travail par mon médecin traitant.
    Je travaille dans le privé sur un site militaire sans télétravail possible et côtoie chaque jour jusqu’à plusieurs centaines de personnes. Malgré cela, il refuse catégoriquement. (Il est au courant de cette nouvelle disposition mais n’en tient pas compte)

    Je ne comprends pas et surtout ne sais quoi faire.

    Bien cordialement,

  2. Avatar
    aaff.secretariat@gmail.com

    Bonjour, tel qu’indiqué dans l’article, vous n’êtes pas dans l’obligation de passer par votre médecin, si celui-ci refuse vous devriez tenter directement sur internet une téléconsultation avec un autre médecin, la période de confinement vous permet de voir un autre médecin que le votre.
    Bon courage

  3. Avatar

    Bonjour , je suis agent de puériculture dans une crèche , donc avec des enfants de 4 mois à 3 ans . Le gouvernement a annoncer la réouverture des crèches à partir du 11 mai , je vis actuellement avec des parents de plus de 75 ans . Financièrement je ne peux pas avoir d’appartement et m’isoler et je ne veux pas ramener le virus à la maison . Que dois-je dire à mon employeur ?

    Cordialement .

  4. Avatar

    le passage au chômage partiel et la fin de l’arrêt de travail au 1er MAI concerne t-il les salariés du médico-social ?

    Merci.

  5. Avatar

    Bonjour

    Je vis avec mes parents âgés de 67 ans qui ont tous les deux des maladies longue durée, hypertension pour l’un et handicap suite à cancer de la gorge et trachéotomie pour l’autre, je suis fonctionnaire dans une collectivité et je dois reprendre le 11 mai. Jusqu’ici j’étais en télétravail mais mon employeur refuse de continuer le télétravail.
    J’ai deux heures de transport en commun pour aller travailler.
    Suis je obligée de reprendre à plein temps et peut-on réellement nous refuser le télétravail alors qu’il est vivement conseillé de continuer de le faire lorsque c’est possible ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial